Où je suis devenue une e-lectrice…

… Et même que je kiffe !

Et ouais ! Avouez que vous êtes étonné(e)s ! Cela faisait un moment que j’y pensais, que je lisais les news par ci par là et que je chopais tous les conseils qui me tombaient sous les yeux. Il y a encore quelques mois les readers que je visais (Sony) n’étaient pas franchement abordables par ma bourse. Puis courant octobre le petit dernier est sorti avec un prix beaucoup plus séduisant (bon, je me nourris de pelures de pommes de terre depuis mais ‘faut savoir ce qu’on veut dans la vie, hein !). Il m’a juste fallu un petit jour de déprime pour me dire qu’après tout, je pouvais bien m’en offrir un et puis zut.

Me voilà partie pour le centre commercial, je me dirige d’abord vers Virgon : aucun readers en rayon >.< (mais 2 ou 3 housses de l’ancien modèle par contre). Puis je tente ma chance chez Darto, je zieute les rayons sans y trouver mon bonheur. Je m’adresse à un vendeur :

– Bonjour, auriez-vous des readers s’il vous plaît ?
– Des quoi ? O_o
– Des readers…
– …. (il ouvre des yeux suspicieux comme si je venais de m’échapper de l’hôpital)
– Des liseuses si vous préférez…
– Vous voulez parler des livres ?
– Non, mais des appareils qui servent à lire des livres
– Aaaah oui mais ça s’appelle des livres !
– Euuh non.. Enfin, ça sert à lire des livres, oui, mais ce n’est pas un livre en soi.
(il m’entraîne énergiquement vers le rayons des « livres » pour me prouver que je me trompe)
– Ah si, ça s’appelle des livres, tenez regardez ! (il me tend je ne sais quelle étiquette d’un « livre »)
– ….

Bref.

En rayon, 2 ou 3 anciens modèles dont je ne me souviens plus les noms mais pas de PRS-T1, le petit dernier. Je demande quand même, on ne sait jamais… Le vendeur fait une recherche informatique et me dit qu’ils n’ont ont plus qu’un en stock ! Hum, « plus qu’un en stock » me paraît étrange étant donné que c’était le jour de sa sortie -ou presque- et qu’apparemment ils n’ont pas l’air d’en avoir vendu beaucoup mais soit, je demande à le voir, surtout pour m’assurer qu’il est tout neuf et que la boîte n’a pas déjà été ouverte.
L’avantage c’est que je n’ai pas eu de choix à faire entre le blanc et le noir (surtout que je n’arrivais pas à me décider).

Re-Bref. (oui je sais je suis longue à arriver au but de l’article)


Donc venons-en à mes premières impressions ou plutôt à mes impressions tout court.

C’est tout léger dis donc ! 168 grammes ! C’est beau la technologie, non ? L’interface est plutôt simple et intuitive, je n’ai pas rencontré de difficultés pour le mettre en route et commencer à lire. Il est équipé du wifi, qui reste vraiment accessoire selon moi. Sauf pour chercher la définition d’un mot dans Wikipedia ou dans Google mais j’avoue que je n’ai pas encore testé cette fonction à fond.

LE point fort de mon point de vue, c’est le confort de lecture. Léger, maniable, simple pour tourner les pages (un coup de doigt !), ça change des gros livres brochés (ou même des poches) qu’il faut tenir à deux mains et qui ont souvent une tranche trop rigide. (je vous parlais des éditions Point 2, , preuve que mon râlage n’est pas nouveau).

Tordons le cou aux idées reçues : NON, ça ne fait pas mal aux yeux ! C’est totalement différent de l’écran d’ordinateur, des tablettes multimédia ou des téléphones portables ! Le confort est exactement le même que l’encre sur papier. La technologie est celle de l’e-Ink ou encre électronique. Ne me demandez pas en quoi ça consiste, je sais seulement que la lecture est vraiment agréable et ne tuera pas vos petits yeux ^^

