Le Chaos en marche, tome 1 : La voix du couteau – Patrick Ness


Présentation de l’éditeur
:
C’est l’année de ses treize ans et, dans un mois, Todd Hewitt va devenir un homme.Il est le dernier garçon de Prentissville. Cette ville de Nouveau Monde est uniquement peuplée d’hommes. Depuis longtemps, toutes les femmes et les enfants ont disparu. A Nouveau Monde, chacun peut entendre les pensées des autres, qui circulent en un brouhaha incessant, le Bruit. Nul ne peut échapper au Bruit, nulle part, jamais.

Le Chaos en marche, tome 1 : La voix du couteau de Patrick Ness
Titre original : The Knife of Never Letting Go (2008)
Traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Bruno Krebs
Editions Gallimard Jeunesse, 2009
440 pages

 

Un livre qu’on rencontre souvent sur la blogosphère accompagné de la mention coup de coeur, une quatrième de couv’ qui me tente énormément puisqu’on y sent une humanité détruite puis reconstruite, et surtout ce Bruit auquel on ne peut échapper… Il ne m’en fallait pas plus pour succomber joyeusement au premier tome du Chaos en marche et me jeter très vite sur les premières pages. Voici les toutes premières premières lignes :

La première chose que vous apprenez quand votre chien se met à parler, c’est que les chiens n’ont pas grand-chose à dire. Sur rien.
– Faire popo, Todd.
– Ferme-la, Manchee.
– Popo, popo, Todd.
– Boucle-la, je te dis.

Franchement, comment ne pas y résister ?! 😀 J’ai immédiatement adhéré et c’est avec délice que je me suis retrouvée embarquée dans l’histoire de Todd, ado de 13 ans, et de son chien « tout neuf » qui ne lui sert à rien.

Le style est clairement déroutant. Le narrateur est Todd lui-même et il ne sait ni lire ni écrire. Il n’est jamais allé à l’école et là où il vit, il semble que la langue tombe peu à peu dans l’oubli. Du coup, l’écriture est surprenante, les phrases sont malmenées et certains mots sont mal orthographiés. J’avoue que cela m’a décontenancée au départ mais l’auteur m’a très vite attrapée dans ses filets.

Imaginons un monde rempli d’un brouhaha incessant. Un monde dans lequel nos moindre pensées seraient entendues par les autres. Imaginons les conséquences que ça impliquerait et le capharnaüm permanent dans lequel on évoluerait. Todd baigne là-dedans depuis toujours et trouve des trucs dérisoires pour essayer de calmer la fureur du Bruit :

Mon Bruit écume et bouillonne tant, comme une cocotte sur le feu, je dois m’arrêter un instant pour le calmer.
Le silence, ça n’existe pas. Pas ici, nulle part. Pas quand tu dors, pas quand t’es seul. Jamais.
Je ferme les yeux.
« Je m’appelle Todd Hewitt. J’ai douze ans et douze mois. J’habite à Prentissville, Nouveau monde. Je serai un homme dans un mois exactement. »
Ce truc, c’est Ben qui me l’a appris pour m’aider calmer mon Bruit. On ferme les yeux, et, bien tranquillement, bien distinctement, on se raconte qui on est, à cause que c’est ça justement qui se perd dans tout ce BRUIT.
« Je m’appelle Todd Hewitt »

En écoutant le Bruit des autres, Todd se rend compte que sur Nouveau monde on ment et surtout, on se ment à soi-même :

Alors la chose à se rappeler, la chose la plus importante de toutes celles que je pourrais dire dans ce racontement des choses, c’est que le Bruit n’est pas la vérité : le Bruit, c’est ce que les hommes veulent être vrais, et il y a une rutain de différence entre ces deux choses, une différence énorme et elle pourrait bien vous tuer si vous ne faites pas très attenssion.

Et que l’Homme est pétri de doutes et de contradictions :

Le Bruit, c’est du bruit. Ca craque et ça crépite et ça finit généralement par une grande purée de sons et de pensées et d’images, et la moitié du temps, impossible d’y comprendre quelque chose. L’esprit des hommes est rien qu’un fouillis et le Bruit, c’est comme la version active, respirante de ce fouillis. C’est ce qui est vrai, et ce qui est cru et ce qui est imaginé et ce qui est rêvé, et ça dit une chose et son contraire total en même temps, et même si la vérité s’y trouve forcément, comment faire la différence entre ce qui est vrai et ce qui l’est pas quand vous captez tout, absolument tout ?
Le Bruit c’est un homme non filtré et sans filtre, un homme, c’est rien qu’un chaos sur pattes.

