Immortels de Cate Tiernan : Un avis non-conventionnel

Suite à quelques réactions un peu vindicatives, attention, lisez bien mon article avant de vous emporter. Je vais mettre en gras certains points qui me semblent essentiels.

Il me reste une trentaine de pages à lire de ce roman pour ados qui nous conte le quotidien d’une immortelle de 459 ans qui en paraît 18. En quête d’identité, elle tente de se retrouver en intégrant River’s Edge, un espèce de foyer pour immortels en mal de vivre. Si j’ai apprécié certains aspects de ma lecture, comme le personnage de River, figure rassurante et bienveillante, propriétaire des lieux, le retour à la nature et tout le tralala, je me suis sentie gênée par un sentiment qui ne m’a quasiment pas quittée : le regroupement de personnes en mal de vivre, dans un lieu perdu dans la nature, la pratique de la magie, des cercles, des énergies. Ce sentiment de malaise grandissant, il me fallait aller plus loin, novice que je suis, et j’avoue avoir fait des recherches et tapé sur Google « Cate Tiernan secte ». Ne criez pas au loup tout de suite, j’aime bien simplement lever mes craintes, et rien de tel que de se renseigner pour ne pas laisser son imagination déborder. J’ai pu remarquer, en parcourant les liens proposés que l’auteure a écrit quelques autres romans sur la magie et les sorcières, toujours destinés aux adolescents. Puis je suis tombée sur ça. Un site qui porte le nom : religion.wikibis. Et Cate Tiernan apparaît sur une page consacrée à la Wicca qui, je cite la source en question « est quelquefois reconnue comme une religion, quelquefois davantage comme une philosophie. Elle inclut des éléments qu’on peut trouver dans nombre de croyances telles que le chamanisme, le druidisme, et les mythologies gréco-romaine, slave, celtique et nordique ». Cate Tiernan y apparaît dans « ouvrages écrits par des wiccans« . Mes doutes sont donc confirmés. ATTENTION, loin de moi l’idée d’apparenter la Wicca à une secte, mais c’est au moins un mouvement religieux, qui prône des croyances et des pratiques.

Je suis allée un peu plus loin, en faisant une recherche sur « La Wicca » et je suis cette fois tombée sur le site info-sectes.org ( http://www.info-sectes.org/occulte/wicca.htm) qui nous dit que « La Wicca est un vaste mouvement spirituel du genre Nouvel-âge qui n’est pas aussi organisé qu’une secte. La wicca est plutôt un courant de pensée ésotérique qu’on peut rapprocher du satanisme. Certains groupes wiccans portent le caractère de sectes, nous signalons: « Le mouvement Cercle initiatique de la licorne – Wicca occidentale » qui apparait dans la liste des sectes du rapport parlementaire français. Nous examinons ici la doctrine wiccane (sorcellerie). » S’ensuit alors une analyse de cette fameuse « doctrine ».

Alors non, je n’y connais rien, et oui, en parcourant les informations sur La Wicca, elle m’est apparue inoffensive, voire séduisante. Les Wiccans ne croient en aucun Dieu et sont plutôt portés sur la nature et les élément de la planète. Mais je trouve dommage que l’auteure se serve de romans destinés aux adolescents, aux jeunes, aux personnes, on peut le dire, influençables, pour distiller son discours « wiccan » entre les lignes. D’ailleurs, à la fin du livre on peut voir qu’elle a écrit un livre (nouveau ou pas, je n’en sais rien) portant le titre tout simple « Wicca »‘. Elle n’est pas la première à le faire, bien sûr et chacun a le droit d’en penser ce qu’il veut.  D’ailleurs, j’ai appris que la série « Charmed » représentait également les Wiccans. Mais du coup, ma lecture s’en trouve entachée. Je crois que je ne finirais pas la trentaine de pages restantes, vu que mon sentiment de malaise se trouve vérifié, de mon point de vue.

Pour aller plus loin, je vous invite à lire cet échange de quatre pages sur le site de Vive les rondes. et je me permets de copier/coller le message d’une des modératrices :

J’ai fait une petite recherche pour savoir un peu mieux ce qu’est la WICCA.

Et voici ce que j’ai trouvé.

Arrow Un post d’une adepte Wicca qui réagit suite à des topics insultant et expliquant son point de vue sur « sa religion », très intéressant.

Arrow Un dossier sur la Wicca fait sur un site chrétien L’information est clair, et les mises en garde le sont uniquement d’un point de vue chrétien.

Arrow Cercle initiatique de la licorne Wicca occidentale Qui est reconnu comme une secte dangereuse !

Arrow La Wicca internationale de Jacques Coutela et Nicole L’Hotellier a débouché sur un suicide collectif en mars 1995 au Kremlin Bicêtre, à Paris

Secte dangereuse, doctrine ou simple philosophie, tout est possible quand on parle de La Wicca. Donc attention où vous mettez les pieds, mais il ne faut pas juger tout un mouvement sur les dérives de quelques malades.

Il est facile de se retrouver endoctriné dans une secte.

Donc pour ceux qui souhaiteraient plus d’infos je vous conseille de contacter les organismes de prévention des sectes :

Arrow Les Sectes et le droit
Arrow La grande question :  » secte ou pas secte ? « 
Arrow Pour ne pas se laisser piéger par les sectes…
Arrow Familles et sectes

Une fois déterminé si vous êtes face à une secte ou non (attention il existe des sectes reconnues dangereuses dans le mouvement Wicca).

Il s’agit alors de savoir si vous y croyez ou pas.
Et finalement là il s’agit surtout d’une histoire entre vous et vous.

Il est clair que nous n’allons pas parler ici des sectes dangereuses, mais de la philosophie de la Wicca

Ce qui est intéressant dans la Wicca c’est l’intérêt qu’ils ont pour la nature que l’on retrouve finalement dans de nombreuses autres religions.

Entre autre l’idée de ne faire qu’un avec tout l’univers qui se rapproche très clairement du « Om ».

Ce que je dénonce n’est pas La Wicca en elle-même mais bien le fait que Cate Tiernan parle clairement de cette « religion » dans ce bouquin destiné aux adolescents sans jamais en faire mention. Je me suis, en quelques sortes, sentie trahie, trompée. Pour moi, elle promeut clairement le mouvement dont elle fait partie.

J’espère que je me suis fait comprendre et que personne ne va penser encore une fois que je « généralise ». Si c’est le cas, c’est que mon message est passé de travers….

J’avais envie de partager ce que je venais de trouver. Et vous, vous connaissiez ce mouvement ? (Je suis peut-être vraiment has been en fait) Qu’en pensez-vous ? Vous sentez-vous alarmés, vous aussi, par cette découverte ou pensez-vous que je sois trop parano ? J’accepte vos points de vue qui me permettront certainement d’avancer dans ma refléxion, car loin de moi l’idée de détenir la vérité.