Encore un autre avantage non-négligeable : la housse avec la petite lampe pour lire dans le noir. Mais pourquoi veux-tu lire dans le noir ? m’a t-on déjà demandé. Tout simplement parce que je vis en couple et que mon énergumène se lève à l’aube et est facilement dérangé par la lumière lorsque je veux lire bien installée dans mon lit. Pour ça, c’est extra ! Sans parler des pages qu’on ne tourne plus donc plus de bruit parasite. La housse n’est pas donnée, je préfère prévenir mais pour moi, c’est un excellent investissement. D’autant plus que la lampe fonctionne avec des piles AAA qui durent longtemps et qu’on peut trouver en rechargeables.
Je vous joins une photo prise dans le noir total. Oui, il y a des reflets violets mais c’est dû à la photo, hein…

Sinon, vous le savez sûrement déjà mais on peut stocker 1200 livres environ dans ce reader. Autant dire que c’est plus que ce que comporte ma bibliothèque papier.

L’autonomie de la batterie est de 3 semaines/1 mois selon l’utilisation.

Nombre de romans classiques libres de droits peuvent être téléchargés gratuitement sur ebooksgratuits.com ou sur livrespourtous.com, …

Du côté des romans contemporains, ils restent chers et certaines maisons d’éditions n’ont pas encore de catalogue numérique (cela ne saurait tarder !) mais il y a quelques maisons comme Le Belial’, … qui proposent des prix attractifs avec des ebooks sans DRM (ce qui sert à limiter l’utilisation du livre). Des maisons tout numériques voient le jour également avec des ebooks à des prix très raisonnables comme NumerikLivres, …

Pour toutes les infos sur la lecture numérique, il existe des bibles comme Ebouquins, …

Un Club des Lecteurs Numériques que je rejoindrai bientôt a également vu le jour.

(Si vous souhaitez m’aider à étoffer la liste de bons plans, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je modifierai l’article au fur et à mesure car j’avoue que ce soir je n’ai pas le courage de chercher)

 

Au niveau des inconvénients, j’avoue que ce qui me manque le plus c’est d’avoir la couverture du livre en couleurs. J’adore les belles couvertures et le noir et blanc est un peu tristounet. Mais la couleur arrive dans le monde des readers, paraît-il…
Il y a aussi le fait de ne pas savoir où on en est dans l’avancement de la lecture : J’aime bien en général fermer mon livre et voir où mon marque-page est placé, si j’en suis au milieu ou à la fin. Bien sûr, il y a le nombre de pages de notées mais à ce niveau-là je n’arrive pas à comprendre pourquoi il y a moins de pages sur mon reader que sur le livre papier ! J’ai acheté un ebook hier soir (Rien n’est trop beau de Rona Jaffe) aux éditions Presses de la cité et j’aimerais qu’on m’explique pourquoi ma version numérique fait 402 pages (avec n’importe quelle taille de police !) alors que la version papier en fait 552. o_O
A noter aussi que pour pouvoir installer un ebook avec DRM dans son reader il faut installer un logiciel Adobe (c’est long et ça m’a fait suer !) et que j’ai mis du temps à installer mon livre dans la liseuse…

Ah et pour Rien n’est trop beau, figurez-vous que je n’ai pas le droit d’avoir la couverture….. Même pas en noir et blanc…

 

Bref, tout n’est pas au point (ça va venir, on le souhaite !) mais je ne regrette aucunement mon achat. Je love ma liseuse ♥.

Huum, je ne sais pas si j’ai fait le tour, me semble que oui. Au pire je reviendrai éditer l’article… C’est que je fais partie de Club des Poissons Rouges Facilement Distraits, il faut me pardonner.

 

Et pour celles et ceux qui auraient peur que j’abandonne totalement les livres papier, je tiens tout de même à vous rassurer :

 

This Post Has Been Viewed 113 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Tout le reste, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

81 réponses à Où je suis devenue une e-lectrice…

  1. Delphine dit :

    J’allais te parler du club des lecteurs numériques mais je vois que tu le connais déjà 🙂
    Il est bien ton article ! Moi je teste la liseuse bookeen en ce moment (avec numeriklivres) et j’ai commandé le kobo !!!!! je l’attends de pied ferme !
    Encore plus de lecture en perspective donc !!!!!!!

