Le centaure dans le jardin – Moacyr Scliar

Ainsi commence l’histoire de Guédali, le centaure : moitié homme, moitié cheval. Élevé en secret par sa famille dans le sud du Brésil, le centaure adolescent, aussi anxieux qu’intrépide, décide de s’enfuir. Commence alors un long et dangereux périple – il croisera, entre autres, Tita, fougueuse jeune fille centaure.
Le centaure dans le jardin est le récit des aventures extraordinaires et “ mythiques ”, de Guédali le centaure, engagé dans une bataille sans merci qu’il devra livrer, contre les autres et contre lui-même, pour réconcilier sa double nature et se rendre maître de sa liberté.
Le National Yiddish Book Center américain, l’a inclus dans sa liste des cent meilleurs romans contemporains, au même titre que les œuvres de Kafka, Issac Bashevis Singer et Saul Bellow. Bernard Pivot le considère, dans sa “ bibliothèque idéale ”, comme l’un des cinquante plus grands récits de la littérature lusophone.

Le centaure dans le jardin, de Moacyr Scliar
Traduit du portugais (Brésil) par Philippe Poncet
Editions Folies d’encre, 2011

le centaure dans le jardin est de ces livres découverts dans l’émission de Busnel, La Grande Librairie, l’année dernière. Un invité (un libraire, je crois) en a parlé pas plus de quelques minutes, suffisantes néanmoins pour me donner envie de l’inscrire dans ma liste à lire.
Quelques mots sur l’auteur : Moacy Scliar (1937-2011) est un écrivain brésilien issu d’une famille d’immigrants juifs de Russie qui a exercé la médecine. Membre de l’Académie Brésilienne des Lettres, il a été qualifié par le chef d’Etat Dilma Roussef de « maître de la littérature nationale et latino-américaine ».
J’ai découvert, à ma grande surprise, que Le centaure dans le jardin a été écrit dans les années 70/80. Naïvement, je pensais qu’il était le dernier roman de l’auteur, d’autant que la réédition des éditions Folies d’encre en 2011 ne mentionne pas la première date de publication (et ça c’est pas gentil-gentil). Heureusement, internet existe..!

Ce livre narre l’histoire, la vie devrais-je dire, de Guédali qui naît centaure. Pour le et se protéger, sa famille se voit contrainte de le cacher, imaginez donc les conséquences si vous découvriez votre voisin avec une tête et un buste humains et des pattes et une croupe de cheval…
Guédali grandit donc dans le secret mais plus le temps passe et plus il a envie – et besoin – de découvrir le monde. Il se fera embaucher dans un cirque, tombera amoureux, sera la cible de rejets, se fera opérer, et surtout se posera beaucoup de questions sur sa condition et mettra du temps à s’accepter entièrement.
Roman sur la différence, donc, mais aussi sur l’acceptation de sa propre différence dans une société où de tous temps la conformité fait loi, Le centaure dans le jardin mêle le conte philosophique au roman d’aventures contemporaines.
Sans ressentir le coup de coeur attendu, c’est un livre que je suis heureuse d’avoir découvert et qui m’aura suprise à quelques égards. Je n’ai pu que compatir et souffrir à la condition de Guédali et ce fut parfois assez éprouvant même si l’auteur, usant d’humour et de dérision, arrive à maintenir son roman hors du mélodramatique.
Il faut savoir aussi que ce livre a une facette… euh… coquine… puisque le sexe a finalement une part assez importante, je trouve… Non, on n’est pas du tout dans un roman érotique ni porno mais l’auteur s’est hum.. laissé aller je crois.. surtout que son personnage est pourvu d’une moitié de cheval… Imaginez !

Bref, une lecture surprenante d’un grand romancier brésilien dont je serais curieuse de lire d’autres billets. C’est pourquoi je propose de le faire voyager. N’hésitez pas à vous manifester si ça vous intéresse.

Merci à la librairie Dialogues pour cette découverte brésilienne !

This Post Has Been Viewed 930 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Brésil, Contemporain, Fantastique - SF - Fantasy, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Le centaure dans le jardin – Moacyr Scliar

  1. herisson08 dit :

    Je suis intriguée mais je n’aurai pas le temps dans les prochains temps, mais c’est gentil de le proposer en livre voyageur!
    Dernier article de herisson08 : C’est mon premier jour d’école… tous les jours – RL Stine

  2. Melo dit :

    Je crois qu’il va rester chez moi. C’est pas grave, il est au chaud !

  3. Julia dit :

    On vient de me l’offrir, je sais pas si je vais aimer mais qui sait ce que ça va donner !
    Dernier article de Julia : Entretenir votre jardin

  4. eimelle dit :

    Moi qui était en train de chercher à compléter ma liste d’idées de lecture pour le challenge amérique latine, amérique du Sud, je crois qu’il va rejoindre la liste!
    Dernier article de eimelle : Même le silence a une fin, Ingrid Betancourt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.