Le garçon en pyjama rayé – John Boyne

La quatrième de couv’ :
Vous ne trouverez pas ici le résumé de ce livre. On dira simplement qu’il s’agit de l’histoire du jeune Bruno que sa curiosité va mener à une rencontre de l’autre côté d’une étrange barrière. Une de ces barrières qui séparent les hommes et qui ne devraient pas exister.
Une lecture d’une force inoubliable.

Le garçon en pyjama rayé – John Boyne
Grande-Bretagne
: 2006
Gallimard Jeunesse : 2007  (Folio Junior)
202 pages

Ce que j’en ai pensé :

J’ai souvent croisé ce livre sur les blogs littéraires mais n’avais jamais lu les articles en entier de peur d’un éventuel dévoilement de l’intrigue. C’est donc avec les éloges en tête et une curiosité certaine que je l’ai entamé.
La quatrième de couverture est assez traître. Rien n’est dévoilé. J’ai cru, au début, que ce livre était relativement léger, et même qu’il se portait sur la science-fiction ou la fantasy.
Si j’avais su, j’aurai sûrement pas lu…
Le narrateur est un enfant et c’est sous ses mots particulièrement candides (trop, diront certains), que l’on découvre de quoi il retourne. On comprend au fur et à mesure l’horreur de la situation mais on continue de lire, avec une ride sur sur le front, les péripéties de Bruno et de sa famille.
Oui, c’est un livre coup de poing et bouleversant et la fin surtout, nous laisse un goût âpre dans la bouche, et peut nous hanter pendant un certain temps.
J’ai ressenti de la colère envers cette quatrième de couverture, parce que non, si j’avais su, je ne l’aurai pas lu.
C’est un livre pour la jeunesse car il est écrit avec des mots d’enfants, et que nous sont décrites les préoccupations d’un jeune garçon mais je trouve que le récit peut paraître vraiment choquant pour les plus jeunes. Du haut de mes (presque) 30 ans, il m’a laissé muette une fois la dernière page tournée.
L’avantage, c’est qu’il est tout petit et se lit donc très vite (heureusement d’ailleurs, je n’aurais pas supporté un récit plus long), et puis oui c’est vrai, il faut que les enfants sachent…. je sais… mais bon…

Ce livre a fait l’objet d’une adaptation cinématographique.

L’auteur et son oeuvre :

John Boyne, auteur de sept romans, est né en Irlande en 1941 et vit aujourd’hui à Dublin. Traduit dans plus de 40 langues, Le garçon en pyjama rayé est un phénomène litté­raire international : best-seller en Espagne (2 millions d’ex, vendus, n° 1 des ventes en 2007 et 2008), aux États-Unis et en Grande-Bretagne (500 000 ex. vendus), il s’est écoulé à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde (6e meilleure vente de romans en 2008). Le livre fut couronné de deux Irish BookAwards, du Bisto Bookoftheyear (2007), du prix Tatoulu 2008 (catégorie 6e/5e) et sélectionné pour le British Book Award. Il a récemment été adapté au cinéma (Miramax). http://www.johnboyne.com (source : Fnac.com)

This Post Has Been Viewed 2,032 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Angleterre, Enfants / Ados, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à Le garçon en pyjama rayé – John Boyne

  1. sofiaportos dit :

    Ta critique aiguise ma curiosité mais même comme ça je n’ai pas vraiment envie d’un « choc lecture » en ce moment ^^

  2. Melo dit :

    @ Sofia : C’est surtout la fin qui te fait comme un coup de poing dans le ventre.
    Remarque, le reste du roman n’est pas des plus gais non plus.

  3. valérie dit :

    Je me laisserais bien tentée par le livre ou le film.

  4. Melo dit :

    @ Valérie : Maintenant que j’ai lu le livre, j’aimerais bien savoir comment il a été adapté. Mon père l’a dans sa DVDthèque. Je lui emprunterai.

  5. Véro dit :

    Ben du coup, j’hésite …

  6. DeL dit :

    Un coup de coeur pour moi aussi !! Lu il y a quelques années, ce livre m’a profondément marqué. Heureusement que la 4e de couverture n’en dit pas de trop. Perso, je pense que même si j’avais su ce qu’il racontait réellement, je l’aurai quand même lu !
    Je le conseille à beaucoup de monde, mais pour les plus jeunes, cela doit être une lecture accompagnée.
    Curieuse de voir l’adaptation.

  7. Melo dit :

    @ Véro : :/ Ca vient de moi aussi, car j’ai vraiment du mal avec le thème abordé. Que ce soit pour les films ou les livres.
    Globalement, le livre est assez soft (ca reste du jeunesse). C’est la fin surtout qui nous laisse groggy…

    @ DeL : Ca pour être marquant, il l’est ! C’est d’ailleurs en parcourant ton article que je me suis souvenue que je voulais le lire ! 😉

  8. Manu dit :

    Il est dans ma PAL. J’ai prévu de le lire bientôt mais je ne savais pas qu’il était à ce point choc !

  9. Melo dit :

    Disons que tout le long du roman, ca va. C’est la fin qui… te fait comme un coup de poing.

  10. Liyah dit :

    Je l’avais emprunté à la bibliothèque pour le lire cet été mais je n’ai pas eu le temps ! Ce sera pour les prochaines vacances !

  11. Melo dit :

    En tout cas, à ne pas lire en période de déprime !

  12. Ys dit :

    Bonjour Mélo, ravie de découvrir ton blog. Oui, ce roman est dérangeant, mais le sujet est je pense présenté d’une façon « simple » pour les jeunes lecteurs qui sont amenés à réfléchir et à découvrir cette horreur à travers les yeux d’un autre enfant. Nous l’avons tous lu à la maison (les parents, les ados) et le débat a été rude, principalement parce que certains d’entre nous pensaient qu’il n’était pas possible que ce petit garçon soit si naïf, qu’il ne comprenne pas ce qui se passe.

  13. clara dit :

    J’ai beacoup aimé ce livre… cette narration faite par un enfant.
    Toujours sur le même sujet mais « vu de l’autre côté », il y a un livre que te conseille vivement : « Ils m’ont appelée Eva « de Joan M. Wolf .

  14. Melo dit :

    Merci de vos passages 🙂

    @Ys : Je suis d’accord avec toi. Pour les jeunes lecteurs, ce livre est bien fait.
    C’est vrai qu’il est naïf et qu’on peut se poser des questions sur la plausibilité (je ne sais même pas si ca se dit, arf !) mais c’est sûrement un souhait de l’auteur pour que l’histoire soit dévoilée à travers les yeux d’un enfant.

    @Clara : merci du conseil 😉

  15. Nelfe dit :

    Ce livre est aussi dans ma LAL. Je sais de quoi il retourne puisque j’avais lu la 4ème de couv de la version « adulte » avant qu’il sorte en jeunesse.
    Je pense que c’est effectivement un bouquin très perturbant.

  16. Melo dit :

    Ah tiens, je ne savais pas qu’il était sorti en version adulte.

  17. clem dit :

    bonjour j ai vraiment adoré ce livre mais je ne comprends pas une chose c est vrai que cela doit faire longtemps pour vous car c etait en 2010 mais j espere que vous pourriez m aider j aimerai savoir qui raconte le livre sa ne peut pas etre Bruno ni Shumel alors c est qui sa m intrigue svp ??? bonne journee

    • Melo dit :

      Le narrateur est Bruno lui-même me semble t-il… C’est une fiction, l’auteur l’a écrit en faisant parler le personnage principal. Mais oui, ma lecture date de 2010 et je n’ai pas le livre sous les yeux.
      Est-ce pour un devoir de français ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.