    • Melo dit :

      Mais ouiii je le connais le club 🙂 Je l’avais déjà zieuté et Madame Charlotte m’en a reparlé récemment ^^

      Ouiiii je sais que tu as commandé le Kobo, il a l’air bien aussi, ça me donnerait presque envie d’en racheter un deuxième (arff…) mais je suis sceptique quand à l’affiliation avec La Fnouc. (pourtant je préfère la Fnouc à Amazin)

  2. L'Ogresse dit :

    Moi aussi je ne vois que des avantages aux liseuses. J’ai un Kindle depuis plus d’un an et je n’ai jamais eu de regrets 🙂

  3. Paumadou dit :

    Petite précision : le problème avec les DRM c’est que ça ne va pas s’améliorer (ce n’est pas prévu en tout cas !)
    J’ai acheté 3 livres avec DRM depuis moins d’un an et ça a été galère à chaque fois (surtout qu’Adobe ne voulait pas reconnaître ma liseuse Sony -l’ancien modèle- tant que je n’installais pas le logiciel Sony qui ne me sert à rien (et qui en plus n’était plus à jour et plante depuis à chaque fois que je branche ma liseuse :/ )

    Du coup, maintenant, je m’ennuie plus avec ça, je les supprime direct plutôt que de passer 20minutes à redémarrer (liseuse et ordi) à cause des plantages.

    (pour l’e-Ink, c’est une encre magnétique coincée entre deux feuilles de plastique -> elle apparaît et disparaît selon les caractères, c’est de la véritable encre comme sur du papier. Ca n’est pas plus fatiguant que lire un livre papier du coup, n’en déplaisent aux réfractaires, techniquement c’est la même chose : de l’encre noire sur fond blanc-gris – moins fatigant que le blanc-crème du papier… et les études ont prouvé que l’impression d’inconfort était psychologique)

    • Melo dit :

      Haha ! Figure-toi que ma liseuse n’a pas été reconnue non plus par Adobe et que j’ai dû réinstaller Reader for PC que j’avais viré après avoir découvert Calibre (merci Cawole, d’ailleurs !). Ca m’a bien saoulée…

      Tu supprimes quoi ? Les DRM ?

      Merci pour la définition de l’e-Ink. Justement, je me suis fait plusieurs fois la réflexion que ça me fatiguait moins les yeux que le papier de certains livres ! 🙂

  4. Laure dit :

    Je ne savais pas qu’il y avait un club des lecteurs du numériques. Ce qui me manque c’est le touché du livre … sinon j’aime bien mon e reader

    • Melo dit :

      Maintenant tu sais 😀

      Le toucher du livre ne me manque pas trop pour le moment parce que c’est tellement confortable que je l’oublie 😉

  5. flou dit :

    on a beau me dire que non, je n’arrive pas à m’y mettre, je passe déjà mes journées à bosser sur ordi, et une partie de mon temps libre à bloguer, ça fait trop d’écran à mon gout! mais c’est vrai que je devrais m’en faire préter un pour voir (l’argument du poids notamment est… de poids justement!) 😉

  6. Bienvenue dans la secte des eLecteur, bientôt religion d’État 🙂

    Le coup des pages c’est simple à comprendre : la machine compte une page tout les 250 caractères. Les livres papier « trichent » avec des marges, des fin de chapitres vides, des pages blanches.

    Pour ce qui est de la couverture manquante, c’est dépendant des éditeurs, qui sont encore loin de faire de la qualité 🙁

    • Paumadou dit :

      250 mots tu veux dire ? 😉
      Le dernier ebook que j’ai publié est d’environ 200 pages, la version papier est de 270 ! (il faut compter les interlignes souvent plus important et les sauts de pages qui n’existent pas en version numérique…)

    • Melo dit :

      Ha, merci pour l’explication ! Mais j’avoue que ça me perturbe cette histoire de pages et pourtant je ne suis pas maniaque des chiffres ^^

      Pour la couverture c’est quand même assez étonnant (et décevant) de la part des éditions Presses de la Cité. Surtout que j’ai mis le prix ! 🙁

  7. Acr0 dit :

    Super article 🙂 Du coup, tu es comblée !
    Moi c’est sûr, moi j’aurai fait la gueule s’il n’était pas dispo en noir, mais toi tu hésitais entre les deux couleurs. C’est un peu hallucinant qu’ils n’avaient qu’un seul exemplaire.
    En attendant, j’hésite toujours quant à cette histoire de DRM et du prix des bouquins.
    Mais si je craque, je rajouterai automatiquement à mon budget la housse avec la lampe moi aussi ^^