This Post Has Been Viewed 111 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Tout le reste. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

49 réponses à Immortels de Cate Tiernan : Un avis non-conventionnel

  1. Estellecalim dit :

    Ton billet m’interpelle. Je ne connaissais pas du tout ce mouvement, mais le rapport parlementaire sur les sectes a été bien fait, et s’ils le classent dans les sectes, on peut leur faire confiance. Ce qui me choque, c’est que l’éditeur ne se soit pas renseigné plus que cela et que l’on puisse diffuser des romans pour adolescents qui prônent une philosophie de vie (ou un mode de pensée) sans que cela soit affiché sur la couverture. C’est tout de même inquiétant, et je ne regarderai plus charmed de la même façon 😉
    Merci pour ces informations, en tout cas.

  2. Melo dit :

    Merci beaucoup pour ton retour. Je dois dire que je suis assez fébrile dans l’attente des réponses. Je suis moi aussi inquiète quant aux oeuvres pour adolescents qui prônent effectivement une « philosophie de vie ».
    J’ai toujours eu un sentiment de malaise identique en regardant « Charmed », d’ailleurs. A croire que j’ai une petite alarme dans la tête.

  3. Ping : Tweets that mention Les mots de Mélo » Immortels de Cate Tiernan : Un avis non-conventionnel -- Topsy.com

  4. Latite06 dit :

    En ce qui concerne la Wicca, ca m’est familier car j’ai terminé il n’y a pas longtemps le dernier livre de Kathy Reichs, « Les os du diable ». Dans cette aventure de Tempérance Brennan, la Wicca occupe une place centrale dans l’enquête, mais l’auteur n’en fait pas une apologie (il y a d’ailleurs un chapitre où Tempe va assister à un rituel, se fait expliquer toute la religion, mais sans paraître émerveillée ^^).

    Tout ca pour dire que la Wicca est très populaire aux USA (400 000 adeptes) et je pense que c’est pour ça que ca ne choque pas les américains d’avoir des livres faisant son apologie (merci mon cours sur les religions dans le monde à la fac ^^) Mais il n’empêche que je suis totalement d’accord avec toi, dans un livre pour ado, c’est franchement limite. (même si c’est un courant religieux basé sur des choses naturelles, donc peut-être un des moins dangereux si on le compare aux courants satanistes ou extrémistes).

    Je crois qu’en Amérique du nord, il y a une conception différente des religions (par ex, la secte raélienne est considérée comme une église légale là-bas, et non comme une secte), mais je pense que les éditeurs devraient tenir compte justement de cette différence pour avertir les lecteurs européens, surtout les plus influençables (comme les ados). Dans ces cas là, un petit livret sur le courant religieux à la fin du livre, rédigé par un spécialiste, pourrait être très utile, afin de mieux informer les jeunes.

    Voilà, c’était mon point de vue de la journée 😀

    Bonne journée à toi, grosses bises !!! 🙂

  5. Melo dit :

    Je devais me douter que ca allait te faire réagir et je te remercie beaucoup pour ton retour. Contrairement à ton livre, j’ai eu l’impression que dans Immortels, l’auteure en faisait l’apologie mais sans jamais en donner le nom, ce que je trouve bien plus dangereux que si ca avait été expliqué oui, pourquoi pas dans un livret ou dans une annexe à la fin du livre en toute neutralité.
    Moi perso, même si je suis adulte, ca me fait peur, enfin, ce sont surtout les dérives qui me font peur et il y en a forcément. Oui les ados sont en général influençables, et comme en Europe nous n’avons pas vent de ce courant, ca pourrait engendrer un certain fanatisme… Mais les wiccans pratiquent vraiment la magie ? ‘sont pas un peu toqués ?

  6. Lalou dit :

    Effectivement, ton avis n’est pas conventionnel 🙂 C’est néanmoins très intéressant à apprendre.

    Je vais donner mon opinion en tant que « non lectrice » du livre qui me plait pourtant beaucoup et que j’espère découvrir très vite.

    J’ai lu sur le blog de Guu (http://cultureguu.over-blog.com/article-immortels-cate-tiernan-66181019.html) que la série rebaptisée « Wicca » était en fait une réédition de « Magie Blanche » paru entre 2001 et 2003.

    Cette littérature s’adresse aux jeunes adultes, et personnellement je trouve intéressant de leur faire connaître différentes religions / philosophies. Bien sûr, si dans Immortels l’auteur fait réellement l’apologie de la religion wiccanne, il faut se méfier.

    Néanmoins il ne faudrait pas, je pense, censurer ce genre de thèmes. Mais peut-être ajouter une note du traducteur en fin d’ouvrage pour déméler les choses…

    Cela dit, beaucoup de films / séries / livres traitent de la wicca, qui a effectivement l’air d’une philosophie inoffensive (même Erik L’Homme en parle dans A comme Association tome 1).

    Je vais le lire pour me faire une opinion un peu plus argumentée, parce que je conçois bien que mon avis ne se base pas sur grand chose là tout de suite 😉

  7. sofiaportos dit :

    J’en ai entendu parler en effet. Ce genre de pratiques ne me tente pas du tout. Ce livre est dans ma LAL mais grâce à toi je vais faire plus attention quand je le lirais 🙂

  8. Valérie dit :

    Bravo pour ton billet qui appelle à la vigilance. On ne peut pas tout faire avec la littérature jeunesse.

  9. Melo dit :

    @ Lalou : Censurer non, mais prévenir le lecteur de façon neutre et documentée dans une annexe, oui. Surtout lorsqu’il s’agit de littérature jeunesse.
    L’air d’une philosophie inoffensive, je suis d’accord mais aussi inoffensive qu’elle soit, certains groupes wiccans sont quand même placés sous le signe de la secte en France et de toutes façons, tout mouvement religieux quel qu’il soit doit porter un nom et le public doit être averti puisque qui dit mouvement religieux dit appartenance à un groupe et aussi quelquefois, dérives.
    Le lire pour se faire une opinion, oui, mais pour avoir une opinion globale je conseille de lire quelques articles sur le wiccanisme en parallèle.
    « Magie Blanche » est justement le titre apparu sur le premier lien expliquant la Wicca. Je me demande s’ils vont rajouter « Immortels »

    @ Sofia : mon article aura au moins servi à ça.

    @ Valérie : j’ai envie de dire : avec la littérature adulte non plus. Mais au moins informer le lecteur me paraît essentiel.

  10. Amandine dit :

    A mon tour !

    Ce livre a été un coup de cœur pour moi, et si tu n’avais pas parlé de la wicca (je n’ai d’ailleurs pas du tout envie de lire l’autre série de cet auteur), j’avoue que je ne l’aurais absolument pas vu !

