Dôme, Roman 1

Intro : Stephen King et moi
(Passez votre chemin, je fais surtout cette intro pour moi, et retrouvez mon avis sur Dôme en fin d’article)

Ca faisait un bout de temps que je n’avais pas lu du King. Je l’ai découvert à 20 ans – bien que j’avais essayé de lire Ca quand j’avais une 12aine d’années, échec cuisant, j’ai peur des clowns !- Donc à vingt ans, je suis entrée dans une librairie et j’ai demandé des conseils pour choisir un titre. Je me souviens de la surprise de la libraire (comment ça je n’avais pas une tête à lire du King ?), elle m’avait indiqué les titres les plus vendus et j’étais repartie avec Shining et Simetierre ravie. J’ai commencé par Shining et je me souviens encore du bonheur que ce livre m’a procuré. Il m’a bien sûr filé la chair de poule mais je me souviens surtout du style accrocheur qui me fixait à mon bouquin, de l’empathie pour les personnages que je ressentais et de l’ambiance pleine de tension qui se dégageait des pages. (les chroniques de hylyirio et de MeL sur Shining) Puis j’ai enchaîné avec Simetierre qui, bien qu’un peu plus glauque/flippant/sombre, avait réussi à me scotcher comme le premier. (les chroniques de Mystix, Shanaa, Melisende). A partir de là je suis devenue groupie. Mais j’avais peur de lire des titres moins bons qui émousseraient mon enthousiasme donc j’ai fait mon choix grâce aux critiques que je lisais sur internet, notamment critiqueslibres.com. Je ne connaissais pas à l’époque l’univers des blogs et m’est avis que la blogosphère littéraire n’en était qu’à ses balbutiements. Mais j’étais épatée parce que des tas de gens donnaient leurs ressentis sur des tas de bouquins. je me disais « Wouah ! Y sont balèzes les mecs ! » et j’enviais leur aisance à parler des livres qu’ils avaient lus. Impressionnée également par ce réseau qu’est Internet, je me disais qu’à l’époque du minitel nous étions fort mal équipés !… Mais je m’égare. Donc c’est comme ça que j’ai continué dans l’univers de King avec :
Running man (excellent, je le conseille et vous pouvez retrouver la chronique de Nelfe ici pour vous faire une idée, ou celle de Shanaa ou encore celle de Mr Zombi)
Charlie (vraiment bien, voici la chronique de Korto)
Carrie (plus pour les ados, je trouve mais voici la chronique d’El Jc et celle de Dup)
La peau sur les os ( je l’ai trouvé moyen mais Shanaa a aimé)
Misery ( Brrr, quelle horreur !! A déconseiller aux âmes sensibles mais il remporte un grand succès ! Les chroniques de Neph, Shanaa, Soundandfury et Lasardine )
La ligne verte ( mieux vaut lire le livre avant de voir le film, c’est tellement mieux ! MeL et Wilhelmina en parlent entre autres)
Cujo (du bon mais des longueurs, Soundanfury et Livrons-nous en parlent)
Rose Madder (qui est celui qui m’a le moins plu mais voici la chronique de Belledenuit ou celle de Slay)
– Et bien sûr les trois tomes du Fléau qui furent un réel coup de coeur bien que j’aie moins aimé le dernier tome (Chronique de Tigger Lilly)
– Oh mais j’oubliais ! J’ai tenté de lire Marche ou crève auquel je n’ai pas du tout adhéré. Je l’ai lâché sans scrupules. L’intérêt de ce livre m’a échappé mais vous pouvez lire ce qu’en disent Mystix et Shanaa)

Puis le temps passant je me suis lassée. J’avais l’impression d’avoir fait le tour. J’ai bien tenté de terminer Bazaar mais je n’ai pas réussi (je retenterai !). Tout comme Brume et Dreamcatcher qui ont traîné longtemps sur ma table de chevet avant que je les range, rendue à l’évidence que j’étais en overdose. Il me fallait une longue coupure je crois. J’ai bien été tentée l’année dernière de participer au challenge de Neph mais le déclic ne s’est pas fait. D’autant plus que les avis des titres sortis dans les années 2000 m’ont fait craindre le pire. Pourtant, j’en ai acheté plusieurs. Ils m’attendent encore sagement dans ma bibliothèque. J’ai notamment encore Ca mais aussi Cellulaire, Christine, Différentes saisons, Histoire de Lisey, La tour sombre – Le pistolero, Minuit 2 et peut-être que j’en oublie… Mais rien à faire, je n’arrivais plus à ouvrir un de ses livres. C’est comme le chocolat, quand on en mange trop, on fait une crise de foie. Sauf que ma crise à moi elle dure depuis un bon bout de temps. Alors quand j’ai vu que le synopsis du dernier né me tentait, j’ai subtilement glissé l’idée à l’hom de me l’offrir pour mon anniversaire. Je vais donc tenter de livrer mes impressions sur le tome 1 de Dôme.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Quatrième de couv’… : Le Dôme : Personne n’y entre Personne n’en sort

