In The Air – Walter Kirn

air.jpgPrésentation de l’éditeur :
Depuis des années, Ryan Bingham ne touche plus terre : son boulot – il se charge d’organiser des licenciements – le conduit d’entreprise en entreprise, de chambre d’hôtel en chambre d’hôtel, d’aéroport en aéroport. Il ne supporte plus son métier, n’a plus de maison, plus d’épouse, plus d’attache familiale, et ne se sent chez lui que dans le cocon d’une cabine pressurisée, face au sourire d’une hôtesse de l’air ou à un plateau-repas mal réchauffé. Son but dans la vie : accumuler un million de miles sur sa carte de fidélité d’une compagnie aérienne. Il y est presque, mais des turbulences pointent à l’horizon… D’une plume décapante qui dénonce avec talent et humour l’inhumanité croissante du monde du travail, Walter Kirn décrit l’implacable descente aux enfers d’un homme qui a la tête dans les nuages.

J’étais enthousiaste d’avoir l’opportunité de lire ce roman. Un cadre qui a un boulot on ne peut plus moche (organiser des licenciements) et ne touche plus terre tellement il bosse, « l’inhumanité croissante du monde du travail », c’est un bon départ, ça me parle, j’avais envie. Et puis en plus il a été adapté à l’écran avec dans le rôle principal le sulfureux Georges Clooney. Mais les pérégrinations de cet homme m’ont vraiment ennuyée et agacée. Bien sûr il y a de l’auto-dérision et de l’humour qui sauve un peu tout ça, mais ça n’a pas suffit à faire décoller mon intérêt. J’ai eu l’impression que les seuls ingrédients étaient : Le fric (beaucoup), les femmes, les USA, les vols en avion, les rendez-vous, et surtout-surtout le nombril du personnage principal pour lequel je n’ai pas réussi à ressentir la moindre petite étincelle d’empathie. J’abandonne donc lâchement. Peut-être que ce roman saura plaire à d’autres auquel cas j’attends que ces lecteurs me donnent un autre angle de vue. Ceci dit j’aimerais bien aller voir le film qui si ça se trouve est tout à fait intéressant.

In The Air, de Walter Kirn
Michel Lafon, 2010
1 étoile

This Post Has Been Viewed 58 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Contemporain, Etats-Unis, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à In The Air – Walter Kirn

  1. Edelwe dit :

    J’irai peut-être voir le film, mais vu ton avis, je vais éviter le livre!

  2. Brize dit :

    Comme toi, je me suis ennuyée et j’ai achevé cette lecture sans entrain…

  3. Mina dit :

    J’ai beaucoup aimé le film, j’hésitais pour le bouquin mais du coup, ça ne me tente plus du tout ! 🙂
    Sympa quand même l’idée du livre voyageur !

  4. Nelfe dit :

    Tu n’as rien perdu en ne lisant pas ce livre… Pour moi il est « pas trop mal » mais vraiment si on a rien d’autre sous la main.

    Ma critique si ça t’intéresse: http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2010/02/03/16780731.html

    Et le film (bien meilleur!) avec les différences avec le bouquin c’est là: http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2010/02/10/16866833.html

  5. Véro dit :

    Je passe sur celui-là car cela fait plusieurs critiques mitigées que je lis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.