    Je l’ai pris tel que je prends les autres livres de ce genre, c’est-à-dire comme un livre mélangeant histoire d’amour et magie. C’est d’ailleurs l’histoire d’amour, avec les souvenirs en flash-backs, qui m’ont fait aimer le livre.
    Je ne suis pas du tout attirée par la magie en tant que telle, donc l’histoire en elle-même ne me pose pas problème, je n’ai pas envie de ressembler à ces gens… En l’occurrence, c’est La maison de la nuit qui m’a plus choquée, que cette histoire-ci.

    Mais je comprends tout à fait ton article, tout le monde n’a pas un point de vue aussi détaché que le mien… D’ailleurs, j’ai quitté un forum parce que je les trouvais trop bizarre (elles parlaient de la wicca, croyance et apologie de la prophétie maya sur 2012…). Comme quoi, on peut être au courant, et passer complètement à côté !

    Mais je suis pas sûre d’être tout à fait claire, flute ^^

  11. Melo dit :

    @ Amandine : Je reconnais pourtant que j’ai apprécié les autres aspects de l’histoire, mais face à mon malaise grandissant devant des gens se regroupant pour pratiquer une philosophie de vie et la magie et depuis ma « découverte », je suis totalement refroidie.
    Je ne suis pas du tout non plus attirée par la magie, elle me fait fuir même et j’ai d’ailleurs connu quelqu’un qui tentait de la pratiquer tout seul, avec des livres et qui y croyait dur comme fer. Ce jeune homme (d’une vingtaine d’années) me faisait peur, il parlait de sort etc, et je me demande d’ailleurs souvent ce qu’il est devenu…
    Oui, on peut passer totalement à côté si on ne nous prévient pas. C’est bien ce que je tente de dénoncer. En fait, je suis en colère et même un peu effrayée puisque il existe apparemment de nombreux ouvrages ados mettant en scène ces pratiques.
    Merci d’ailleurs pour le titre « La maison de la nuit » que je vais éviter.

    En tout cas, merci à tous pour vos interventions.

  12. herisson08 dit :

    Je n’avais pas pensé à ça en le lisant et j’ai Wicca sur ma table de chevet justement donc je te dirai plus ensuite.
    Enfin si je trouvais que ça faisait secte, mais comme l’univers posé était clairement fantastique pour moi c’était vraiment virtuel.
    Je serai plus attentive, mais j’ai quand même une question, car je ne suis pas sûre d’avoir compris. Cate Tiernan fait elle partie de ce mouvement ou bien est ce juste les sujets de ses livres ont été repris par les sectes. Je ne sais pas si je suis claire mais bon…:)

  13. Melo dit :

    @ Herisson : ah donc comme moi ca t’a un peu fait penser à une secte…
    Sur le premier lien, on peut voir que Cate Tiernan est citée en tant que wiccane. Sur Wikipedia sur la page consacrée à l’auteure on peut lire « Elle n’est pourtant pas Wiccane, bien qu’elle apprécie beaucoup d’aspects de cette religion, surtout sa tradition de reconnaître la puissance de la femme. » Pour moi, mais je m’avance peut-être trop, c’est juste un contre-argument marketing pour dire aux petits européens « n’ayez crainte ».
    Quoiqu’il en soit, son nom apparaît en parallèle avec le wiccanisme.

  14. nodreytiti dit :

    Merci beaucoup pour cette information.
    Je ne connaissais pas du tout ce mouvement, et comme toutes les sectes, j’ai beaucoup de mal avec ça. Surtout depuis que j’avais vu un reportage sur une secte où tout les membres ont fait un suicide collectif que leur gourou avait conseillé (ça fait vraiment peur et c’est vraiment triste de se servir de personnes vulnérables).
    Et justement, je trouve que ce livre (je ne l’ai pas lu mais vu que tu dis qu’il fait l’apologie de cette secte)n’est pas du tout acceptable. Etant un roman pour ados, on s’est très bien que les ados sont très influençables.
    En tout cas, merci beaucoup pour cette info, c’est un livre que je ne lirai pas!

  15. DeL dit :

    Je ne sais pas quoi penser… Ta réflexion est intéressante.
    Je n’ai pas encore lu ce livre, mais je le ferais probablement. A mon avis, je n’aurais pas remarqué cette référence à la wicca.
    Je n’ai pas peur de la magie, toutes ces choses (les sciences occultes, etc.) me passionnent, mais de loin (pas de pratique). Et puis, ce n’est pas parce que certains pratiquent la magie qu’ils sont dérangés ou dangereux 😉 (tout dépend du type de magie). Du moment qu’ils n’essayent pas de convertir leur entourage !!
    J’ai évidemment un tout autre avis pour les sectes, je suis contre. Maintenant, la wicca est-elle une secte ? (J’ai jeté un coup d’oeil sur le site info-sectes.org, j’ai trouvé certaines choses un peu exagérées – notamment sur la satanisme et autres (car trop de clichés), mais je ne peux pas juger pour les sectes).

    Bref, je pense que ce livre ne fera probablement pas naître en moi un sentiment de malaise.
    Un roman pour moi est une fiction, donc si un auteur essaye de faire passer des idées ou autres, peu importe ce n’est qu’une histoire. Je ne suis pas influençable et ai tendance à penser que ce qui se dit dans les romans n’influencera pas non plus les autres. Mais il est vrai que les plus jeunes (et pas qu’eux) peuvent l’être… donc oui, il aurait été intéressant de la part de l’éditeur de mettre une note au début ou à la fin du livre pour avertir le lecteur.
    Voilà, j’espère avoir été claire ^^

  16. Guu dit :

    Je suis un peu surprise par ce que tu dis, j’avoue. Tout d’abord parceque, dans « Immortels » en tt cas, je n’ai pas ressenti ce phénomène de malaise comme toi. Certes il s’agit d’une communauté perdue dans la forêt qui fait plus ou moins du spiritisme … mais bon, quelle est la différence entre ca et les camps de vacances chrétiens par exemple, où de la même façon des jeunes bossent à la ferme et font des sessions de prière commune? Sachant a plus forte raison que dans l’ouvrage il s’agit qd même d’un lieu pour « immortels » un peu perdu.. donc ca ressemble a des refuges pour toxico/alcoolo etc, qui souvent réussissent leur réinsertion par ce type de refuge mêlant travail quotidien, souvent dans un endroit paumé, et groupe de réflexion/philosophie etc. Et a aucun moment je n’ai ressenti l’impression d’être dans une secte, je t’avoue être réellement surprise par ton billet.

    Quand à Cate Tiernan, elle ne se définit pas comme Wiccan, simplement elle apprécie cette religion. Et a aucun moment elle n’en fait l’apologie. Je n’ai pas du tout eu la même définition que toi au sujet de ce courant de pensée. Jamais entendu parler de rapprochement avec le satanisme ou autre, la Wicca serait plus à rapprocher des religions des indiens d’Amérique, où les esprits sont très présents.