    • Melo dit :

      Ouais, hallucinant le « plus qu’un en stock », je trouve aussi.
      On peut trouver pas mal de bouquins sans DRM et certaines maisons comme Le Bélial’ n’en ont pas.
      Ouééé, la lampe c’est trop top ! Et même sans vouloir déranger son énergumène, j’aime bien l’ambiance noir total petite lumière et bouquin (manque plus que la pluie qui frappe les carreaux ^^)

  8. Cacahuète dit :

    Ton article m’interesse, car j’ai essayé la liseuse de laure, moi une réfractaire maximum de ce genre d’objet….et …… j’avoue….. en essayant j’ai révisée ma position, et …… je me dis pourquoi pas, ça doit être bien pratique dans certains cas !!!!!…………. te le papa noel va bientot passer non ?!?!?!!!!!!!

  9. alabergerie dit :

    IL y a aussi Immatériel, qui donne dans le No-DRM (je ne sais pas si c’est 100% du stock qui est DRM-free ou pas, mais voilà). Et puis zut, quoi ! Puisquer les DRM sont inutiles, n’achetez rien qui en contienne, c’est comme le plomb dans l’essence : ça plombe, ça pue, ça ralentit, et on vous a dit le contraire pendant cinquante ans. allez voir du côté de lecteursencolère (http://lecteursencolere.com/) ; ils ont une liste noire, et aussi une liste blanche !
    http://lecteursencolere.com/whitelist-editors/

    Bienvenue au club ! Et sinon, ce bel objet, a-t-il un USB reconnu par les ordis ? Passke c’est parfois pas évident !

    • Melo dit :

      C’est vrai qu’il y a Immatériel ! Merci du rappel, je corrigerai l’article.
      Génial ces listes noires et blanches. 🙂

      Pour les DRM, le souci est le même que pour les maisons de disques. Mais va falloir trouver un compromis…

      Un USB reconnu par les ordis ? Heureusement encore ^^
      Par contre je regrette l’absence de chargeur secteur vendu séparément (argh).

  10. faelys dit :

    bien chouette ce petit article, à l’heure où bcp de blogueurs pèsent le pour et le contre. moi même je me pose la question..alors merci pour ton témoignage!

  11. Angie dit :

    Tu as oublié un détail, mais oui tu sais, le vilain bug auquel tu as eu droit 10 pages avant la fin de ton livre la dernière fois! 😛

    Ah ah ah! Je te taquine, mais les readers c’est le top! ♥ Quand tu lis comme moi 1 livre/jour, tu réalises un sacré gain de place non négligeable! 😉

    • Melo dit :

      Oué je sais j’ai pas parlé du vilain bug, mais finalement avec le bouton Reset, ça a marché impec en 2 secondes. Pas d’autres bugs pour le moment ^^

      1livre/jour, mon rêve en fait ! 😀

  12. Dup dit :

    Petit papa noyel, quand tu descendras du ciel…

    Super ton article, je me tâte de plus en plus !

  13. Philippe D dit :

    Je ne crois pas que je m’y mettrai un jour. J’aime trop manipuler le livre. Mais il ne faut jamais dire « Fontaine… »!

    PS Dis, tu les achètes où tes épluchures de pommes de terre?

    Bon weekend.

    • Melo dit :

      Exact, il ne faut jamais dire « Fontaine.. », il faut plutôt goûter sa source 😀

      Simple pour les pelures de pommes de terre, si tu des voisins qui aiment les patates, suffit de demander ! 😀 (et on peut même en faire des chips ! Sisi)

      Bon week-end également. 🙂

  14. mabiblio1988 dit :

    Je vois que tu as sauté le pas… Moi, je ne suis pas encore sur d’être prête… Un jour peut-être lol.
    Super le vendeur de Darto… Il a l’air vachement au courant de ce qu’il vend mdr.
    Bonne lecture à toi.

