Les Vestiges de l’Aube – David S. Khara

Depuis les attentats du 11 septembre, Barry Donovan est dévoré par le désespoir. Et ce n’est pas son métier de flic, dans un New York accablé par la criminalité, qui lui remonte le moral.

Son seul réconfort : les conversations virtuelles qu’il entretient chaque soir avec un certain Werner Von Lowinsky, aristocrate cultivé et apaisant. Peu à peu, sans s’être jamais rencontrés, ils deviennent amis, se confiant leurs préoccupations les plus secrètes, échangeant sur les sujets les plus intimes.

Mais Barry ignore encore que Werner  n’est pas un homme comme les autres…

Des collines de Virginie au cœur de Manhattan, de la guerre de Sécession au xxie siècle, des flics aux vampires, David S. Khara prouve ici qu’il a trouvé sa voie.

LA NOUVELLE SÉRIE PALPITANTE DE L’AUTEUR DU PROJET BLEIBERG

Les Vestiges de l’Aube – David S. Khara
Editions Michel Lafon (2011) – 256 pages
Genre : Fantastique/Thriller

Ce que j’en ai pensé :

Après ma lecture du Projet Bleiberg l’année dernière, j’avais eu envie de découvrir le premier roman de l’auteur déjà édité chez Rivière Blanche. La nouvelle version a apparemment été retravaillée pour le plus grand bonheur des lecteurs. Lorsque j’ai su qu’il était question de vampire, d’un livre mêlant thriller et fantastique, ma curiosité à été piquée. Surtout que Lelf avait su me donner envie comme il faut !

Et je n’ai pas été déçue. Cette amitié naissante sur internet entre un vampire et un humain m’a séduite d’emblée ! Et si mes copinautes étaient elles aussi des créatures pourvues de crocs, hein ?? Qui sait ?? Surtout que ce vampire est féru de littérature…. Il a d’ailleurs lu un nombre incalculable de fois Le Seigneur des anneaux étant donné qu’il dispose d’un temps infini.

Mais après plus d’un siècle de solitude,  il ressent le besoin de communiquer et les nouvelles technologies vont pouvoir l’y aider. De l’autre côté de l’écran, un flic seul et en proie au vide de sa vie.

J’ai vraiment apprécié découvrir cette rencontre par ordinateur interposé ainsi que l’alternance de voix des chapitres. Werner raconte son histoire sous forme de mémoires. Il donne l’impression de nous écrire sur l’écran comme il le fait avec Barry, de nous conter sa vie.

[…] Je restai connecté sur le forum en permanence, à guetter le signal de l’arrivée de mon ami.
Aujourd’hui, je réalise ma dépendance. Nous n’en étions pourtant qu’aux prémices de notre relation. J’ai éprouvé une réelle sensation de manque. Au moins ai-je ressenti quelque chose, ce n’est pas si mal.
Je tentai de chasser de mon esprit les idées sombres. S’était-il déjà lassé de nos rendez-vous ou, pis, lui était-il arrivé malheur ? Je ne m’avouais pas alors que je redoutais surtout qu’il me retire son attention, que son désintérêt me prive de ma nouvelle réalité et me renvoie à mon état de non-être. […]

De plus ce vampire s’exprime avec un petit quelque chose d’époque qui donne une espèce de charme suranné à sa voix.

Malgré son état de mort-vivant, il est profondément humain même s’il se pense le contraire. En proie à tout un tas de sentiments, il tente de lutter contre sa nature et cherche un sens à son existence.

[…] La parole est comme un torrent qui balaie les peines. Il faut les empêcher de s’ancrer en vous sous peine de les voir ronger vos fondations et vous mener tôt ou tard à l’effondrement.
Si j’avais cru un jour devenir le premier vampire psychothérapeute ! Je me demande ce qu’en dirait Freud… […]

Ce roman, à la fois thriller avec une enquête et des coupables, et à la fois fantastique, est un roman intelligent. On y trouve des réflexions pleines de bon sens, sur l’humain, l’humanité, la vie. Divertissant également, ses courts chapitres nous font tourner les pages avec une étonnante facilité.