    Ce que tu lis sur infos-sectes n’est pas faux, mais attention à ne pas généraliser !!!! Certains groupuscules qui se réclament de la religion chrétienne par exemple sont également considérés comme des sectes, de par leur comportement. Cela ne signifie pas que le christianisme dans l’ensemble est une secte. Et tu peux retrouver cela pour tous les courants religieux. Il faut donc faire attention à ne pas tomber dans l’excès inverse !!

  17. Syl. dit :

    Bonjour, J’ai vu ce nom assez souvent dans les livres. Je pensais que c’était un terme pour désigner les sorcières. La mode des créatures surnaturelles prend de l’ampleur. Les ados sont en quête de mysticisme (mais ce n’est pas nouveau !). Déjà Stephenie Meyer des Twylight avait suscité des interrogations… elle est mormone. Bref, ça peut faire peur ! Je lirai bien ce livre pour voir. Je l’avais noté suite au billet de Hérisson.

  18. Melo dit :

    @ Audrey : Attention, la Wicca n’est pas une secte en soi, c’est un courant de pensée, une philosophie, une religion pour certains. Info-secte.org l’explique et nous dit que certains groupes wiccans sont classés dans les sectes en Europe.

    @ DeL : je suis d’accord, j’ai trouvé aussi trop fort la comparaison avec le satanisme. Je ne fais que citer.
    Non, la Wicca n’est pas une secte à la base. Enfin c’est ce que j’ai compris. C’est une « religion » très ancienne et comme toute religion elle apporte son lot de dérives.
    Quant à la magie, moi par contre, ca me fait fuir en courant. J’ai horreur du mysticisme et les gens qui y croîent dur comme fer me font flipper.
    On est d’accord pour la note dans le livre, ca aurait été nécessaire.

    Moi ce qui me gène profondément, c’est qu’on n’est plus dans la fiction avec ce livre. Cate Tiernan se base clairement sur la Wicca qui existe bel et bien et en aucun cas elle n’en parle clairement ! Elle distille plutôt son discours dans un bouquin « jeunesse ». Voilà ce qui me déplaît profondément.

    @ Guu : Bonjour et bienvenue. La différence avec les groupes chrétiens ? La pratique de la magie, les « énergies » et aussi le fait que le christianisme est reconnu en tant que religion Europe. Tant mieux si tu n’as pas eu le même ressenti que moi. Il n’empêche que moi je me suis sentie mal à l’aise.
    Comment sais-tu que l’auteure ne se définit pas comme wiccane ? Quant à la définition, elle n’est pas de moi, je l’ai dit, je n’ai fait que citer religion.wikibis et info-secte.org. Merci de ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit.

    Quant à généraliser, je ne généralise pas… Je sais très bien que toute religion peut être détournée par quelques groupes. Et pour info, je n’ai aucune religion personnellement.
    Il n’empêche que je trouve dangereux, dans un livre pour ados (influençables par définition), cette mise en scène de cette « religion » sans jamais en donner le nom. Une annexe dans le livre aurait été nécessaire, je trouve.

    Et pour info, La base de la Wicca me convient tout à fait. Je suis athée mais c’est l’une des « religions » qui me conviendrait le mieux. pas de Dieu tout puissant, plutôt les éléments de la nature. Donc vois-tu, je n’essaye pas de remettre en cause ce courant de pensée, j’ai plutôt peur des dérives que ca engendre. Et d’ailleurs pour moi la « magie » en est une (même si ces pratiques sont vieilles comme le monde).

    @ Syl : Oui, les ados sont en quête de mysticisme et non ce n’est pas nouveau, c’est vrai. Maintenant, comme je l’ai dit ce qui me gène profondément, c’est qu’avec ce livre on sort de la fiction puisque Cate Tiernan se sert de son bouquin pour faire parler de la Wicca sans jamais la nommer. Si on était vraiment restés dans la fiction, j’aurais adoré ce livre.

    @ tous : Merci en tout cas pour vos interventions.

  19. Liyah dit :

    Je n’ai pas lu ce livre, mais j’en ai entendu parler, donc je ne peux pas trop t’en dire plus sur cela. Mais en tout cas je te remercie pour ton billet vraiment très intéressant ! Je ne sais pas trop comment c’est traité dans l’histoire, mais comme cela vise un public ado, ils en auraient effet peut être dû le signaler sur la couverture !

  20. esmeraldae dit :

    je ne savais pas que la wicca pouvait être une secte. j’ai lu ce roman avec plaisir sans me sentir « endoctrinée », je crois que j’ai bien fait la part des choses avec le livre

  21. irys dit :

    Pas lu, non plus mais ton billet a le mérite de poser une problématique sérieuse. Comme d’autre, j’arrive à rester dans l’idée du virtuel, de l’histoire…mais c’est vrai que ce roman est destiné aux ados qui n’ont pas toujours le recul et la culture nécessaire pour faire la part des choses. Une note d’informations pourrait être intéressante en fin de roman

  22. Melo dit :

    @ Liyah : Je suis contente que mon article intéresse quelques personnes et qu’il ne soit majoritairement pas rejeté… On prend le risque de passer pour un mouton noir quand on ose donner un avis différent, surtout quand le livre en question est encensé par une majorité de blogueurs et qu’il fait l’objet de nombreux partenariats.. (ca c’est dit, il fallait que ca sorte).
    L’histoire est en grande partie basée sur une reconstruction de l’héroïne qui a perdu le « droit chemin » et qui intègre un centre qui se veut tolérant, retour à la nature, aux valeurs, pratique de la magie, spiritualité, mysticisme. Tout ça passe très bien avec de l’humour, de l’amour, du suspense et il est possible que si je l’avais lu à un autre moment, je sois passée à côté de la petite alarme qui clignotait dans ma tête, que je n’aie pas fait de recherches et que je n’aie jamais écrit cet article.

    En tout cas il est clair pour moi que ce livre se rapporte à cette religion wiccane, ca ne fait aucun doute ! J’ai parcouru de nombreux articles avant de faire le mien et j’ai lu quasiment tout le bouquin. (ca c’est pour ceux qui doutent encore)

    @ Esmeraldae : La question n’est pas de faire la part des choses mais surtout d’être informé. Je veux surtout mettre en avant le fait que l’auteure distille son discours wiccan entre les lignes dans un bouquin destiné aux ados. Et je pense que même dans un bouquin adulte, je n’aurais franchement pas apprécié.
    J’ai été en colère lorsque j’ai appris qu’elle parlait de La Wicca puisqu’elle n’en fait pas mention, voilà, c’est tout. Remarquez, son prochain livre se nomme « Wicca », là, il n’y a pas photo mais bon avant il s’appelait « Magie Blanche ».

    Ce que je vais dire n’engage que moi mais je pense que l’auteure n’écrit que pour promouvoir sa « religion »… Et qu’Immortels est bien amené puisque les (jeunes) fans voudront se procurer le prochain sans qu’ils sachent de quoi il retourne.