Le Bruit fait naître la fureur, la violence et le mensonge. Todd est un garçon en colère. Il faut dire qu’il est le seul à ne pas être devenu un homme. Il lui reste encore un mois. Mais il n’aura pas le temps de découvrir en quoi consiste le passage à l’âge adulte car il va être contraint de fuir avec son chien sous l’ordre pressant de ses père adoptifs (il n’y a pas de femmes à Nouveau Monde). S’ensuit alors une course à travers « le pays » car le jeune garçon va se retrouver traqué par tout une armée.

Patrick Ness a complètement su rendre les émotions, sentiments, faiblesses du jeune garçon. Il n’est pas un héros, il est juste un ado de 13 ans qui essaie d’y voir clair et de comprendre le monde qui l’entoure. Le récit est très sombre voire apocalyptique mais l’espoir est toujours présent. J’ai particulièrement adoré les liens que Todd créé avec son chien. BIG UP à Manchee !! ♥ (et je suis très en colère contre l’auteur à ce sujet, ceux qui l’ont lu comprendront)

En gros, j’ai adoré une bonne première moitié de ce roman. Les rencontres avec d’autres habitants (Aaaah Wilf !) et avec les vaches géantes (« nous sommes ici et pas ailleurs ») m’ont charmée ainsi que le fait de donner la parole aux animaux (Manchee, je te kiffe), et cette idée de Bruit… J’ai aimé l’originalité et l’imagination de folie de l’auteur, j’ai été plongée en apnée pendant un bon moment…

Cependant, j’ai fini par ressentir un sentiment de longueur et de répétition. Ce livre est un pavé (440 pages en grand format) et j’aurai aimé en apprendre plus et passer à autre chose qu’à la course effrénée de Todd. L’enthousiasme a fini par s’émousser et j’en suis la première déçue. A noter aussi un côté carrément pas crédibles dans certains rebondissements.

Du coup, j’hésite à me lancer dans la lecture du deuxième tome (parce que bien évidemment, c’est une trilogie) : j’ai peur d’y retrouver les même ingrédients et de me lasser totalement.

Malgré tout, les thèmes abordés sont riches et nombreux pour les ados (et aussi les adultes) auquel ce livre s’adresse en premier : Fanatisme, totalitarisme, utopie, morale, violence, transparence des sentiments, intégrité, liberté, mensonge, ……
Finalement, c’est un feuttu bon bouquin quand même ! (hihi, il fallait que je la case quelque part !)
C’est un roman intelligent et haletant qui s’inscrit sans peine dans le Challenge Jeunesse YA.

A noter qu’il est sorti en format poche dans la collection Pôle Fiction :

Les petits + :
– Une histoire originale, une imagination débordante
– Un rythme haletant
– Les nombreux thèmes abordés (cités plus haut)
– L’idée du Bruit et ce qui en découle
– Le chien, Manchee ♥
– Un roman intelligent

Les petits – :
– Un sentiment de longueur et de répétition
– Des trucs pas crédibles
– la fin qui n’en est pas une

Les avis de : Thalie, Brize, Sarah sur Actu SF, Theoma, Lael, Mei-Amadis, Soundandfury, Radicale, Archessia, Karine 🙂, Sarah Chelly, Lily, Amanda Meyre, Lalou, …….. (La vache, je me rends compte que nous sommes nombreux à l’avoir chroniqué et aussi en parcourant du coin de l’oeil les avis – que j’essaierai de lire tranquillement- que je ne suis pas la seule à avoir succombé au charme de Manchee…….)

En savoir plus sur l’auteur :
« Patrick Ness est né aux États-Unis, dans l’État de Virginie. Passionné par la lecture et l’écriture, il étudie la littérature anglaise aux États-Unis. En 1999, il s’installe à Londres et enseigne pendant trois ans l’écriture à Oxford. Il est l’auteur de deux romans pour adultes. Il écrit également pour la radio et travaille comme critique littéraire pour le journal anglais «The Guardian». Patrick Ness a été récompensé de la Carnegie Medal en juin dernier pour le dernier volet de la trilogie Le Chaos en marche. » (source : Gallimard Jeunesse)
Photo : ©DR

 

This Post Has Been Viewed 801 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Angleterre, Enfants / Ados, Fantastique - SF - Fantasy, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

46 réponses à Le Chaos en marche, tome 1 : La voix du couteau – Patrick Ness

  1. Radicale dit :

    Si si, il faut lire le 2, et surtout le 3 qui est génial ! Contente que tu aies aimé le début en tout cas !

  2. Soundandfury dit :

    Je me souviens un peu du même sentiment de longueur, sur la fin, mais la bonne impression domine. C’est un récit orignal, rien que pour ça il vaut le détour. Un an après, l’envie de lire la suite n’a pas disparue. Juste pas le temps…

    Et Radicale était déjà à l’époque tellement enthousiaste sur l’ensemble de la trilogie! Si tu lis la suite, fais moi signe, je me lancerai aussi!

  3. Noukette dit :

    Je veux absolument lire cette série un jour !!!

