« Sans la musique, la vie serait une erreur »

notes music2 bis…et je viens d’apprendre que cette citation était de Friedrich Nietzsche himself (extraite de Le Crépuscule des idoles), on en apprend tous les jours, hein.

J’avais juste envie de partager quelques coups de coeur… Parce que c’est triste quand on ne les partage pas.
Celui de moment, c’est Sanders Bohkle, j’ai découvert cette chanson dans la série The Vampire Diaries, saison 1 épisode 7 et elle m’a vraiment interpellée, surtout quand il dit « I’m not readyyyyy ». Bon, peut-être que hors contexte, sans images, tout ça, vous ne l’entendrez pas de la même façon que moi.

Par contre j’ai besoin de vous tous doués en langue anglaise ! Parce que le titre, c’est Weight of us (ou The weight of us, je ne sais pas). Pour moi, ça veut dire « poids de nous » mais ça ne veut rien dire ça ! Y’a pas quelqu’un par içi qui pourrait m’éclairer ? Et j’aimerais bien savoir de quoi elle parle cette chanson. Parce que c’est bien beau d’aimer ce qu’elle dégage mais bon… Alors si vous avez l’oreille anglophone, et que vous comprenez de quoi ça cause, je veux bien une petite aide 😉

Un autre de mes chouchous, c’est lui :

Mais je mets un bémol parce qu’autant j’étais scotchée à mon écran quand il interprétait les chansons sur le plateau, autant son album m’a terriblement déçue. Julien Doré reviens nous avec des interprétations comme ça !…

En dernier un groupe chouchou :

Je les suis depuis leurs débuts. Je les ai connus il y a environ 13 ans au lycée quand ils n’étaient pas encore super connus. A l’époque, j’étais vraiment ultra-ravie de les découvrir. Par contre, je ne cours pas après leurs chansons qui passent (passaient) à la radio comme « Serre moi » ou « désolé pour hier soir » par exemple.
Et je reconnais que maintenant que je connais ce groupe sur le bout des doigts depuis de nombreuses années, je commence à me lasser. C’est qu’ils en ont bouffé du Tryo mes proches…

Donnez-nous des jeux
Les plus malsains, oh oui, j’en veux
Allez enfermez-les, enfermez-les
Jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus respirer Qu’on les voit mourir
Ejectés, lynchés pour le pire
La cage au milieu du salon
Aime à voir les fauves tourner en rond
Et se déchiqu’ter pour juste une poignée de fric
Rentrer dans le moule de l’Amérique
Allez saignez-vous donc en musique
Donnez-nous du lisse
De la guimauve ou du réglisse
Donnez de l’image à bouffer
Pré-mâchée et pré-digérée
Donnez nous du vice
Surgelez nos vieilles idées
Vive mon frigo, vive ma télé
Il est plus vide qu’elle est blindée

Sortez-les, sortez-les, sortez-les, sortez-les, sortez les poubelles !
Sortez les ordures télévisuelles !
Sans télé, sans télé, sans télé, sans télé, sans télé !
Ho ciel !
Ho non je suis accroc !

Etalez la maille
Montrez qu’y a que la tune qui vaille Noyez-nous de publicités
Engraissez-nous jusqu’à éclater
Mettez-nous les nerfs
Etalez les femmes et leur chairs
Blindées des plus beaux apparats
Excitez-nous, excitez-nous plus que ça
Amenez vos sponsors
A tout bout de champ ça pue la mort
Gerbez nos envies, nos désirs
Empêchez-nous, empêchez-nous de partir
Donnez-nous du vice
Bouchez les escaliers de service
Allez séquestrer nos esprits
Et souriez tout est permis
Tirez vers le bas
Ma télévision adore ça
Et tous les meubles en sont jaloux
Même mon chiotte en est devenu fou

Sortez-les, sortez-les, sortez-les, sortez-les, sortez les poubelles !
Sortez les ordures télévisuelles !
Sans télé, sans télé, sans télé, sans télé, sans télé !
Ho ciel !
Ho non je suis accroc !