  15. moi aussi quand je suis allée chez Dartagnolle le vendeur a fait une tronche de 6 pieds de long quand j’ai demandé où étaient les couvertures pour les readers (bon c’est vrai, dit comme ça c’était vicieux ^^)
    Pour les DRM, le mieux c’est de les boycotter, au pire, en cas de tentation trop grande, ben faut les enlever, j’ai aucun scrupule à ce niveau-là !
    Avec Calibre, tu peux ajouter les couvertures quand il n’y en a pas, (on peut faire des tas de choses avec Calibre ;))
    Pour le chargeur je confirme, j’avais acheté le mien 5 euros sur eBay port compris, avant de comprendre que mon chargeur de smartphone faisait aussi l’affaire :p

    • Melo dit :

      Oui, j’ai vu qu’on pouvait rajouter les couv’ avec Calibre mais bon au prix du ebook chez Presses de la Cité, y’a de l’abus tout de même.

      Pour le chargeur, ça vient de faire tilt !! Je peux donc utliser le chargeur de mon phonei !! Et pas de problème vu que ce ne sont pas les même marques ? Je veux dire, ça n’use pas l’appareil ou le chargeur ?

  16. herisson08 dit :

    J’en reste pour la moment à ma tablette numérique justement pour la couleur. Comme je peux régler la luminosité je peux la mettre au mini et pas de soucis niveau yeux! Et la nuit je monte un peu la luminosité et je peux lire dans le noir (mais là c’est sûr ça fatigue un peu plus).
    J’aime la couleur, j’aime pouvoir surligner en couleur, j’aime lire des Albums et BD… mon addiction pour la jeunesse n’est pas compatible avec les readers actuels… quand il y aura la couleur on verra!

    • Melo dit :

      Oui c’est sûr que pour les albums Jeunesse, ce n’est pas possible. J’aime aussi la couleur donc je guette les news du côté des readers parce qu’une tablette ne m’est pas utile. 🙂

  17. liseuse dit :

    Bienvenue au club des liseuses (dans au moins 2 sens du mot…) ! Moi qui était limite fétichiste du livre papier, ça fait maintenant quelques années que je suis entièrement convaincue par le numérique, sans toutefois renier le papier, mais force m’est de reconnaître que j’ai désormais une nette préférence pour les ebooks.

    Je te conseille de jeter un oeil également chez feedbooks.com, pour des livres gratuits (classiques du domaine publique et auto-édités) mais aussi une librairie plutôt complète, et qui permet entre autres de filtrer les résultats d’une recherche pour n’afficher que les livres sans drm… Mais cela uniquement si l’on est militant, car si c’est pour des raisons purement pragmatiques, virer les drm c’est une histoire de 2 secondes sans compétences particulières. Tu peux regarder ici : http://www.epubee.com/ (méthode conseillée car la plus simple) ou bien là : http://korben.info/fnac-supprimer-drm-ebook.html Et pour la gestion de sa librairie numérique, malgré son interface plutôt lamentable, l’application gratuite calibre est très utile, et permet aussi de créer des « collections » sur les liseuses sony pour trier sa bibliothèque comme on veut et retrouver facilement le titre souhaité. http://calibre-ebook.com/

  18. liseuse dit :

    (heu… « moi qui étais »… visiblement ça me réussit pas de poster à 4h du mat ! allez au dodo avant de faire d’autres fôtes encore.)

  19. Valérie dit :

    Je ne suis pas encore prête car s’il y a quelque chose que j’aime beaucoup chez les livres, ce sont leurs couvertures mais j’y pense quand-même.
    Et la remarque « Tu peux tourner tes pages sans faire de bruit? », je connais pas coeur. Et non, ce n’est pas possible de tourner les pages en silence.

    • Melo dit :

      Arf oui, une prise de tête monumentale quand l’un veut dormir et que l’autre veut lire, dans le même lit !
      Là avec la liseuse, plus de réflexions, top ! ^^
      La couleur va arriver dans les readers 😉

  20. Manu dit :

    Je suis aussi une convaincue 🙂
    Je vois que ton chat s’y est mis. Par contre, tous ces commentaires m’en apprennent sur les DRM. C’est chouette !

    • Melo dit :

      Ah toi aussi Manu ??! 🙂

      Oui, elle s’y est mis, même que quand elle vient me déranger, la liseuse est sensible à ses moustaches !

  21. lili dit :

    je suis ravie de lire ton article, car moi aussi, j’ai bien envie d’investir, mais sans abandonner totalement mes chers livres en papier. Je suis tentée par la version d’omozan ( je fais comme toi pour les pubs ! ), tu sais, le kinder !!!
    mais je vais attendre encore un peu… En tout cas, très chouette billet !