  4. Radicale dit :

    Ton comm laissé chez Sound me fait penser que pour moi aussi, il a fallu une coupure avant d’enchainer le 2, la lecture du 1er avait été trop dense et je me sentais comme à bout de souffle. Tu as raison, fais une pause (mais repars de plus belle après !) 😉

  5. somaja dit :

    J’ai lu les trois et franchement cette trilogie a été une sacrée découverte. L’écriture est vraiment très riche et surprenante, les thèmes abordés le sont sans complaisance et toujours avec intelligence. J’espère que tu vas continuer.

  6. Theoma dit :

    J’ai adoré les deux premiers, le troisième m’a bcp déçu mais qu’importe ! C’est une très belle trilogie jeunesse.

  7. Thomas MyBOOX dit :

    Super critique, qui donne très envie !
    J’espère que les membres du BOOXClub y auront droit aussi 😉 !

    • Melo dit :

      J’aimerais beaucoup naviguer sur MyBoox mais je suis débordée en ce moment. J’espère venir vous voir bientôt !
      Merci pour ce petit mot 😉

  8. prune dit :

    Cette nouvelle manie qui consiste de faire systématiquement des trilogies m’énerve un peu ! Mais au moins si le tome 1 est bien… Et tu ne le comptes pas dans le challenge dystopique ?

  9. lasardine dit :

    décidément, il semble que je sois la seule à ne pas avoir accroché du tout 🙁

  10. herisson08 dit :

    Je l’ai lu et plutôt apprécié, mais comme toi pas 100% séduite… je n’ai pas lu le tome 2 du coup… peut être un jour!

  11. hylyirio dit :

    Il a l’air génial ce livre… je note, je note 🙂

    • Melo dit :

      Il est vraiment très très bien. Cela dit, au bout d’un moment, j’ai trouvé que c’était trop répétitif.
      Je serais curieuse de voir ce que tu en auras pensé si tu le lis 🙂

  12. Stephie dit :

    Une copine va me prêter les trois, j’ai hâte 😉

  13. Ping : [Challenge Jeunesse/Young Adult] Bilan du premier mois | Muti et ses livres

  14. Nodrey dit :

    Ah lui depuis le temps que je veux le lire!!! Je recherche désespérément le tome 1 en poche mais je ne trouve à chaque fois le premier! Preuve qu’il est apprécié!
    En tout cas, comme d’habitude, ton avis me tente encore plus, tu trouve toujours les mots pour nous faire chavirer!

    • Melo dit :

      Merci, ton message me fait tanguer ! 😀
      Tu le cherches d’occas’ le 1 ? Sinon, dès qu’on se voit je te le rajoute sur ta pile, y’a pas de problèmes ! ^^

  15. Ping : Le Chaos en marche, tome 1 : La voix du couteau – Patrick Ness | La dystopie et le roman pour ados ou jeunes adultes | Scoop.it

  16. Ping : Challenge dystopique : bilan d’octobre « Mon jardin de minuit

  17. Elyssandre dit :

    Hum… Oui, pourquoi pas ? J’avais en tête de le lire pour le challenge dystopie, mais j’ai peur que le style de l’auteur me dérange. Les quelques passages que tu cites m’intrigue et m’effraie à la fois. J’hésite.

    • Melo dit :

      En effet, le style est perturbant. Dans l’ensemble j’ai adoré ce livre mais un sentiment de longueur a fini par me frustrer vers la fin…

  18. Ping : Challenge jeunesse/young adult, bilan n°1 « Chez Nodrey

  19. Ping : [Challenge Jeunesse/Young Adult] Bilan du deuxième mois | Muti et ses livres

  20. Ping : [Challenge Jeunesse / Young Adult] Bilan du 3ème mois. | Muti et ses livres

  21. Ping : Challenge dystopique : bilan de Noël « Mon jardin de minuit

  22. Ping : [Challenge Jeunesse / Young Adult] Bilan du quatrième mois | Muti et ses livres

  23. Ping : Challenge dystopique : bilan de février « Mon jardin de minuit

  24. Ping : [Challenge Jeunesse / Young Adult] Bilan du cinquième mois | Muti et ses livres

  25. cascano dit :

    d’ailleur quelle sont les noms du deuxieme et troisieme?

  26. Ping : Challenge dystopique : bilan d’avril « Mon jardin de minuit

  27. Ping : Challenge dystopique : bilan de juillet 2012 « Mon jardin de minuit

  28. Ping : [Challenge jeunesse / young adult] Bilan du 7ème, 8ème et 9ème mois | Muti et ses livres

  29. Ping : Challenge dystopique : bilan final « Mon jardin de minuit

  30. Ping : Deux ans et des poussières… | Carnet de lectures (et autres futilités)

  31. Ping : Patrick Ness, La voix du couteau Le chaos en marche, I | Lettres exprès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.