Donnez-nous du pire
Réservez-vous pour l’avenir
Conservez votre mauvais goût
Pour les jours où vous s’rez à bout
Donnez-nous du pire
Passez notre envie de réfléchir
A coups de concepts débilissimes
Allez crachez-nous vos millésimes
Je suis accroc !
Donnez-nous des cons
Servez-les cockés ou bien ronds
C’est le zoo des animateurs
Leur donnez pas de bouffe c’est pas l’heure C’est l’heure de sourire
Servir de la niaiserie à mourir
A nous goinfrer à nous gaver
C’est pour nous
C’est pour nous divertir
Donnez-nous d’la meuf
Décolorez-les en jaune d’œuf
Allez souriez-moi souriez-moi
Et faites gicler vos proies

Sortez-les, sortez-les, sortez-les, sortez-les, sortez les poubelles !
Sortez les ordures télévisuelles !
Sans télé, sans télé, sans télé, sans télé, sans télé !
Ho ciel !
Ho non je suis accroc !

Donnez-nous des stars
De celles qui crachent dans leur bavoirs Et filmez leurS fêtes
minables
Au fin fond de leur bac à sable
Et lâchez vos bombes
De celles qui sont nauséabondes
Inondez nos vies nos foyers
Vous êtes si présents qu’on est teubê
Donnez-nous du pire
Réservez-vous pour l’avenir
Conservez votre mauvais goût
Pour les jours où vous s’rez à bout
Tirez vers le bas
Ma télévision adore ça
Et tous les meubles en sont jaloux
Même mon chiotte en est devenu fou

Sortez-les, sortez-les, sortez-les, sortez-les, sortez les poubelles !
Sortez les ordures télévisuelles !
Sans télé, sans télé, sans télé, sans télé, sans télé !
Ho ciel !
Ho non je suis accroc !

This Post Has Been Viewed 115 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans A l'écoute, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à « Sans la musique, la vie serait une erreur »

  1. Lyra Sullyvan dit :

    Les paroles sont un peu trop vagues pour être certain du sens qu’elles ont..
    Ce que j’ai compris de la chanson, en gros, c’est qu’y a des gens qui abusent de leurs privilèges, d’autres qui volent, bref tout le monde commet des pêchés et le gars de se sent pas près à assumer
    tout ça (« I’m not ready for the weight of us » est difficile à traduire, littéralement ca n’a pas de sens, mais en gros moi je le ressens comme « je ne me sens pas prêt à assumer le poids de nos
    erreurs »)

  2. Cacahuète dit :

    There are theives, who rob us blind,
    and kings, who kill us fine,
    but steady, the rights and the wrongs
    invade us, as innocent song.
    I’m not ready, I’m not ready
    For the weight of us, for the weight of us, for the weight of all of us.
    There’s a cold heart, burried beneath,
    and warm blood, running deep.
    Secrets – are mine to keep
    protected by silent sleep
    I’m not ready, I’m not ready
    for the weight of us, for the weight of us
    for the weight of us, for the weight of all of us

    The time has come, let us be brave….
    Shake off all of your sins, the time has come, let us be brave, let us be brave

    Traduction : 😉

    Il ya des voleurs, qui nous volent aveugle,
    et des rois, qui nous tuent amende,
    mais constante, les droits et les torts
    nous envahir, comme le chant innocent.
    Je ne suis pas prêt, je ne suis pas prêt
    Pour le poids d’entre nous, pour le poids d’entre nous, pour le poids de chacun d’entre nous.
    Il ya un cœur froid, enterré au-dessous,
    et le sang chaud, la course de profondeur.
    Secrets – sont à moi de garder
    protégés par le sommeil silencieux
    Je ne suis pas prêt, je ne suis pas prêt
    pour le poids d’entre nous, pour le poids de nous
    pour le poids d’entre nous, pour le poids de chacun d’entre nous

    Le moment est venu, soyons courageux ….
    Secouez l’ensemble de vos péchés, le moment est venu, soyons courageux, soyons courageux

    [C’est pas ma traduction ! j’explique dans le mail en même temps que la police de caractère !!!! ne t’inquiète pas ça va venir, je ne t’oublie pas ! ;)]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.