Comme une tombe – La mort leur va si bien – Mort…Ou presque de Peter James

Voici 3 thrillers de Peter James (Le site de l’auteur) qui ont un lien entre eux, puisqu’ils mettent en scène le même enquêteur : Roy Grace, de la police de Brighton and Hove.
Moi, j’ai fait les choses un peu à l’envers, puisque je les ai lus dans le désordre. Mais si je les ai lu tous les trois, c’est qu’ils m’ont bien plu.
Dans chaque roman, on retrouve Roy Grace, le chargé principal des enquêtes, avec autour de lui, toujours le même noyau de personnages bien sympathiques. Ils sont tous attachants, avec leurs défauts, et leurs charmes.
L’humour est au rendez-vous, grâce notamment à certaines réparties entre les protagonistes.
Ce sont des thrillers agréables de mon point de vue, pas sanguinolents et pas glauques. Je dirais même que c’est frais !
L’écriture est limpide, avec des chapitre courts, rythmés, nerveux et des rebondissements qui tiennent le lecteur en haleine. D’ailleurs, Peter James a commencé sa carrière comme scénariste et producteur de cinéma et j’ai bien retrouvé le rythme d’une bonne série policière.

La seule chose qui m’a un peu déçue, c’est qu’on retrouve exactement les mêmes ingrédients (et parfois les mêmes phrases tournées différemment) en ce qui concerne la vie de Roy Grace et de son noyau dur. C’est un peu lassant à force, donc je conseille d’espacer ces trois lectures. Les enquêtes par contre, sont bien différentes les unes des autres.

Ces romans ont été écrits respectivement en 2006, 2007 et 2008. Les histoires se déroulent à notre époque, ce qui fait que l’on peut plus facilement s’identifier aux personnages et les comprendre.

Bref, trois thrillers divertissants, qui ne renouvellent pas le genre, mais que j’ai trouvé agréables !

Comme une tombe (2006)


Comme une tombe s’ouvre sur un enterrement de vie de garçon. Celui de Michael Harrison, jeune golden boy qui,
avec Mark Warren, a monté une société immobilière fructueuse. Michael doit se marier trois jours plus tard. Pour fêter dignement l’événement et se venger de ce farceur invétéré, quatre de ses
amis lui ont préparé une nuit très spéciale : pendant qu’ils font la tournée des pubs, ils l’enferment dans un cercueil, au milieu de nulle part, où il doit attendre plusieurs heures.
Malheureusement, la blague tourne mal : les quatre amis meurent dans un accident de voiture et Michael se retrouve piégé dans le cercueil.
Roy Grace, commissaire divisionnaire – un homme hanté par la disparition de sa femme – est contacté par la superbe fiancée de Michael, Ashley Harper, folle d’angoisse. Il se lance alors dans une
course contre la montre, pour essayer par tous les moyens de retrouver Michael.

Celui-là, je l’ai lu en 2ème et c’est celui que j’ai le moins aimé. J’ai trouvé l’histoire moins crédible que les deux autres, les personnages moins étoffés, l’histoire un petit peu baclée. C’est celui qui a le plus de rythme, mais je l’ai trouvé moins abouti. Peut-être que si
c’est celui par lequel j’avais commencé, j’aurais été moins enthousiaste pour lire la suite. Néanmoins, il reste agréable à lire.
Les critiques lues par çi, par là sont en général unanimes pour dire qu’il est vraiment bien alors si vous hésitez, ne vous fiez pas à mon seul avis

**********

La mort leur va si bien (2007)


«Cher Monsieur Bryce,
Hier soir, vous avez accédé à un site que vous n’étiez pas autorisé à visiter. Vous avez de nouveau essayé d’y accéder ce soir. Nous n’apprécions pas les visiteurs non sollicités. Si vous parlez à
la police de ce que vous avez vu ou si vous essayez encore d’accéder à ce site, ce qui va arriver à votre ordinateur arrivera à votre femme, Kellie, à votre fils, Max et à votre fille, Jessica.
Regardez et réfléchissez bien.
Vos amis de Scarab Productions»

S’il avait eu le moindre soupçon de l’effet dévastateur qu’un CD, trouvé sur la banquette d’un train de banlieue, allait avoir sur sa vie, Tom Bryce l’aurait sans doute laissé là où il
était…

C’est par celui-là que j’ai découvert la série des « Roy Grace » et qui m’a donné envie de poursuivre. Le suspense est au rendez-vous. Comme toujours, les chapitres sont courts et efficaces. Les personnages très attachants. Je me suis même retrouvée dans le personnage de Kellie lorsqu’elle fait de bonnes affaires sur les sites d’occasions. Ca m’a fait marrer ^^

**********

Mort… Ou presque (2008)


Un riche entrepreneur. Une femme désirable. Une maison luxueuse. Un meurtre. Pour le commissaire Roy Grace, de la police de Brighton, l’affaire est limpide : Brian Bishop a assassiné
son épouse volage, empochant au passage une coquette prime d’assurance-vie. Les tests ADN ne laissent d’ailleurs aucun doute. Mais quelques détails contredisent cette version trop évidente… Le
masque à gaz retrouvé sur la victime d’abord, puis l’alibi incontestable de Bishop, et enfin la sincérité de ses dénégations. Et quand survient un meurtre similaire, il n’y a plus qu’une seule
certitude : quel que soit le coupable, il est d’une habileté diabolique et extrêmement dangereux…


Mon préféré, je crois… Même si au bout d’un moment, on comprend qui a tué, l’auteur n’a de cesse de nous balader car l’histoire est terriblement bien ficelée. Les personnages sont toujours aussi attachants avec des réparties toujours teintées d’humour.

Bref, trois polars divertissants et efficaces !

This Post Has Been Viewed 46 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Etats-Unis, Polars - Romans noirs - Thrillers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Comme une tombe – La mort leur va si bien – Mort…Ou presque de Peter James

  1. MyaRosa dit :

    Il me manque juste le deuxième. Je vais bientôt les attaquer, j’ai vraiment hâte! 🙂

  2. Sophie dit :

    J’ai lu les 2 premiers que j’ai bien aimés et le 3e est dans ma PAL.
    Supers critiques Melo !!

  3. J’adore Peter James également !

  4. Cacahuète dit :

    J’ai lu comme une tombe…. j’ai adoré et en garde un trés bon souvenir !…..
    j’ai la mort leur va si bien dans ma LAL…..
    Tu m’as donné encore plus envie de le lire…. je me ferais donc une joie de l’acquérir rapidement !
    merci miss !

Les commentaires sont fermés.