Albin Michel (2011) Edition originale : Under The Dome (2009) Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par William Olivier Desmond

L’idée a tout pour me plaire : une ville coupée du reste du monde par une barrière invisible. Une sorte de huis clos à l’échelle de milliers d’habitants. En connaissant l’univers de l’auteur on pouvait s’attendre à bien des choses. Extra-terrestres menant une expérience sur un échantillon ? Folie des hommes, l’armée ? Ce sont les premières choses qui me sont passées par la tête. Hélas, la lecture de ce premier tome de plus de 600 pages ne vous apprendra rien (ou presque) sur la nature du phénomène qui atteint la ville de Chester’s Mill ! Ce tome 1 est axé sur la tournure que prend l’événement dans la ville, sur la réaction des habitants et bien sûr sur les décès que ça engendre. Première déception. Avec 600 pages, on pouvait s’attendre à une histoire riche et complexe mais malgré les courts chapitres et l’effet page turner, j’ai eu la désagréable impression de faire du sur-place.
Les personnages sont nombreux, trop je crois, au moins au début. J’ai passé mon temps à essayer de me rappeler qui est qui et on peut saluer le petit lexique des noms en début d’ouvrage bien que l’aller-retour se révèle un tant soit peu inconfortable. [Et puis « Barbie » ! Non mais franchement Barbie quoi ! C’est pas un nom de personnage ça ! (masculin en plus). D’accord c’est un surnom mais à chaque fois que je tombais dessus je tiquais… (c’est pas pratique)]
Comme dans d’autres ouvrages de Stephen King (pas tous cela dit) la plupart des protagonistes sont peu sympathiques et même caricaturés. Particulièrement dans Dôme, King se plaît à dénoncer les travers de l’humain mais non sans clichés gros comme une maison ! Et puis en plus je vais vraiment finir par croire que les habitants du Maine sont tous des arriérés bourrés de défauts…
J’aurais aimé aussi rentrer plus avant dans la tête des personnages comme l’auteur m’y a déjà emmenée dans d’autres titres.

Sont-ce mes goûts et mes attentes qui changent ou bien est-ce que ce livre est vraiment différent de ceux que j’ai lus ?

Parlons du style : Je l’ai trouvé bancal, voire pauvre. Cela viendrait-il de la traduction ? Pourtant c’est toujours le traducteur attitré, William Olivier Desmond, et je n’ai pas le souvenir d’avoir été déstabilisée par mes autres lectures.

Malgré tous les défauts que je dénonce, je dois bien admettre que j’ai fini par être happée par l’intrigue (dont on n’aura finalement pas le secret à la fin de ce tome) et qu’il n’y a pas que du mauvais. D’abord, il y a un aspect politique puisque dans ce tome Stephen King ne cache pas son penchant pour le parti démocrate. Le comportement de l’adjoint au maire de la ville, assoiffé de pouvoir, a même eu tendance à me faire penser aux derniers événements en Côte d’Ivoire et en Lybie de ce début d’année 2011. Les forces de police mises en place ont également de quoi nous faire réfléchir :  corruption, pouvoir, voilà les principaux éléments de ce tome. L’aspect écologique est par contre trop survolé à mon goût.
La tension et la claustrophobie qui s’emparent de la ville sont aussi des éléments intéressants mais j’attends de lire le deuxième tome parce que même si je ne suis pas totalement négative, je ressors de cette lecture frustrée et un peu déstabilisée…

Aujourd’hui, 1er mai 2011, petit tour sur Google pour lire d’autres chroniques et j’ai trouvé tout ça : Biblioman(u) a trouvé Dôme très long, trop long (je ne peux que le rejoindre) et conclut par « tout ça pour ça ». Cuné conclut par « oh, c’était tellement BON. » Laurine nous délivre une chronique éclairée et détaillée mais ne prend pas position. Canardmigrateur est mitigé. Je cite Shanaa : « Je suis vraiment très heureux que SK puisse encore sortir un livre de cette qualité, après tant d’années passés à écrire. Chapeau. » Mr Zombi s’est régalé. Neph ne se dit absolument pas objective mais elle a a-do-ré ! Ce fut le premier King de tousleslivres qu’il/elle qualifie de chef-d’oeuvre.