    @ Irys : Merci pour ton intervention. Je ne suis pourtant plus une ado mais je n’avais jamais eu connaissance de cette « religion ». Comment faire la part des choses lorsque l’on n’est pas informé ? Oui une note d’information, on est d’accord.
    Merci d’être passée et bienvenue dans ma maison virtuelle.

    @ tous : Merci pour vos interventions qui je pense, font avancer le schmilili… le schimililili, enfin le truc quoi.

  23. Valérie dit :

    En ce dernier jour de swap, je voulais te remercier encore pour le marque-page que tu m’as offert (et le reste) et te dire que je suis ravie de t’avoir encontrée.

  24. Melo dit :

    Moi aussi Valérie, je suis ravie d’avoir fait ta connaissance mais eh, ce n’est pas la fin des échanges bloguesques et j’espère qu’on échangera encore longtemps ! 😉

  25. ilnyaK1pas dit :

    Merci pour ton article il est très intéréssant! J’avoue ne pas y avoir prêter attention pendant ma lecture surtout avec Immortels (je n’ai pas encore lu wicca) certes il y a de la magie mais ça ne m’a pas trop perturber, elle est soft je toruve et le fait qu’ils soient tous dans une sorte de camp non plus en même temps ils sont là pour oublier et redémarrer donc qu’ils ne voient personne je toruve çà limite normal un peu comme un centre de désintox.

    Dans tout les cas c’est vrai que la magie qu’elle soit noire ou blanche ça reste de la magie donc bon pas toujours inofensive. Mais ton article est vriament bien tourné et ça m’a fait tilt pour le coup!^^ Je crois que j’y penserais en lisant Wicca. Et puis c’ets bien c’ets comme çà que l’on s’interroge sur des livres! 😉

  26. MyaRosa dit :

    Je ne connaissais pas du tout, mais j’avoue que ça m’intrigue.
    L’histoire me tente, mais les recherches que tu as faites me perturbent un peu aussi. Je ne sais pas trop quoi en penser…

  27. mabiblio1988 dit :

    J’avoue ne pas avoir lu tous les commentaires (mais j’ai lu tout ton article) donc peut-être que ce sujet a déjà été abordé (dans ce cas désolée).
    Je n’ai pas encore lu ce livre mais j’ai lu plusieurs avis dessus plus ou moins positifs mais là n’est pas la question. Tu es la première à parler de la religion/secte/façon de penser wiccane. Apparemment, tu as l’air choqué par le fait que l’auteur essaye de faire passer un message wiccan dans son livre mais ce n’est pas la première auteure ni même surement la dernière qui ferra passer des messages qui correspondent à ses convictions religieuses ou autres… Regarde Stephenie Meyer qui nous fait passer ces convictions mormones dans Twilight.
    Tout ça pour dire que certes, certains peuvent être plus ou moins réceptifs aux messages des auteurs mais dans deux nombreux livres tu trouveras ce genre de chose.
    Après, la wicca est-ce une secte ou pas ? Est-ce négatif pour les individu ? C’est une autre question… Mais garde en mémoire que n’importe quelle conviction religieuse ou non peut-être dangereuse selon ce que tu en fais…
    J’espère que tu ne prendras pas mal mon commentaire car ce n’est pas le but.

  28. Melo dit :

    @ IlnyaK1pas : c’est vrai que la magie est soft et oui, River’s Edge fait penser à un foyer de réinsertion mais il y a un petit quelque chose qui m’a fait tilt, et le fait que l’auteure parle du mouvement wiccan sans jamais le nommer me dérange.
    Merci pour ton retour et oui, c’est toujours intéressant quand un livre soulève des questions.

    @ Mya : Au moins tu es au courant 😉

    @ Mabiblio : oui, les points que tu soulèves ont déjà été abordés en commentaires. Oui, je sais que l’auteure n’est pas la première à faire passer ses convictions religieuses dans son roman mais là, ca m’a vraiment dérangée, d’autant qu’elle ne nomme pas le Wicca et j’ai trouvé sa manière de faire insidieuse. Maintenant sûrement que les Américains sont plus au fait que les Européens, puisque chez nous la Wicca n’est pas reconnue comme religion et qu’on n’en parle pas. D’où la nécessité peut-être d’une annexe de la part de l’éditeur. Je me suis tout simplement sentie bernée…
    Dans Twilight, la culture mormone ne m’a pas sautée aux yeux. D’ailleurs je ne suis pas très informée sur les Mormons.

    Concernant secte ou pas secte et les autres religions, je l’ai abordé dans mon article et en commentaire. Je dirais seulement méfiance et ne faisons pas une confiance aveugle à des groupuscules ou des associations qui se revendiquent wiccans, comme pour tous les mouvement religieux.

  29. mabiblio1988 dit :

    Désolée d’avoir abordé un sujet déjà soulevé.
    Comme je le disais en effet, n’importe quelle conception de la vie peut devenir une secte selon la façon dont elle est abordée 🙁

  30. Simi dit :

    Bonjour par ici, ben dites donc, sacré débat !

    Pour avoir lu le livre il y a quelques semaines de cela, je dois dire que ton avis tranche complètement avec le mien, j’ai vraiment beaucoup aimé, mais peut-être qu’on ne l’a pas abordé de la même façon.

    Je peux comprendre que tu ais été intrigué d’où tes recherches et les réponses qui ont suivies, mais personnellement, j’ai pris le livre comme il venait et je ne suis pas sentie oppressée comme ce fut ton cas. Oui, Cate Tiernan parle de Wiccan et tout le tralala, mais ce n’est pas la première et puis c’est de la Fantasy pas une autobiographie…

    Ce n’est pas le premier ouvrage ou on en parle, ce thème a aussi été abordé dans la communauté du Sud, entre autre et on ne peut pas blamer l’auteure pour ses croyances, qui qu’on le veuille ou non transparaissent toujours un peu dans les livres (bon là pour le coup, c’est clair et net, c’est sûr).

    Partant de là, si on analyse tout comme ça, Stephenie Meyer, mormone, nous prône ses valeurs et le fait de ne pas faire l’amour avant le mariage dans Twilight (entre autres exemples), les livres sur le thème des Anges pareils se réfèrent aux croyances chrétiennes, etc…

    Je ne pense pas que ça encourage les gens dans certaines pratiquent et croyances, cela reste de la fiction, ce qui en ressort le plus, ça serait plutôt une morale qui dirait un truc du genre « votre vie vous appartient, il ne tient qu’à vous de faire les bons choix », voilà comme je choisis de le voir.

    Je pense que chacun sait faire la part des choses, mais bon ce n’est que mon avis et je peux comprendre que quand on commence à chercher et qu’on trouve des références à des sectes ou quoi, ça peut faire peur, mais j’aurai plus tendance à voir un groupe de Hippies qu’une secte dans ce livre.