J’ai vraiment passé un chouette moment ! L’épilogue nous donne à penser qu’il y aura une suite… Des infos ?

This Post Has Been Viewed 89 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Contemporain, Fantastique - SF - Fantasy, France, Polars - Romans noirs - Thrillers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

24 réponses à Les Vestiges de l’Aube – David S. Khara

  1. Phooka dit :

    Oui une suite est prévue et est encours d’écriture.

  2. Taylor dit :

    J’ai moi aussi beaucoup aimé le Projet Bleiberg qui m’a immédiatement séduite.

    J’ai hate de me plonger dans celui-ci.

    Bisous

  3. Stephie dit :

    Moi je ne l’ai pas trouvé assez étoffé 😉

    • Melo dit :

      Oui j’ai vu, Stephie. C’est vrai qu’il est court mais ça se cale bien entre deux gros pavés. Ca m’aurait plu aussi qu’il soit un peu plus étoffé 😉

  4. Syl. dit :

    Un vampire comme ceux de Cécile ? Comment est-il celui-ci ? Beau j’espère ! sinon, je ne le note pas…

    • Melo dit :

      Mdr Syl ! Je te rassure, ce vampire est beau, très beau et il colle vraiment bien à la description de Cécile !

  5. mutinelle dit :

    Ah voilà enfin ton avis ! Tu as relevé des choses différentes, des trucs auxquels je n’avais pas pensé, mais réflexion faite, oui c’est ça ! Moi aussi j’ai hâte de lire la suite ! ^^

  6. Ping : Les vestiges de l’aube – David S Khara | Muti et ses livres

  7. Véro dit :

    Ca fait deux bons billets de suite que je lis … à voir, l’idée fait son chemin.

  8. Syl. dit :

    Mélo, je te décerne un Award… Le logo est chez moi, je te le garde, jusqu’à ta venue. Félicitations !!!

    • Melo dit :

      Je vais aller voir ça. Merci !
      Je suis longue à la détente mais je vais voir ça dans la journée ! =D

  9. latite06 dit :

    Et un titre de plus dans ma liste ! Oulalala, ca monte, ca monte ! en tout cas, ton billet fait tellement envie que c’est impossible de passer à côté de ce livre 😉
    Gros biiiiises, bonne fin de soirée !

    • Melo dit :

      Hihi ! Mutinelle en a fait un livre voyageur si ça te tente.
      Merci et bonne soirée à toi aussi et soigne-toi bien (j’ai cru comprendre que tu étais malade sur FB)

  10. nodreytiti dit :

    On devrait interdire les avis aussi tentant!!!!

  11. Syl. dit :

    Bonjour Mélo, Je viens de le lire… Suite à nos petits commentaires, oui, en effet Werner est charmant avec ses tempes grisonnantes. Mais je suis mitigée pour cette lecture. J’ai passé un bon moment et je ne regrette pas cette lecture, mais je suis déçue par la brièveté de l’histoire et le manque de piment. L’intrigue se résout trop facilement et bien trop vite. J’espère que la suite sera meilleure. A

    • Melo dit :

      C’est vrai qu’il est (trop) court mais ça se glisse bien entre deux lectures plus conséquentes. J’espère aussi que la suite sera un cran au dessus.
      Merci pour ton retour 😉

  12. Lystig dit :

    je commence de le lire ce matin…
    comme le remarque Syl., j’ai trouvé le livre « court ».
    je reviendrai lire le billet plus tard, histoire de ne pas m’influence

    • Melo dit :

      Oui il est court mais il se glisse bien entre deux lectures plus conséquentes. L’histoire aurait pu être plus développée mais personnellement je l’ai trouvée intéressante et ai été conquise par Werner 😉
      Bonne lecture !

  13. Ping : Les vestiges de l’aube | Thé, lectures et macarons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.