This Post Has Been Viewed 90 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Etats-Unis, Fantastique - SF - Fantasy, Polars - Romans noirs - Thrillers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

46 réponses à Dôme, Roman 1

  1. Sabbio dit :

    Très intéressant ce que tu dis! J’en ai lu quelques uns mais je suis devenue trop sensible et ai peur d’être terrifiée! Par contre son prochain, qui sortira à l’automne, me tente bien!
    Sinon il va donc y avoir un film de « Dome »! Ils ont fait vite ^^

    • Melo dit :

      Je ne savais ni qu’un prochain sortait à l’automne, ni qu’il allait y avoir un film de Dôme ! Merci pour ces infos ^-^

      • Le Mammouth dit :

        Mélo, tu ne m’en voudras pas, mais j’ai lu ton post en diagonale, et très vite, vu que je n’ai pas encore ouvert le livre. ^^ Par contre je suis d’ors et déjà RAVIE de savoir qu’un autre roman du grand King sortira cette année ! Et pour le film, effectivement, c’est du rapide !

        • Melo dit :

          Je suis bien curieuse de connaître tes impressions sur Dôme étant donné que tu es aussi une adepte de King. Allez, sors-le vite !! 😉

  2. nodreytiti dit :

    Mais ton expérience avec Stephen King n’est pas du tout soporifique, au contraire! Et en plus, elle m’a permis de me faire une petite liste!!!

    J’espère que arriveras à trouver un nouveau livre de King qui te plaira comme avant, ça doit être frustrant d’aimer un auteur mais ne plus arriver à trouver le bon livre.

    En tout cas, je pense que je le lirai (un jour!) et je confirme, la ressemblance avec les simpson est frappante, je l’avais déjà remarqué dès que j’ai vu la couverture.

    • Melo dit :

      Peut-être que King ne me convient plus finalement…
      Ravie que tu aies pu faire une petite liste, c’est fait pour ça aussi 😉
      Pour les Simpson, je ne regarde pas car je n’aime pas mais je l’ai appris en cherchant des infos et oui, c’est vraiment troublant…

  3. Anne Sophie dit :

    je l’ai offert à mon chéri. suivant son avis, je lirai… ou pas 😉

    • Melo dit :

      Ah… Suspense, donc ! 😉 En même temps les chroniques que j’ai lues ça et là étaient très très positives.

  4. Olivia dit :

    Bonjour ! J’ai découvert ton blog en lisant ton avis chez georges et tes commentaires m’ont plu. 🙂
    Stephen King, je l’ai beaucoup lu à l’adolescence et puis je me suis lassée.

  5. Soundandfury dit :

    Whouah mais il est juste génial cet article!!
    Surtout la première partie! (c’est fou le nombre de personnes que les clowns mettent mal à l’aise… )
    Je n’ai pas lu autant de Stephen King, mais ce n’est qu’une question de temps!

    Quand à Dôme… Ton avis me semble plus mitigé que ce que j’ai pu lire auparavant… 600 pages avec trop de personnages et pas assez d’intrigue… ça refroidit un peu…

    Tu le commences quand le 2e?

  6. Valérie dit :

    Très intéressant ton billet. Je ne suis pas tentée mais j’aime ce que tu en dis.

  7. mutinelle dit :

    Bein voilà ! Je n’avais lu que la ligne verte et j’ai envie de tous les lire maintenant, ma wish et ma PAL ne diminueront jamais !