  31. moune dit :

    Bravo pour cet article très complet, très fouillé et très instructif !

    Eh oui, messieurs les éditeurs et éditrices, si la lecture est une activité divertissante, elle a aussi un impact culturel, éducatif et formateur qui ne doit pas être ignoré. Vous avez donc une réelle responsabilité, un devoir de vérifier la non appartenance de vos auteurs à des mouvements considéré ou assimilés à des sectes et autres mouvements pouvants porter atteinte à l’intégrité ou à la moralité des personnes !
    La période où il était interdit d’interdire a fait assez de ravage. Sans passer dans un autre extrême en ayant peur de tout, en cherchant à tout moraliser, il convient de faire preuve de bon sens et de s’indigner lorsque cela se justifie du manque de sérieux d’un éditeur qui laisse paraitre de tels textes ! Mais après tout, la collection Black Moon est-elle tenue par un membre de Wikka ou par un mormon ? Cela fait déjà deux auteurs de cette collection qui sont à aborder avec méfiance …

    Car effectivement, mabiblio a raison : Stepheny Meyer est mormone et fait passer ses idées dans ses ouvrages. Si un livre jeunesse parlait ouvertement de polygamie, d’unions fraternelles… Je ne pense pas qu’un éditeur sérieux la publierait et pourtant c’est bien de cela qu’il s’agit ! Banaliser ces pratiques en les mettant en scène de façon romanesque au travers de la littérature jeunesse, mettre ces ouvrages entre les mains de jeunes ados de 10/12 ans en rééditant la série, d’abord parue en section adulte, dans une collection jeunesse au design bien travaillé … Cela n’inquiète personne ? sans parler du fait que la traduction soit remplie de coquilles, de fautes de syntaxes, de clichés à peine digne des romans photos …

    Adultes, nous avons nos petits « antennes » comme tu dis Mélo, qui nous protègent d’influences parfois néfastes. Je pense aussi que nos jeunes adolescents ne les ont pas encore et sont des victimes potentielles attirés comme de joli papillons par les lumières de ces romans fantasmatiques !

    Un grand merci donc Mélo pour ton avis non conventionnel à caractère préventif 🙂
    Espérons que les auteurs américains de cet acabit n’envahiront pas les rayons de nos librairies européennes 🙂

  32. Guu dit :

    Je le RE-dit, mais Cate Tiernan ne fait PAS partie de la Wicca. Elle le dit d’ailleurs sur son propre site (Où vous devriez aller faire un tour je pense), où elle explique que toutes les religions l’intéressent de pas les différents aspects qu’elles abordent.

    Mélo ton article est intéressant car non conventionnel justement, qu’il a le mérite de poser la question et de générer un débat…Je ne sais pas si c’était ton but, mais le résultat (dans les comms) est malheuresement beaucoup trop manichéen…. voir autant de choses non vérifiées et dites de façon péremptoires, j’avoue que ca refroidit sérieusement, et que malheureusement cela fausse un peu ton jugement de départ.

    Je précise quand même que non je ne suis pas payée par les éditeurs, non je ne suis pas le courant parceque c’est in ou je ne sais quoi, oui je suis une adulte responsable , et oui je sais ce que c’est qu’une secte…et je ne voit pas ce qu’ont mérité S.Meyer (que je n’aime pas) et C.Tiernan (que je découvre) pour être traitée « d’auteurs de cet acabit », juste parce qu’elles ont écrit un roman avec leur sensibilité, sur des sujets qu’elles aiment…

    Parcequ’a ce rythme là, y a un paquet de choses qui vont devoir être « étiquetées ».(Et pour info, ca commence toujours de la sorte dans les régimes totalitaires.. )

    Donc avant de crier au loup, il serait peut être plus opportun de responsabiliser les « jeunes » (puisque c’est d’eux qu’il s’agit)et à leur apprendre à se renseigner sur ce qu’ils lisent (ou voient ou entendent) non? Pourquoi toujours vouloir leur offrir des supports consensuels, identiques, bien cadrés… Je trouve ca triste, et effrayant….

    PS: Mélo pour info je me suis permise de parler de ton article dans le sujet consacré à « Immortels » sur le forum Livr@ddict.

  33. moune dit :

    Guu, je suis bien de cet avis : responsabilisons la jeunesse quant à ses lectures … quant aux dangers du web, quant aux dangers de l’alcool, de la prise de drogues, de la prise de risques en général puisque l’adolescence est cette période terrible ou l’individu se cherche à travers la recherche de ses limites en général !

    Oui. bien-sûr. Seulement voilà, il y a ceux qui sont informés, responsabilisés, matures, entourés et les autres ! Les autres… on les oublie ? On les nie ? On les renie par peur de tomber dans l’extrémisme contre lequel on aimerait les protéger ?

    Eh oui, tout cela demande équilibre et vigilance.

    Je pense que Mélo ne souhaitait rien faire de plus qu’informer justement 🙂

    Parce qu’après tout la littérature « jeunesse » s’adresse normalement aux 12/13 et . Tous n’ont pas le réflexe inné d’aller se renseigner sur l’auteur avant d’acheter un livre ! L’avons-nous, adultes ? Devrions-nous l’acquérir ?

    Qu’un auteur s’intéresse aux religions est une chose. Qu’il fasse l’apologie de certaines pratiques en est une autre, non ? Ou alors peu importe le vin tant qu’on a l’ivresse… peu importe le cadre d’une histoire tant qu’il ne s’agit que d’un roman…

  34. Guu dit :

    @Moune : Nous sommes d’accord… par contre je ne sais pas si tu as lu l’ouvrage, mais entre ce qui est écrit dans ‘Immortels », et « Faire l’apologie de la Wicca »…. honnêtement, il y a un gouffre..

  35. moune dit :

    Mettons-nous dans la peau d’une jeune fille de, disons 13 ou 14 ans, est-ce que le sens de « faire l’apologie de… » ne prendrait pas un autre sens. Pour ma part, à cet âge je pense que l’on a pas vraiment cette notion en tête. Bien sûr, tous le monde s’accorde à dire qu’un ado qui lit va plutôt mieux qu’un ado qui ne lit pas ! C’est ce que dirons tous les éditeurs pour défendre leurs publications et rassurer les parents parfois inquiets (à tort? à raison ?)

    Imaginons tout de même, un ado qui ne va pas bien à qui l’on offre ce type d’ouvrage… Pourquoi ? Parce qu’un style simple, abordable même si on n’aime pas vraiment lire, qu’on ne lit pas beaucoup, un ouvrage qui donnera peut-être envie de lire la suite… aura dit la libraire bien intentionnée… Vous voyez ?

