Marina, de Carlos Ruiz Zafon


En résumé :
Solitaire, Oscar aime se promener après les cours dans les rues envoûtantes de Barcelone. Un jour, il rencontre la jolie et mystérieuse Marina. Liés par un amour de plus en plus fort, les adolescents n’ont peur de rien, pas même de suivre une femme au comportement bizarre… Qui est-elle et pourquoi se rend-elle sur une tombe gravée d’un papillon noir ? Lancés sur la piste d’une énigme qui hante la ville depuis trente ans, Oscar et Marina risquent de se perdre… Une histoire captivante, d’amour et de suspense ! « De tous les romans que j’ai écrits, Marina est mon texte préféré. » Carlos Ruiz Zafon

Marina, de Carlos Ruiz Zafon
Robert Laffont
 302 pages
Janvier 2011

Ce que j’en ai pensé :

J’avais découvert la plume maîtrisée et l’ambiance brumeuse de Carlos Ruiz Zafon par son roman L’Ombre du vent et je dois dire que je n’ai pas été dépaysée par Marina.

Zafon mise tout sur l’ambiance gothique et brumeuse, les rues de Barcelone avec ses bâtiments d’un autre âge, ses héros paumés et tourmentés et on oscille toujours entre rêve et réalité. Dans L’Ombre du vent il était question d’un cimetière de livres oubliés ; dans Marina il est question là encore d’un cimetière, d’une vielle femme vêtue de noir et d’un symbole en forme de papillon.

Les personnages, là encore, cachent bien des mystères et des secrets. Nous avons tout d’abord Oscar et Marina, deux jeunes ados qui tissent une histoire d’amitié mêlée d’amour et l’on sent bien que la jeune fille laisse planer une vague de mystère autour d’elle et de son père, German, homme généreux et discret. Outre ces 3 personnages, nous rencontrons d’autres personnalités, fortes, blessées, secrètes et venant d’une autre époque. Là encore l’intrigue trouve sa source dans les personnages secondaires et là encore l’auteur s’attache surtout à décrire le passé de ses personnages. Nous avons donc plusieurs passages sans beaucoup d’action, ce qui peut s’avérer ennuyeux pour un lecteur non averti.

La touche de fantastique met du piment au récit et se révèle même effrayante et bien sombre. Monsieurs Zafon a réussi à me filer la chair de poule à quelques reprises ce qui me fait penser que l’âge requis (12 ans) pour lire ce livre est peut-être un peu juste ?

L’histoire quant à elle se révèle parfois bien rocambolesque (une petite déception à ce niveau), très gothique avec ses créatures angoissantes (!!), très tourmentée, triste aussi, et il m’est arrivé plusieurs fois pendant la lecture d’imaginer une adaptation cinématographique qui pourrait s’avérer méchamment superbe ! Le potentiel est là et je guetterai sa (possible) concrétisation.

Concernant le style de l’auteur, je l’ai trouvé un peu moins enchanteur mais peut-être est-ce dû au fait que ce livre a été écrit en 1999 bien avant le succès qui l’a propulsé au rang des auteurs adulés. Attention, l’écriture m’a moins enchantée mais elle reste tout de même fluide et agréable, juste un peu moins maîtrisée peut-être. Soulignons aussi que ce roman est sorti chez Pocket jeunesse pour les ados en même temps que chez Robert Laffont pour les adultes.

Un avis en demi-teinte, donc et je souhaiterais un peu de renouveau dans les romans de l’auteur car je risque de me lasser…

This Post Has Been Viewed 1,792 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Contemporain, Espagne, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

46 réponses à Marina, de Carlos Ruiz Zafon

  1. Pimprenelle dit :

    Un avis plutôt mitigé donc te concernant… J’étais prête à sauter dessus dès sa sortie en librairie, après avoir lu l’avis d’Irrégulière qui a été enchantée! J’attends de lire d’autres avis!

  2. Anne Sophie dit :

    je commence cette lecture dès aujourd’hui. j’espère être plus convaincue que toi.