  8. MyaRosa dit :

    Waouh, je suis impressionnée. J’ai un peu honte de le dire mais moi je n’ai encore jamais lu de Stephen King. C’est d’ailleurs très étrange car je me souviens très bien que lorsque j’étais petite et qu’on m’emmenait à la bibliothèque, j’allais immédiatement dans le rayon horreur et j’étais fascinée par ses livres. Il n’y avait que ça que je voulais emprunter et à chaque fois la bibliothécaire me faisait les gros yeux en me disant que les livres pour enfants se trouvaient de l’autre côté du bâtiment. En tout cas j’ai toujours eu envie de m’y mettre, et même si celui-là me tente, après avoir lu ton avis je crois que je ne commencerai pas par celui-ci.

    • Melo dit :

      L’interdit et l’inaccessible attirent souvent ^-^
      Pas de honte à avoir, il y a toujours des livres qu’on n’aura jamais lus. Regarde, j’ai découvert Kafka il n’y a pas longtemps.
      En tout cas, King a été un régal, j’espère que je retrouverai autant de plaisir à le lire mais sinon, et bien tant pis, je me tournerai vers autre chose.

  9. El Jc dit :

    Beau billet. Merci au passage pour le petit clin d’oeil. Pour ma part et même si j’ai des auteurs qui me sont plus proches que d’autres, il me semble impossible dans toute une carrière de ne pas avoir de hauts et de bas. Je n’ai jamais trouvé un auteur dont j’ai aimé tout ce que j’ai lu. Soit que les auteurs s’essaient a des genres ou exercices différents, soit que le temps et les expériences impriment leurs marques sur leur style. Soit que moi même, au fil des années j’ai vu mes attentes et mes souhaits de lecteurs évolués. Il n’en reste pas moins vrai qu’en ce qui concerne King, il fait indubitablement parti de la cohorte d’auteurs qui m’ont plus souvent fait passé de bon moments qu’ennuyés ;o)

    • Melo dit :

      En voilà un commentaire qu’il est sage. Merci El Jc pour ce joli com’.
      Curieuse de lire ton éventuelle chronique sur Dôme. Il est prévu au programme ?

  10. argali dit :

    Bonjour !
    J’ai découvert tes comm’s chez George et me voici sur ton blog. 🙂
    J’ai adoré « Ca », « Christine », « Shining » et « La ligne verte ». J’ai bien aimé « La petite fille qui aimait Tom Gordon » même s’il y a peu d’action. Mais la montée en puissance de l’angoisse chez cette fillette égarée dans les bois est décrite avec minutie et rend la lecture oppressante. Mais j’ai été déçue de « Coeurs perdus en Atlantide ».
    Comme ses romans sont de plus en plus longs (merci l’ordinateur) j’attends toujours une ou deux critiques de lecteurs avant de me lancer.
    Je pense que je vais passer mon tour. Merci pour ce billet bien précis.

    • Melo dit :

      Merci à toi d’être passée et de m’avoir livré tes impressions. 🙂
      Pour « La petite fille qui aimait Tom Gordon », il ne m’a jamais attiré, même fait un peu fuir, le titre me met mal à l’aise.
      Pour « Christine », il faudrait que je le lise, j’en ai entendu beaucoup de bien.
      A bientôt ^-^

  11. Neph dit :

    Aaaaah, Stephen King… Cela faisait si longtemps que j’attendais de lui un livre de cet acabit que je ne suis pas du tout objective et que je l’ai beaucoup aimé… Maintenant, j’attends de lire le 2 !

  12. argali dit :

    Vous semblez attendre la suite de Dôme. En Belgique, les deux sont sortis en même temps.
    Pour « La petite fille…Gordon », le titre fait référence à un joueur de base ball dont elle est fan. Perdue en forêt avec son baladeur, elle écoute le match et c’est ça qui lui donne l’énergie de continuer, de réfléchir pour trouver son chemin. Que ferait Tom Gordon s’il était dans ma situation… ?

    • Melo dit :

      Les deux sont sortis ici en France en même temps aussi. Le 2 m’a même été offert pour mon anniversaire mais pour le moment, je n’ai pas envie de l’entamer. 😉

      Aaaaah, comme quoi ! Je n’avais jamais lu la quatrième de couverture et cela me joue des tours ! ^-^ Merci pour ce complément d’infos ! Je regarderai ce titre d’un autre oeil (que je suis nouille !).

  13. Azariel87 dit :

    Très joli billet. Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire Dôme, mais j’ai lu tous les autres. J’adore cet auteur 🙂

    • Melo dit :

      TOUS les autres ? Et bien, on peut dire que tu es une vraie fan ! ^-^
      Et y’a t-il des titres qui t’ont déçue/moins plu ?

