Version Beta : tome 1, de Rachel Cohn

Présentation de l’éditeur :
Elle est l’absolue perfection. Son seul défaut sera la passion.

L’île paradisiaque de Demesne est le lieu le plus exclusif sur Terre, entièrement modelée par des scientifiques pour atteindre la perfection tropicale. L’aller simple coûte une véritable fortune, et encore plus le fait de s’y installer. Outre les paysages enchanteurs et le climat optimal, les eaux des lagons diffusent une sorte d’euphorisant qui agit comme un élixir de jouvence et de bonne humeur sur les richissimes habitants qui peuplent l’île. Problème : les employés et domestiques sont difficiles à mettre au travail, du fait de cette atmosphère idyllique… Qu’à cela ne tienne, les milliardaires vont les remplacer par des clones sans âme, manufacturés sur commande selon les désirs et les caprices de leurs acquéreurs.
Elysia est « née » à seize ans, clone d’une superbe adolescente à la grâce athlétique. Elle n’a aucun souvenir de son Originale – la fille à partir de laquelle on l’a créée –, juste l’intime conviction que cette dernière est morte pour lui offrir la vie. Elysia est le premier prototype d’une ligne expérimentale de versions Bêta : des adolescents parfaits dont on a réglé l’horloge interne pour qu’ils s’éteignent quelques années plus tard.
Mais lorsqu’elle est achetée par le couple le plus puissant de l’île, Elysia va découvrir que la vie sur Demesne n’est pas si rose qu’elle en a l’air. Ce petit monde sans contraintes ni devoirs a corrompu ses habitants, au point que d’autres clones commencent à s’insurger contre les mauvais traitements et les injustices qu’ils subissent. (…)

Version Beta, tome 1, de Rachel Cohn (2012)
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Alice Delarbre
Robert Laffont, Collection R
424 pages
Lire le premier chapitre
Existe en version numérique

Nouvelle saga de la collection R, Version Beta est une tétralogie (4 tomes) assez innovante dans la littérature Young-Adult dans le sens où le thème principal traite du clonage. Sujet mêlant les hautes technologies modernes déjà en cours à notre époque à l’éthique : Peut-on se donner le droit de cloner les êtres humains et quelle place leur attribuer ?
Bien évidemment, à Demesne, île constituée artificiellement pour familles ultra-riches, où règne le bien-être, les clones ont la fonction d’esclaves, ils sont là pour servir et contribuer au bien-être des hommes. D’ailleurs ils sont censés ne pas avoir d’âme ni de sentiments ou de désirs mais l’on se rend compte bien vite qu’il n’en est rien. Du moins est-ce le cas d’Elysia, 16 ans, version beta clonée d’une adolescente. Sa conscience se réveille, elle se surprend à aimer la nourriture (en même temps, comment résister au chocolat, même si on est un clone !) et à éprouver divers sentiments sur sa condition et la famille qui l’a achetée.

Contre tout attente et alors que je craignais un peu la lecture de ce roman, j’ai passé un bon moment. Je suis d’accord avec Melissa de la Cruz qui fait mention de page-turner même si l’action n’est pas véritablement son principal atout. L’intrigue et le suspense en revanche sont assez prenants et les thèmes abordés m’ont plu : éthique, rébellion, adolescence, recherche d’ataraxie, l’argent, le bonheur …
La fin du premier tome ouvre d’autres perspectives particulièrement réjouissantes, les dernières révélations laissent en haleine…
Cependant ce roman n’est pas exempt de défauts. Je pense notamment à la traduction qui m’a parfois semblé hasardeuse, ou serait-ce dû au texte original ? Rien de grave cela dit, cela ne m’a pas gênée trop longtemps. Par contre je trouve que c’est surtout au niveau de la technologie du clonage que le bât blesse, j’ai trouvé ça très flou et peu réfléchi (des tuyaux permettant le transfert de matière d’un cadavre à un clone par exemple)… Rachel Cohn aurait peut-être dû passer sous silence cet aspect parce que finalement le côté science-fiction technique n’est absolument pas important dans l’histoire et le fait qu’elle en parle décrédibilise un peu, dommage.

Mais dans son ensemble, le tome 1 de Version Beta est divertissant et pas mal mené. A conseiller à partir de 13 ans, de mon point de vue mais attention ce roman reste assez girly : point de vue féminin par le personnage d’Elysia, histoires d’amour naissantes, et la nourriture qu’avalent les clones sont….. des milk-shakes à la fraise ! (ça ne s’invente pas…)

Bref, moi je suis partante pour le tome 2 qui sortira en octobre (2013).
A noter aussi que Version Beta va être adapté au cinéma (par le réalisateur de Twilight 2.

PS : La couverture est vraiment très travaillée, reflets irisés, gaufrages, j’aime beaucoup ! Mis à part que je ne suis pas fan du visage du personnage.

Rachel Cohn a grandi dans les environs de Washington. Après une licence de sciences politiques, elle se consacre pleinement à l’écriture. Grande habituée de la liste des best-sellers du New York Times, elle est l’auteure de plus d’une dizaine de romans jeunes adultes plébiscités par les lecteurs. Trois d’entreeux ont été coécrits avec son ami David Levithan, l’éditeur star de Hunger Games. Aujourd’hui Rachel vit et travaille à NewYork.

Aurore aka Le Mammouth a adoré !

This Post Has Been Viewed 1,075 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Enfants / Ados, Etats-Unis, Fantastique - SF - Fantasy, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Version Beta : tome 1, de Rachel Cohn

  1. Latite06 dit :

    J’ai failli le prendre l’autre jour à la librairie ! J’aurais du … ^^
    Gros bisous, bonne soirée, Mélo 😀
    Dernier article de Latite06 : Flavia de Luce T3

  2. Aline dit :

    J’irai le chercher ce soir ;))
    merci

  3. Feflie dit :

    Il me fait super envie celui la ! 😀
    Dernier article de Feflie : Top Ten Tuesday #26

  4. Phebusa dit :

    Je ne savais pas qu’une adaptation était prévue, ni que le tome 2 sortait en octobre héhé :p j’ai hâte de lire ce premier tome. Les thèmes abordés ont l’air sympa. Je me ferai mon propre avis ! 😉
    Dernier article de Phebusa : Bilan du mois de juillet 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.