    Quel impact cela pourrait-il avoir ? Avec les ados, il n’est pas nécessaire de faire l’apologie de quoi que ce soit pour qu’ils soient tenté, il suffit que cela soit tentant ! Le romanesque offre une image tentante des réunions de sorcelleries, cela devient tentant de chercher à vivre en vrai ce genre d’émotions découverte sur papier… Là, à mon avis réside le danger… mais peut-être plus aux Etats-Unis que dans la vieille Europe… quoi que… suicide collectif au Kremlin-Bicêtre. Un chemin de traverse littéraire sans doute …

    Je n’ai pas lu l’ouvrage, m’apprêtais à le faire par curiosité … en suis dissuadée ! La lecture de la saga Meyer a été si pénible et affligeante que depuis j’ai un a priori très négatif, disons-le, concernant la collection Black Moon : marketing tapageur, couverture très travaillées à l’inverse du contenu bourré de coquilles, d’erreurs de syntaxes (ils doivent faire l’économie d’une équipe de correcteurs professionnels), des thèmes bas de gammes avec des clichés à l’emporte pièce.

    Evidemment à lire ces romans d’eau de vaisselle, les collégiens ne peuvent pas apprécier les romans que leurs professeurs de français leur propose : il y a du vocabulaire, des références historiques et culturelles, du sens !

    La littérature jeunesse a eu du mal à obtenir ses lettres de noblesses et ce type d’ouvrages n’est pas fait pour relever le niveau. Voilà qui a aussi son importance, non ? Voilà qui devrait avoir son importance lorsque l’on aime la littérature … jeunesse 🙂

  36. Melo dit :

    @ Guu (et @ tous): Si tu me relis tu verras que je n’affirme rien, je ne fais que citer mes trouvailles. Si tu fais des recherches sur la Wicca tu tomberas sur les même choses que moi. La comparaison avec les régimes totalitaires me semble déplacée. (tout comme l' »endoctrinement » que j’ai pu lire sur Livraddict). Je ne cherche pas à donner un résultat et s’il te semble manichéen, c’est peut-être tout simplement que je ne dispose pas d’une thèse sur le sujet. D’ailleurs, de thèse je n’en ai jamais fait, je ne suis qu’une simple blogueuse qui a arrêté ses études en première et qui partage ses sentiments au travers de son blog.

    Quant au terme d' »apologie » il n’a été cité qu’en commentaire et mon article n’en fait pas mention… Je me cite donc « mais je trouve dommage que l’auteure se serve de romans destinés aux adolescents pour distiller son discours « wiccan » entre les lignes ».
    Je crois qu’il ne sert à rien de rebondir constamment sur ce terme d' »apologie » qui est sans doute un peu fort.
    Je ne cherche pas à « offrir aux jeunes des supports consensuels, identiques, bien cadrés » mais je trouve essentiel qu’on nomme un chat, un chat. D’où une note sur l’explication de la Wicca rédigée par un spécialiste en toute neutralité puisque l’auteure en parle tout du long quand même !

    Merci à tous pour vos retours. En ce qui me concerne je pense avoir fait le tour du sujet et j’avoue que je suis fatiguée d’avoir à justifier mes propos.
    Je laisse le sujet ouvert si certains ont encore envie de réagir, mais il est possible que je me contente seulement de lire (et de modérer si cela s’avérait nécessaire).

    A bientôt sur d’autres articles !

  37. Simi dit :

    Je tenais juste à rajouter que tu as l’honnêteté de publier tous les commentaires et pas seulement ceux qui iraient dans ton sens et pour ça, je dis respect !

    Sans être forcément d’accord sur tout, tu respectes quand même assez l’avis de chacun pour tous les publier. Merci pour ça !

  38. Cotonclub dit :

    Etudiant la wicca depuis quelques temps, je me sens un peu offensée par certains commentaires et serieusememt, il n’y a aucune raison d’avoir peur…Je crois surtout que c’est un mouvement que vous ne connaissez absolument pas et ça se sent.Si vous vous renseignez un peu (au delà des sites chretiens ou de ceux qui nous compare au satanisme, ce qui est un contre-sens total),vous vous rendrez vite compte que la wicca promeut des regles de vie très « saine », exige un vrai respect de la vie, interdit de faire du mal à toute creature vivante etc…
    Quand à savoir si un auteur peut parler de religion dans un bouquin destiné à la jeunesse, et bien c’est le cas depuis bien longtemps, il suffit de citer Twilight evidemment, ou Harry Potter, ou Narnia…Pas besoin de chercher bien loin…Et pourtant personne ne semble « se mefier » ou « avoir peur » de ces livres, mais c’est là un vrai debat.
    Bref je pense que vous devriez faire quelques recherches avant de parler de « danger »(??danger de quoi??) ou de suicide collectif (franchement rien à voir avec la wicca), parcque serieusement, personne n’est jamais mort à cause de la wicca, ce qui est loin d’etre le cas concernant la plupard des religions mieux connues et acceptées en France(la wicca est la religion la plus en expension aux etats-unis par exemple).Les wiccans se preoccupent surtout de la nature et non de satan ou de pouvoir ou je ne sais quoi(en fait je ne comprends pas exactement ce qui vous fait peur donc…)
    Voilà, je voulais juste souligner à quel point tomber sur ce genre de conversation entre personnes mefiantes et surtout pas très informées peut etre desesperant pour ceux comme moi qui connaissent un peu le sujet.D’ailleurs si vous avez quelques questions sur le sujet je pourrait peut-etre y repondre, il est interdit de faire du proselytisme concernant la wicca mais si cela peut permettre d’eviter les malentendus et d’informer les gens…

  39. Melo dit :

    Bonjour Cotonclub,

    La majorité des européens ne connaissent pas le mouvement wiccan et je pense qu’il est nécessaire de se méfier un tant soit peu lorsque nous prenons connaissance d’une nouvelle religion quelle quelle soit.
    Concernant Twilight et compagnie, je n’aurais pas été contre un encart informant sur la culture mormone.
    Quant à affirmer que personne n’est mort à cause de la Wicca, je pense que c’est une affirmation un peu hâtive.
    Mon article se base surtout sur des recherches internet que je ne prétend pas être la vérité absolue mais les articles sont là tout de même.
    Bonne continuation.

  40. herisson08 dit :

    J’ai lu Wicca et je me suis renseignée un peu plus 🙂
    Alors ce que j’ai retenu :
    *Wicca fait l’apologie de cette religion, tout en y apportant des points négatifs, des dangers, et en mettant en avant encore une fois un coté fantastique, puisque la magie fonctionne presque à 100%
    * La Wicca est plus une religion qu’une secte, et seuls certains groupes inspirés de la Wicca sont considérés comme des sectes par le texte gouvernemental…
    * La Wicca est la première religion de néo paganisme aux Etats Unis et dans les pays anglosaxons par son nombre d’adeptes qui augmentent chaque année.
    Du coup je reste avec quelques réserves concernant cette façon de « promouvoir » une religion, mais je me dis aussi qu’aux Etats Unis forcément si c’est une religion très répandue ça passe mieux que pour nous en France…
    Sinon la Wicca a aussi sa place dans d’autres livres, souvent avec des aspects très positifs en fait…
    Du coup je ne suis pas sûre qu’il faille crier au loup comme on dit, mais le signaler est une bonne chose, pour ne pas oublier que comme toute religion il peut y avoir des dérives!