  14. Stephie dit :

    C’est malin… je ne sais plus maintenant, rires…

  15. Ankya dit :

    Bonjour !
    J’ai lu quelques Stéphen King moi aussi, et je te conseille Rage, il est assez court et très sympathique.
    J’avais beaucoup aimé marche ou crève, par contre 🙂

    • Melo dit :

      Je prends bonne note de « Rage » ! 😉
      Pour « Marche ou crève », la barbarie mise en avant m’a beaucoup gênée. J’ai trouvé ce livre sans finesse. Du coup je ne l’ai pas terminé mais j’ai vu que beaucoup de gens avaient aimé.

  16. Joelle dit :

    Moi aussi j’ai découvert King avec Shining mais pas à la même époque (ce devait être vers la fin des années 70) et pas au même âge (j’avais 11 ou 12 ans !). Je suis immédiatement devenue fan mais contrairement à toi, je n’ai pas trop aimé ses romans « moins fantastiques » (ceux parus à partir de Jesse et ceux parus sous le pseudo de Bachman). Mais j’ai adoré Le fléau et Ça m’a beaucoup plu, même si je déteste les clowns et qu’il m’a fallu m’y prendre à deux fois pour en venir à bout (la première fois, j’ai abandonné vers la page 250). Par contre, je ne peux que conseiller à tous de lire « Ecriture » où l’auteur parle de sa vie et surtout de l’acte d’écrire … on ne lit plus les livres de la même façon ensuite 😉 mdr !

    • Melo dit :

      Ah oui 11-12 pour Shining, c’est jeune ! ^^ Je n’ai pas lu Jessie mais tu n’es pas la première à me conseille « Ecriture », je me lançerai peut-être 😉
      Merci d’être passée !

  17. argali dit :

    A ajouter à ta liste « La Cadillac de Dolan ». Un court roman ressorti chez Magnard et qui peut être donné au collège. Peu d’actions mais un vrai suspens autour d’une froide histoire de vengeance.

  18. Tulisquoi dit :

    Me demande de mon côté si ce n’est pas justement les attentes qui changent. J’ai lu quasi tous les King quand j’étais ado et j’avais commencé par Christine (brrr les voitures me font peur maintenant !). Puis, je me suis lassée moi aussi et les derniers qu’il a sortis ne m’ont pas convaincue. Je pensais tenir le grand retour avec ce livre, mais effectivement sur 600 pages, il ne se passe pas grand chose… Mais c’est bien mené quand même et le tome 2 laisse entrevoir de belles perspectives… J’espère en tout cas !

    • Melo dit :

      A lire les critiques du tome 2, je crois qu’il s’y passe la même chose que dans le 1. Je le lirai quand même mais j’ai très peur d’être déçue !
      Je ne l’ai pas lu Christine, tiens !
      Je ne sais pas si tu as fais ta chronique, j’ai du mal à suivre les blogs en ce moment mais j’irai voir.
      Bonne soirée Cathy ! =)

  19. Ping : Les mots de Mélo » Le Fléau (tome 1) – Stephen King

  20. Nico dit :

    Mon préféré de cet écrivain reste Misery, mais j’ai également beaucoup aimé Simetierre et Différentes saisons, que je te conseille vivement. J’ai en revanche moins accroché à ça et Shining. Quant à Dôme, je ne le lirai sûrement pas: beaucoup trop long à mon goût.

  21. MyaRosa dit :

    Oh mais je l’avais lu cet article. J’avais même pris des notes mais je ne m’en souvenais plus. Je pense que je vais me laisser tenter par Simetierre.

  22. J’adore cet auteur mais je n’ai pas réussi à rentrer dedans 🙁 je ne sais pas pourquoi, il faudra que je retente le coup bientôt.
    Je trouve que c’est un fabuleux auteur, qui allie psychologie humaine et surnaturel!
    j’ai adoré simetière, misery, carrie
    quel galerie de portraits qui me hantent encore!
    Dernier article de Isabelle@http://www.musiquelibrededroit.mobi : editions theleme : des audio-books de différents auteurs comme Proust

  23. Ping : Stephen King, my love | Carnet de lectures (et autres futilités)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.