    • liseuse dit :

      Si je puis me permettre, le kinder de chez omozan est plutôt à déconseiller en faveur de n’importe quel autre modèle (et il y a le choix !), pour 2 raisons : la première et de loin la plus importante, c’est le refus d’omozon de supporter le format standard international, le epub, format plus robuste et plus souple que le format mobi utilisé par omozon, qui permet des mises en pages plus poussées, et qui par ailleurs est beaucoup plus répandu en europe. La seconde est la nature fermée de l’écosystème d’omozon, qui essaie par tous les moyens d’enfermer le lecteur chez eux (ceci rejoint la 1ère raison du coup) : format fermé et drm fermé.

      Pourquoi on devrait s’en soucier ? Parce que tout simplement le but d’omozon est d’enfermer le lecteur / client dans une cage dorée ; le format propriétaire utilisé par omozon n’est compatible avec aucune autre liseuse, et le but du drm propriétaire est d’empêcher la conversion du format vers un autre format, ce qui signifie que qui achète un kinder ne doit acheter ses livres que chez omozon et que le jour où pour une raison x ou y elle voudrait changer de liseuse, elle est censée être obligée de repasser par la case kinder… pendant ce temps, ses livres ne lui appartiennent plus vraiment car omozon peut faire main basse dessus à n’importe quel moment, comme justement cela s’est déjà produite par le passé.

      Or l’un des points forts (très forts même !) du numérique est que (pour peu que l’on utilise le format standard, comme tout le monde…), tout est compatible : avec le format epub j’achète où je veux (et il y en a de plus en plus de librairies numériques donc j’ai le choix), ma bibliothèque me suit partout, sur tous mes supports, et j’achète la liseuse que je veux, aujourd’hui un Bookine, demain un Sauny, par la suite un nouk ou un Keaubeau, en fonction de mes besoins et mes souhaits et non pas parce que le choix m’est imposé.

      Bon, je simplifie un peu : bien sûr, il est possible de virer les drm et convertir ses fichiers mobi (format d’omozon) vers epub, bien sûr l’inverse est possible aussi. Mais c’est compliquer la chose inutilement, en sachant que la majorité des lecteurs novices qui achètent un kinder se laisseront piéger par ces barricades, simplement parce qu’ils découvrent et ne sont pas au courant, et que c’est facile. De plus c’est nuire au développement du numérique en créant des confusions et des incompatibilités, c’est compliquer la vie à ceux qui créent les ebooks tout comme la « guerre des navigateurs » a pourri la vie aux graphistes web, et surtout c’est vouloir imposer des choix au lecteur qui ne devraient appartenir qu’au lecteur justement.

      Mon conseil ? Lorgner plutôt du côté de Bookeen (bon pour une fois je l’écris comme il faut, comme c’est une petite boite tout le monde ne connaît pas forcément) en plus c’est français, cocorico ; du Reader de Sauny ; du nouveau keaubeau de la fnaque… c’est pas les liseuses de qualité qui manquent !

      • Melo dit :

        Je n’aurais pas dit mieux ! (et je n’aurais même pas pu :p)
        Merci pour ton intervention précieuse 🙂

        Lili, choisis tout sauf le kinder (qui te réservera des mauvais surprises) (oui ok, elle est trop facile celle-là… Je manque d’inspiration)

        • Cajou dit :

          Lol j’adore le jeu de mots 😀 Ça m’a fait éclater de rire lol 😀

        • Melo dit :

          Il faut dire que l’année dernière la pub passait H24, j’en pouvais plus ! ♪ Pour faire des jolies surprise…♪ ‘tin, je l’ai encore dans la tête !

