Le mardi sur son 31 (14)

« Je suis persuadé que chez les femmes, l’amour survient plus souvent après le mariage qu’avant et, de fait, il me paraît à la fois naturel et bon qu’il en soit ainsi. »

Une phrase qui a de quoi faire augmenter la tension en un tour de main dans le dernier livre de P.D James, La mort s’invite à PemberleyBon, on pardonnera puisque ça se passe dans l’Angleterre du XIXème siècle, mais quand on pense qu’aujourd’hui en 2012, certains pensent encore ainsi…

Présentation de l’éditeur :
Rien ne semble devoir troubler l’existence ordonnée et protégée de Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, ni perturber le bonheur conjugal de la maîtresse des lieux, Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa sœur préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent à moins de trente kilomètres de là ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite, attiré par l’imposante bibliothèque du château. Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d’automne, un drame contraint les Darcy à recevoir sous leur toit la jeune sœur d’Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables à Pemberley. Avec eux s’invitent la mort, la suspicion et la résurgence de rancunes anciennes.
Dans La mort s’invite à Pemberley, P.D. James associe sa longue passion pour l’œuvre de Jane Austen à son talent d’auteur de romans policiers pour imaginer une suite à Orgueil et Préjugés et camper avec brio une intrigue à suspense. Elle allie une grande fidélité aux personnages d’Austen au plus pur style de ses romans policiers, ne manquant pas, selon son habitude, d’aborder les problèmes de société – ici, ceux de l’Angleterre du début du XIXe siècle.

C’est un rendez-vous initié par Sophie. « L’idée est simple, tous les mardis, vous ouvrez le livre que vous êtes en train de lire à la page 31 et vous choisissez une phrase. Elle peut être révélatrice du roman, vous plaire par son style, vous déplaire… Bref vous êtes libre !
Le but : se faire plaisir dans un court billet et parler rapidement de sa lecture du moment ! »

This Post Has Been Viewed 23 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Extraits, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Le mardi sur son 31 (14)

  1. Adalana dit :

    Je n’ai jamais lu cette auteure mais j’ai très envie de la découvrir !
    Dernier article de Adalana : Le mardi sur son 31 #11

    • Melo dit :

      Je ne l’avais jamais lue non plus bien qu’elle m’ait été conseillée. J’avais envie de découvrir celui-ci et ma foi ça me plaît bien.

  2. bouma dit :

    je ne suis pas une grande fan de l’auteur mais je n’en ai pas lu tant que ça.
    Dernier article de bouma : Le Mardi sur son 31 #12

  3. Marie dit :

    J’ai très envie de le lire celui-là mais avant je voudrais relire Orgueil et préjugés que j’ai lu il y a bien longtemps!

    • Melo dit :

      Je me confesse : je n’étais pas allée au bout d’Orgueil et préjugés et je ne l’ai jamais fini. Peut-être le reprendrais-je un jour mais pour le moment je n’en ai pas vraiment envie…

  4. Catherine dit :

    L’amour ? Plutôt la résignation (dans le contexte de la phrase et de l’époque). Ou alors c’est l’amour mais avec l’amant !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.