Cruelles, Cat Clarke

Cruelles 1Quatrième de couv’…
Quatre filles.
Un secret partagé.
Une montagne de culpabilité.
Alice King, 16 ans, ne s’attend pas à des vacances de rêve lorsqu’elle part avec sa classe pour un séjour en Écosse. Mais elle n’est pas non plus préparée à la tournure cauchemardesque que vont prendre les événements…
Pas de chance, la jeune fille et sa meilleure amie Cass se retrouvent à devoir partager un chalet avec l’asociale de service, la gothique bipolaire, et la reine des pestes, Tara. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend en effet un malin plaisir à humilier les autres à longueur de journée. Mais Cass compte bien profiter de cette semaine au vert pour donner à Tara une leçon qu’elle n’est pas prête d’oublier. Avec l’aide de ses camarades de chambrée.
Le vent a tourné pour la reine du lycée, ses victimes ont décidé que l’heure de la revanche a sonné…
Une ténébreuse histoire de secrets coupables,
d’amitiés troubles et de premier amour…

Cruelles (Torn), de Cat Clarke
Traduit de l’anglais par Alexandra Maillard
Robert Laffont, Collection R, juin 2013, 417 pages

Le petit dernier de la Collection R… De Cat Clarke j’ai déjà lu Confusion et en lisant Cruelles, j’ai retrouvé un univers un peu semblable : une adolescente de 16 ans, des mensonges, de la trahison, l’ambivalence et le mal-être propres à l’adolescence. En ce sens Cat Clarke sait parler des ados et notamment de ce qui chahute sous les apparences.

Rapidement après les premières pages, ce roman m’a furieusement fait penser à quelques scénarios de films ou séries, tels The Hole (2001) ou Pretty Little Liars (que j’ai déjà visionné un vendredi soir solitaire…) cela ne calque pas complètement mais l’ambiance et l’univers sont des choses qui ont déjà été vues voire revues. Ici, Alice, la jeune fille dont on suit les pensées et qui s’adresse à nous par le « je », fréquente un établissement exclusivement féminin relativement aisé. Un voyage en Ecosse est organisé avec sa classe, un espèce de retour à la nature, sans téléphone, dans les bois, avec pour activités de la spéléo, des randos ou du kayak. Cela tournera au drame… La vie au lycée au retour ne sera plus la même.

Alors certes, ces éléments ont déjà été exploités de multiples fois et ce roman ne révolutionnera rien mais c’est terrible comme Cat Clarke sait ferrer le lecteur. Le suspense est là et l’on se demande jusqu’au bout quelle issue sera choisie…

J’ai eu du mal à me mettre à la place d’Alice, je n’ai pas compris ses choix, son histoire d’amour naissante, je ne m’imagine aucunement avoir les mêmes réactions dans pareil cas, même si certains diront que c’est un concours de circonstances ou que d’autres parleront du manque de discernement à 16 ans. Je peux le concevoir, je n’arrive juste pas à m’imaginer dans la même situation. Car ce qu’elle vit est terrible, terriblement culpabilisant, terriblement cruel et difficile à assumer. D’ailleurs, chacune des filles gère les choses différemment, l’on voit leur comportement changer au fur et à mesure, le poids de la culpabilité et du secret ne sera pas le même pour tout le monde…
J’ai aimé les passages relatant la vie de Tara, contre toute attente, cette peste a su me toucher…

Finalement ce roman est un sacré labyrinthe psychologique, comme pour Confusion… Et même si j’ai trouvé la trame assez classique, il me tarde de découvrir Undone (titre VO) à paraître prochainement chez nous (ce n’est pas la suite, hein, Cruelles est un one shot). Je crois que Cat Clarke est une auteure que je suivrai désormais, j’aime son style, ses trames relativement excitantes genre téléfilm de suspense et j’avale toujours ses romans très vite…

J’ai tout de même un petit reproche à ajouter, quelques passages m’ont semblé bancals… Et je n’ai carrément pas compris deux d’entre eux. C’est un peu frustrant… Un rapport de police qui se transforme en lettre (page 284) et page 232 où il est question d’euthanasie… Ou encore, page 416, on trouve « Je m’assieds par terre avant de poser mon ordi posé sur mes cuisses ». Traduction ?