        • Cajou dit :

          Merci d’avoir re-linké ce billet, Mélo, très intéressant et je ne regrette donc pas d’avoir chois la Sony T2. Puis grâce à ton billet, je pense donc que j’achèterai la housse officielle (hors de prix pfff) ! Merci 🙂

        • Melo dit :

          Ha la housse ! J’ai cherché moi aussi mais je n’ai rien trouvé de bien à part l’officielle. Qui est moche et chère soit dit en passant. Mais pratique. Bouh, je ne l’ai toujours pas customisée !
          Ravie que tu aies succombé à la T2 ! La Kobo Glo n’a pas l’air mal non plus ^.^

  22. **Fleur** dit :

    Ça fait un petit moment que j’y réfléchis, si je me décide à acheter une liseuse ce sera certainement le PRS-T1. Mais j’ai une petite question, ça lit les .doc et les pdf non? tu as essayé? parce que j’aimerais bien pouvoir m’en servir pour lire des dossiers de je récupère…

  23. Catherine dit :

    Pour l’instant, je n’arrive pas à être emballée par les liseuses… Mais parfois, je lis des livres numériques directement sur Internet ou téléchargés en toute légalité : puis-je faire partie du Club des lecteurs numériques ?

  24. argali dit :

    Bonjour !
    J’ai réçu exactement la même à Noël, housse de protection et tout. Je te rejoins sur le confort et la maniabilité. Par contre, je n’ai pas WIFI à la maison et j’ai dû télécharger Reader for PC. Je ne suis pas encore habile pour télécharger. Je n’arrive pas à faire passer les PDF de mon PC à la liseuse. Ainsi le livre de Liyah est prisonnier de mon PC. Si tu as un truc…
    Je n’étais pas demandeuse mais mon époux a pensé que cela me faciliterait la vie pour me procurer les romans québécois que j’aime et qui ne paraissent pas ici. Déjà deux de téléchargés sans problème. Merci pour l’adresse des Ebook gratuits, je ne l’avais pas.
    J’aime beaucoup mais je ne suis pas encore prête à abandonner le papier. J’aime trop le contact, les couvertures, la manipulation… Mais c’est déjà un pas que je ne pensais jamais faire.

    • Melo dit :

      As-tu déjà réussi à mettre des ebooks sur ta liseuse en format epub ?
      Je ne comprends pas pourquoi ça coincerait pour le pdf seulement.
      Sinon, Liyah a-elle son livre en format epub ? C’est le format le plus utilisé et le plus simple.

      Moi aussi, ce que j’apprécie par dessus tout, c’est la maniabilité et le confort 😉

  25. argali dit :

    Bonjour,
    Oui, j’ai télécharger quatre livres en format Epub, sans problème. Mais les deux PDF que j’ai achetés sont sur mon PC. Liyah vend sur Ama… et m’a envoyé un PDF exprès et son gentil mari m’a déjà aidée pas à pas pour télécharger le livre. Je suis une bille en informatique et il me faut un temps fou pour comprendre. Mais en EPUB no problem.

  26. Journaliste M6 dit :

    Bonjour!
    Je suis journaliste pour l’émission Capital sur M6 .

    Je me permets de vous contacter suite à votre billet sur les liseuses électroniques.

    Je prépare un reportage sur les liseuses et l’édition numérique : il sera diffusé le 19 février prochain.

    Pour commencer notre sujet, nous souhaiterions rencontrer un gros lecteur, quelqu’un dont l’appartement/la maison déborde de bouquins ;)et qui soit équipé d’une liseuse (Cybook, Kobo, Kindle, Sony…), habitant idéalement dans un rayon de 100 km autour de Paris ou de Nantes. Le but est de comprendre les avantages de cet appareil pour les lecteurs.

    Si vous êtes intéressée, n’hésitez pas à prendre contact avec moi sur mon mail.

    Merci et à bientôt j’espère !

  27. argali dit :

    Non Melo 🙁
    Le logo Adobe apparaît maintenant sur « la page de garde » de ma liseuse mais quand je veux faire glisser de mon PC à la liseuse, rien ne se passe. Je lis donc sur mon PC mais c’est moins confortable.
    Si tu acceptes la proposition ci-dessus, donne-moi le lien. Je n’ai pas M6 en Belgique.

    • Melo dit :

      Je t’envoie un mail, Argali.

      Non non non, je ne veux pas passer à la télé, hihi. Mais je laisse le commentaire si certains sont intéressés.

    • Melo dit :

      Par contre, ton adresse mail est bien @ymail ? Je viens de chercher sur ton blog et je ne trouve pas confirmation.

  28. argali dit :

    ymail.com, oui, oui, tout à fait.

  29. Ping : Les mots de Mélo » A, B, C, Daire 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.