    ((je n’ai pas le courage de relire, et je en suis pas sûre d’être très claire ;))

  41. Cotonclub dit :

    « Quant à affirmer que personne n’est mort à cause de la Wicca, je pense que c’est une affirmation un peu hâtive. »
    Pas vraiment non.La wicca en soit est tout sauf dangereuse, les wiccan ont obligation de respecter toute forme de vie (y compris sa propre vie), il n’y a jamais eu aucune guerre de religion liée à la wicca.Les wiccan sont juste des gens très proches de la nature, pas de quoi avoir peur, et j’ais vraiment beaucoup de mal a imaginer comment quelqu’un pourrait en mourir.Je tiens à souligner qu’aucun wiccan ne pourrait participer à un suicide collectif, ça ne correspond pas du tout à notre mode de vie et c’est completement aberrant de lire ça.Mais la wicca n’est pas « institutionnalisée » comme la plupard des autres religion, donc n’importe qui peut decider de prendre ce nom pour faire n’importe quoi.D’ailleurs la majorité des wiccan pratiquent seuls et nous n’avons pas de « superieur » ou de representant nous dictant nos actes.

    « je pense qu’il est nécessaire de se méfier un tant soit peu lorsque nous prenons connaissance d’une nouvelle religion quelle quelle soit. »
    on est d’accord, mais il y a une grande difference entre se mefier, se renseigner etc… et ce qui est dit dans une partie des postes ici qui justement se permettent des reactions hatives et offensantes sans rien connaitre à cette religion.Les prejugés ont la vie dure et vous ne pouvez pas imaginer à quel point c’est desolant de lire n’importe quoi.D’autre part, et c’est quand même important, la wicca n’est pas vraiment une nouvelle religion, puisque c’est juste un « revival » de la religion la plus ancienne du monde…Ce ne date pas franchement d’hier, mais bon je vous dispense d’un cours d’histoire des religions.

    « Mon article se base surtout sur des recherches internet que je ne prétend pas être la vérité absolue mais les articles sont là tout de même. »
    Il est très facile de trouver tout et n’importe quoi sur le sujet sur internet, et honnetement j’ais bien rigolé et lisant certains des liens que tu as posté, parcqu’une conversation entre plusieurs personnes qui ne connaissent absolument rien au sujet n’est PAS de l’information.
    Celà dit il est vrai qu’en france le sujet passe encore mal, alors qu’au Etats-unis c’est une religion completement acceptée depuis pas mal de temps maintenant et il y a moins (et heureusement) le genre de reaction qu’on peut trouver ici, même si tout n’est pas parfait(il suffit de voir à quoi les wiccan ressemblent dans les series tv, entre satanistes et babas new-age, sans aucun interet concerant la réelle wicca).Quand je me suis interessée au sujet il a fallu que je lise des bouquins en anglais parcqu’en france c’est un peu le néant, et après avoir lu une petite trentaine de pavés divers et variés sur le sujet, j’espere avoir une vision un peu plus complete des choses que quelques liens un peu bizarres sur internet.

    Bonne journée!!

  42. Simi dit :

    @ Cotonclub, ouais enfin là, on parlait juste, à la base d’un livre, je pense pas que Melo avait prévu de se taper une thèse non plus sur le sujet…
    C’est sûr que la Wicca est mal connue en française mais le fond du débat (oui, oui, on peut réellement parler de débat maintenant) concernait surtout la question de de « promouvoir » ses croyances ou autres dans les livres Jeunesse, je crois…
    Comme je le disais, moi, j’ai pris ce livre comme il venait, sans être gênée par ce côté de l’histoire, mais bon, ce n’est peut-être pas le cas de toutes les personnes qui liront ce livre.
    C’est sûr que visiblement tu sais de quoi tu parles, mais tu ne peux pas reprocher aux gens de ne pas avoir fait des semaines de recherches afin de faire un exposé de cette religion, non ?

  43. Melo dit :

    Merci Cotonclub pour ton intervention. Je pense que tu as dit ce que tu avais à dire. Merci d’éviter de ré-alimenter le débat. Je ne vois pas ce que tu trouves d’offensant dans les commentaires ou dans l’article. M’enfin je pense que tu t’es exprimée comme tu le souhaitais, je voudrais éviter que cet article devienne un bras de fer entre wiccans et sceptiques.
    Comme quoi, tu dis toi-même que la wicca est mal interprétée dans les séries TV et les fictions en général, il ne faut pas s’étonner après des réactions voire des déviances de la population.
    Simi a raison : La question n’est pas de faire le procès ou les louanges de la wicca. Je répète que je trouve dommage de se servir d’un livre fantastique pour ados pour parler de cette religion sans jamais la nommer.
    Quant au débat sur la page concernée qui n’est pas de l’information, il a été alimenté par des wiccans, comme toi et on peut y trouver des arguments et contre-arguments.

    On va passer à autre chose, c’est la fête des amoureux aujourd’hui, allons donc nous dandiner langoureusement sur le dernier article posté, comme l’a fait Syl.

  44. Lael dit :

    Mélo j’ai bien lu tes commentaires et je te remercie pour l’intérêt que tu as pour mon blog. A mon tour de te dire que je trouve ton article et ta réflexion très intéressante. Et je t’ai mis en lien sur mon billet Wicca que j’ai publié aujourd’hui.

  45. Ping : Wicca de Cate Tiernan | Délivrer Des Livres

  46. noémie dit :

    voilà j’ai finalement lu Wicca et je te rejoint sur ce que tu dit dans ton article… Ce roman me laisse perplexe ,bien que j’ai aimé l’histoire la Wicca ma gène…

    • Melo dit :

      Ah je suis ravie de ton retour ! Merci d’être passée 😉
      Herisson m’a offert « Wicca », et j’avoue que je n’ai pas envie de me lancer pour le moment.

  47. Al' dit :

    Je me permets de t’écrire, car j’ai vu que tu aimais l’auteur Cate Tiernan.
    Je ne sais pas si tu es déjà au courant, mais elle sera le 27 septembre en dédicace à Metz.
    Le site Croc’Book, pour lequel je suis chroniqueuse, aura le plaisir de l’interviewer. A cette occasion, nous laissons les fans poser les questions.

    Si cela t’intéresse, voici le lien ou tu pourras poster tes questions: http://www.crocbook.org/forum-lire-369546.html

    A très bientôt Al’

  48. Ping : Un Petit Bout de Bib(liothèque) | petit aperçu de ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.