Travail soigné – Pierre Lemaitre


 » Il y a eu meurtre à Courbevoie… « . Message bien laconique pour un crime aussi épouvantable. Camille Verhœven comprend très vite que dans cette affaire les explications rationnelles seront inopérantes. Et il a raison. Parce que les crimes illogiques, horribles, gratuits, vont se succéder, que la presse va très vite se déchaîner contre la  » méthode Verhoeven « , que le juge Deschamps, le Parquet, le ministre lui-même, n’auront de cesse de le dessaisir de l’affaire pour manquements à la discipline. Et parce que Camille Verhoeven va formuler une hypothèse… à laquelle personne ne veut croire. Une hypothèse hors nonnes. Camille a beau y être habitué, ça agace. Et il va bientôt se retrouver seul face à un assassin qui semble avoir tout compris, tout prévu, tout manipulé. Jusqu’au moindre détail. Jusqu’à la vie même de Camille qui n’échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser dans les règles de l’art.

Travail soigné – Pierre Lemaitre

Biographie de l’auteur

Pierre Lemaitre est né à Paris d’une famille parisienne de pères en fils. La littérature occupe une place essentielle dans ses activités : il l’enseigne aux bibliothécaires, anime des cycles de conférences et se consacre à l’écriture. Il partage son temps entre la Bourgogne et Paris. Avec Travail soigné, son premier roman, il a obtenu le Prix Cognac 2006.

Mon avis à moi :

J’avais commencé par Cadre noirs, qui fût un coup de coeur, puis j’ai enchaîné par Robe de marié, qui m’a beaucoup plu, et voilà que je termine par Travail soigné, premier livre écrit par l’auteur (du moins publié) pour lequel je suis passée par plusieurs sentiments au cours de la lecture. (Nb : en fait, j’ai lu ses oeuvres dans l’autre sens par rapport à la publication :D)

Tout d’abord, dès les premières lignes, c’est un sentiment de satisfaction qui m’a envahie puisque dans ce polar français, l’enquêteur n’a rien des enquêteurs que l’on retrouve dans la majorité des livres de ce genre. En effet, il se prénomme Camille (avouez qu’on ne rencontre pas le cas régulièrement) et il fait 1m48 (autant dire qu’il est nain par rapport aux flics qui hantent nos livres policiers) mais en plus, il souffre d’un complexe d’infériorité dû à sa petite taille.

Cette originalité, que l’on retrouve régulièrement au long de cette lecture, m’a apporté à lire d’un regard neuf et m’a donné l’élan pour lire ce polar qui est dans sa globalité, somme tout assez classique.

Nous voici donc embarqués à suivre Camille et ses coéquipiers à travers Paris et sa région à la poursuite d’un psychopathe particulièrement pervers. Les scènes de crime sont décrites avec des détails à faire frissonner d’horreur le plus averti des lecteurs de polars. Personnellement, je me serais bien passé de certaines scènes d’hémoglobine.

Les collègues de Camille ont, comme lui, leur lot de particularités. Amusantes, mais aussi agaçantes, voire attendrissantes. On ne retrouvera donc pas de clichés lourds comme un mammouth (les stéréotypes ont souvent tendance à me faire pousser de longs soupirs). Est-ce parce que c’est un polar français ? Ou est-ce seulement le souhait de l’auteur ? Ou les deux ? Toujours est-il que ca donne un petit peu d’air frais.

J’avoue, j’ai parfois trouvé que l’histoire traînait un peu, mais très vite, j’ai retrouvé le suspense propre aux romans Pierre Lemaitre. En effet, je me suis fait avoir comme une bleue quant à la révélation finale, et j’ai, tout au long de ma lecture, essayé de comprendre le pourquoi du comment, sans jamais parvenir à une hypothèse satisfaisante. L’histoire est bien ficelée donc, et même hyper bien travaillée.

On retrouve également de nombreuses références à la littérature policière, ce qui est franchement plaisant pour les amoureux du genre.

Merci à Livraddict et aux éditions du Livre de Poche pour ce partenariat.

C’est pour quand le prochain, monsieur Lemaitre ?

This Post Has Been Viewed 102 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans France, Polars - Romans noirs - Thrillers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Travail soigné – Pierre Lemaitre

  1. Anne Sophie dit :

    j’ai robe de mariée dans ma pal… mais si j’aime, why not 😉

  2. lasardine dit :

    un livre que je ne suis pas près d’oublier!!!
    vivement le prochain!

  3. L'Ogresse dit :

    Je viens de finir ‘Robe de marie’ (avis un tout petit peu mitige) mais ce que tu dis de ‘Travail soigne’ me tente bien !

  4. Pauline dit :

    J’ai adoré robe de marié.
    Je me laisserai sûrement tenter par d’autres de cet auteur.

  5. Cacahuète dit :

    Me manquais plus que toi dans ma liste des liens, je te rajoute de suite !….
    Je les ai lu dans le même ordre que toi !!!! 😉
    J’ai adoré toutes ces références policières en effet ! et je me suis posé à la fin la même question que toi !… à quand le prochain ?!!! 😉
    Toi qui suis les nouveautés, tu me tiens au courant heing ?! 😉

  6. Melo dit :

    @ Anneso : J’ai préféré Robe de Marié.

    @ Lasardine : Que d’enthousiasme !! 🙂

    @ L’Ogresse : Si tu es un peu mitigée sur Robe de Marié, j’ai peur pour celui-ci.

    @Pauline : C’est chouette !

    @ Cacahuète : Je ne suis pas toute les nouveautés ma belle ! Mais dès que j’ai une info, tu seras au courant, promis !
    En parlant de nouveautés, je suis sûre que Meurtres pour rédemption de Karine Giebel te plairait carrément !!!

  7. DF dit :

    Franchement, depuis que je le vise celui-là, il serait temps que je mette le grappin dessus… j’avais beaucoup aimé « Cadres noirs », qui a un suspens insoutenable et une intrigue d’une précision hallucinante.

  8. Melo dit :

    @ DF : Cadres noirs est mon préféré et finalement Travail Soigné est celui qui m’a le moins plu. Mais ca reste tout de même du bon thriller, à mon avis.

  9. Ping : Les mots de Mélo » Alex – Pierre Lemaitre

  10. Ping : Au revoir là-haut, de Pierre Lemaitre | Les mots de Mélo

  11. J’ai découvert cet auteur avec Alex puis avec son Goncourt. Suite à ces deux lectures j’ai envie de lire toute sa bibliographie. Ton avis me conforte dans cette idée malgré tes petites réticences
    Dernier article de Lydie et ses livres : Max et Lili veulent éduquer leurs parents – Dominique De Saint Mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.