  3. George dit :

    il est aussi en poche ? tu sais s’il est moins cher ? parce que le prix en broché est un peu élevé et j’aimerais bien le lire !

  4. Le Mammouth dit :

    C’est très vilain de tenter les copines, tu le sais, ça ?

  5. Melo dit :

    @ Pimprenelle : J’ai hâte de lire d’autres avis également.

    @ Anne-Sophie : Je te le souhaite.

    @ George : Non il est au même prix chez Pocket Jeunesse.

    @ Pimp, Mammouth et George : Je peux en faire un livre voyageur si ca vous tente ??

    • Filochard38 dit :

      Je suis déjà à la moitié du livre et je rejoins parfaitement cette analyse.
      J’avais été enthouisiasmé par « L’Ombre du Vent », un peu moins par « Le Jeu de l’Ange » dans lequel j’ai trouvé un peu trop de similitudes avec le premier cité, même si l’on doit reconnaître le talent de l’auteur.
      Je viens d’apprendre, grâce à vous, que « Marina » est d’une écriture antérieure au succès rencontré aujourd’hui par ce merveilleux auteur.
      J’en comprends ainsi mieux le ton un peu plus naturel, ce qui est loin de me déplaire.
      Moi aussi, je dois avouer qu’à plusieurs reprises, ce roman me provoque quelques frissons et je n’en suis qu’à la moitié!
      Bonne lecture à tous, j’adore Zafon même si je lui suis souvent infidèle en me gavant de romans historiques.

      • Melo dit :

        Merci de ce commentaire avisé et enthousiaste !
        Malgré ses atmosphères brumeuses et mystérieuses et l’écriture enchanteresse, j’avoue que je n’ai pas envie de me replonger immédiatement dans du Zafon à cause justement de la ressemblance des ouvrages.

        • filochard38 dit :

          Merci pour cette réponse!
          Je viens de m’apercevoir que, sur ton blog, les réponses étaient rangées de façon chronologique et non pas du plus récent au plus ancien: dommage, je pense personnellement que la deuxième façon est plus attractive et invite plus à déposer des commentaires.
          J’avance dans Marina, il me reste qu’une trentaine de pages. Techniquement parlant, je suis un peu surpris par le nombre de phrases courtes. Elles sont généralement utilisées pour indiquer au lecteur le rythme de l’action, et lorsqu’elles s’allongent, c’est avant tout pour montrer des périodes plus tranquilles où l’action est remplacée par la récupération. Ce rythme n’apparaît pas trop dans Marina, l’as-tu remarquée et qu’en penses-tu?
          Pour les fans d’histoire, je conseille un roman historique génial, L’ENFANT DES LIVRES DE François FOLL.

        • Melo dit :

          Bonsoir Filochard,
          Au point de vue du rythme de Marina, je t’avoue que je ne m’en souviens pas vraiment. Je crois me souvenir de phrases assez longues effectivement mais je ne peux pas t’en dire plus.
          Je viens d’aller voir le synopsis de ‘L’enfant des Livres’. J’ai du mal en général avec les romans historiques mais il a l’air intéressant.

          Concernant les commentaires, je préfère du plus ancien au plus récent, comme quand on lit un livre, quoi. J’ai plus de mal avec les messages les plus récents en premier. 🙂

          Bonne fin de semaine !

  6. Laure dit :

    Comme toi j’aimerai bien qu’il change un peu son style, ses histoires car tous ses livres se ressemblent un peu finalement.

  7. nodreytiti dit :

    Je ne le connais pas cet auteur mais j’ai très envie de le découvrir.

    Une question sans rapport: pourquoi je reçois un mail de ta newsletter toujours 2 jours après que tu as écrit un nouvel article? Pour celui-ci je n’ai pas encore reçu d’ailleurs.

  8. esmeraldae dit :

    j’ai bien aimé mais ce n’est pas pour 12 ans, ils ont craqué là!

  9. Theoma dit :

    Je crois que je suis la seule à avoir L’ombre du vent qui dort dans la PAL !

  10. lasardine dit :

    j’ai bien envie de découvrir cet auteur dont on parle tant! avec ce titre ou un autre 🙂

  11. Melo dit :

    @ Laure : je suis d’accord, je ne pense pas le relire de sitôt au risque de me lasser.

    @ Audrey : Comme convenu tu es inscrite.
    Tu es inscrite à quelle newsletter ? T’es tu inscrite sur ce blog-là ou sur le précédent ? Le titre du mail c’est « les mots de Mélo » ou « Les songes et les livres de Mélo » ?

    @ Esmeraldae : Oui 12 ans c’est trop jeune, c’est clair.

    @ Théoma : Je suis sûre que tu n’es pas la seule :p

    @ Lasardine : si tu es intéressée il peut voyager chez toi !

  12. Tiphanie dit :

    J’ai lu ton avis en diagonale pour l’instant parce que je suis intéressée par le livre voyageur, mais pas pour le recevoir tout de suite tout de suite ^^(si tu veux bien moi of course!)

  13. nodreytiti dit :

    Je suis inscrite sur celui-ci. Les titres du mail sont « Les mots de Mélo ».

  14. Ping : Tweets that mention Les mots de Mélo » Marina de Carlos Ruiz Zafon -- Topsy.com

  15. Melo dit :

    @ Tiphanie : bien sûr que je veux bien de toi voyons !

    @ Audrey : Ok donc normalement les mails sont envoyés le lendemain. Je ne sais pas pourquoi, ca a toujours été comme ça sur mon blog. Et encore, avec le précédent, les mails étaient envoyés très longtemps après et il y avait plusieurs articles en même temps. Ca doit être dans les paramètres de Feedburner mais comme c’est en anglais, ca me saoule de regarder.

  16. Iluze dit :

    Je l’achèterai quand il sortira en poche ^^.

  17. Valérie dit :

    Bon, li vaut mieux que je découvre avec un autre titre alors!

  18. Hmmm, je vais donc lire « L’Ombre du vent » en premier !!! d’ailleurs Mélanie l’a lu chez nous. 😉

  19. Liyah dit :

    Je n’ai toujours pas lu L’ombre du vent de cet auteur qui est dans ma PAL depuis plus de deux ans il me semble !!!! Honte !

  20. herisson08 dit :

    Je l’ai lu mais comme je n’ai pas encore écrit mon article je préfère ne pas lire 🙂

  21. Manu dit :

    Je voulais aussi me précipiter dessus mais j’ignorais que c’était un de ses premiers écrits qu’on ressortait des cartons. Bon je verrai plus tard alors. Surtout si tu es mitigée.

  22. Leiloona dit :

    Il faudrait vraiment que je prenne le temps de lire « l’ombre du vent … »

  23. herisson08 dit :

    Lu et commenté me revoici donc 🙂 J’ai un avis assez similaire sur pas mal de point, avec peut être un petit plus de motivation 🙂

  24. livr0ns-n0us dit :

    Je viens juste de finir l’Ombre du Vent qui a été un énorme coup de coeur !
    Je pense que je lirai quand même Marina même si il a globalement moins plu d’après les chroniques que j’ai pu voir sur différents blogs.

  25. Véro dit :

    Je crois que je commencerais par l’Ombre du vent d’abord !

  26. Melo dit :

    @ Iluze : tu as donc le temps ! 😉

    @ Valérie : Oui, je pense que c’est le mieux.

    @ Marie-Adélaïde : Je trouve sympa votre blog de filles trentenaires ! 😉 Il faut que je pense à m’abonner à vos articles !

    @ Liyah : mais non pas honte ! Si tu savais depuis combien de temps certains livres sont dans ma PAL ! Avec ta nouvelle grossesse, tu vas peut-être t’y mettre ? 😉

    @ Herisson : j’irai voir ton article 🙂

    @ Manu : je ne pense pas que ce soit un chef d’oeuvre même si ce n’est pas à jeter non plus. Tu peux voir plus tard !

    @ Leiloona : ne te forces pas, un jour il viendra à toi tout naturellement !

    @ Livr0ns-nous : J’ai beaucoup aimé l’Ombre du vent mais il n’a pas été un énorme coup de coeur. Je pense que tu peux te lancer sans soucis dans Marina !

    @ Véro : oui, il vaut mieux, je pense !

  27. MyaRosa dit :

    Je n’ai toujours pas découvert cet auteur.. enfin, ce n’est pas totalement vrai. J’avais commencé L’Ombre du vent il y a quelques temps, mais malgré la beauté des mots, l’histoire qui me plaisait, je n’étais pas dedans. Je pense que le livre n’y est pour rien, ce n’était juste pas le bon moment. Je retenterai l’expérience prochainement car je garde tout de même un bon souvenir du début et ce que tu dis sur cette atmosphère brumeuse m’attire beaucoup.

  28. Melo dit :

    @ Mya : Prends ton temps, parfois ce n’est pas le bon moment et quelques mois voire année après on peut avoir un coup de coeur pour un livre qu’on n’avait pas apprécié.

  29. Sam dit :

    J’ai fini ce livre hier. La science fiction même si je ne suis pas toujours fan ne m’a pas dérangé. Quand je l’ai fini, une tempete d’émotions m’a pris. Le livre m’a réellement touché. J’ai lu tous les oeuvres publiés de Zafon ce n’eat peutetre pas le meilleur mais il est formidable.

  30. Melo dit :

    @ Sam : Que d’enthousiasme ! 🙂 C’est toujours un grand moment quand un livre arrive à nous transporter et à nous toucher.

  31. Ys dit :

    J’ai aimé « L’ombre du vent », en pensant cependant comme toi qu’il était à deux doigts d’en faire trop. Mais l’ambiance de Barcelone, quel bonheur !

  32. Melo dit :

    @ Ys : Je trouve que l’auteur ne se renouvelle pas assez. Je serais curieuse de lire ton avis sur Marina. 🙂

  33. Marmotte dit :

    Bonjour, je n’ai encore jamais lu de livre de cet auteur, et j’aimerai beaucoup le découvrir, donc s’il y a moyen que « Marina » voyage par chez moi, ce serait super génial 🙂 Merci d’avance Melo 🙂

    • Melo dit :

      Aucun soucis Marmotte, ça me fait plaisir 🙂
      Quelqu’un vient de se proposer aussi, donc dès qu’il l’aura lu, je te contacterai pour avoir ton adresse. 😉

  34. Ping : « Marina » de Carlos Ruiz Zafon « Chaplum’

  35. stellade dit :

    Je viens de voir que tu mettais les commentaires des livres voyageurs.
    Toutes mes excuses, je me réveille un peu tard!!!
    Concernant « Marina », j’ai été encore une fois envoutée par Carlos Ruiz Zafon.
    J’aime son univers, j’ai beaucoup aimé cette histoire.

  36. Laetitia dit :

    Dommage, j’ai loupé le coche …

  37. Ping : Marina – Carlos Ruiz Zafón » Le blog d' Yspaddaden

  38. Elora dit :

    J’avais commencé par L’Ombre du Vent que j’avais adoré puis Marina m’avait un peu déçue. Aujourd’hui, après plusieurs mois de réflexions, j’ai la sensation que Marina était bien meilleur que L’Ombre du Vent…
    Dernier article de Elora : Concours S.T.A.R

  39. MAGNIFIQUE cet ouvrage
    je l’ai lu d’une traite en 2007
    tellement poétique, peu commun, hors normes, intemporel…
    émue quand je repense à la famille Sempere
    ma libraire m’a dit que deux autres volumes étaient sortis où l’on retrouve les héros!
    hoooooooop dans la lettre au père nowel !!!!
    Dernier article de Isabelle@http://www.musiquelibrededroit.mobi : Sur le site éditions Theleme : des audiobooks de différents auteurs comme Marcel Proust

  40. Rachel dit :

    j’ai découvert grâce à l’ombre du vent et je ne peux plus me passer de cet auteur par sa qualité d’écriture, sa poésie, son ton juste et magnifique, ses histoires complétement intemporelles et hors du temps…un génie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.