3.5 sur 5

Bref, un Cat Clarke vite avalé malgré tout !

Née en Zambie, Cat Clarke a grandi à Édimbourg, puis dans le Yorkshire. Après avoir été auteur de non-fictions, elle se consacre désormais à la littérature pour jeunes adultes. Son premier roman, Confusion, publié en janvier 2011, a rencontré un grand succès en Angleterre. Cat vit actuellement dans le sud de Londres et écrit son quatrième roman.

(source : Collection R)

Challenge Petit Bac  Challenge Jeunesse & YA & Challenge Destins de femmes

  

This Post Has Been Viewed 297 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Angleterre, Enfants / Ados, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

22 réponses à Cruelles, Cat Clarke

  1. ceresu dit :

    Chouette chronique! J’en suis à un peu plus de la moitié! Je crois qu’il y a eu un soucis niveau traduction car j’ai repéré des oublis fréquents de mots!! lol

    Sinon le prochain livre c’est Undone en VO (Revanche chez nous) et Falling! Entangled c’est Confusion, en fait ;-))

    En tout cas tu as raison, si la trame est déjà vue, Cat Clarke écrit cela très bien, ça se lit vite!
    Dernier article de ceresu : In My Mailbox (61)

    • Melo dit :

      Mais lol, la calamité en anglais que je suis te remercie, je viens de modifier ;o)

      Bon au moins ne suis-je pas la seule à relever des soucis de traduction. :/

      Bonne fin de lecture 😉

  2. Le résumé ne me tentait pas plus que ça, mais l’auteure a l’air d’avoir un style très sympa à lire et tu me rends curieuse.
    Et je suis d’accord, ça doit être une traduction mal revue, quand on hésite entre deux phrases et qu’on oublie d’enlever un bout, ça m’arrive parfois 😛
    Dernier article de Charabistouilles : IMM avril/mai 2013

    • Melo dit :

      Son style est assez particulier mais ça me plaît 😉
      Han, tu as de la chance de traduire, mon rêve, (sauf que je ne parle aucune langue à part le français, haha !)

  3. ceresu dit :

    Pas de quoi 😉
    Je l’aurai surement fini demain!! Un bon livre, avec quelques failles mais avec un bon style d’écriture!
    Dernier article de ceresu : In My Mailbox (61)

  4. Latite06 dit :

    Ca a l’air sympa, je le note ! 🙂
    Gros bizous Mélo !!!
    Dernier article de Latite06 : Tag de Mélo

  5. Anonyme dit :

    Super livre ! je le conseille. Il est vraiment poignant !

  6. Morgouille dit :

    Oh, ça doit quand même être sacrément gênant, les soucis de traduction… Ce que tu dis du style m’attirait mais je sais que je manque d’indulgence pour les scénarios vus et revus donc je vais peut-être éviter ! 😀
    Dernier article de Morgouille : « Il ne dit jamais rien. »

    • Melo dit :

      Je sais que tu es une lectrice exigeante, Morgouille (et tu n’as pas tort), et je ne suis pas sûre que ce titre te plairait, très honnêtement. 🙂

  7. Morgouille dit :

    Ah mais je peux aussi être très bon public ! Bon okay, dans un contexte de détente et en étant d’excellente humeur… 😀
    Dernier article de Morgouille : « Il ne dit jamais rien. »

  8. Feflie dit :

    Je suis peut être chiante (sans doute) mais quand je lis un livre en français les mauvaises traduction et oublis m’insupporte. Enfin, du coup je pense que je ne lirai pas ce livre. Du moins, pas en français. ^^

  9. LetterBee dit :

    J’aimerais bien le découvrir mais je ne suis vraiment pas certaine d’aimer donc il ne me reste plus qu’à espérer le gagner au concours de l’éditeur. ^^ »
    Dernier article de LetterBee : Il faisait chaud cet été-là

  10. Lael dit :

    Ah j’ai hâte de le lire! La collection R a tout bon! Dire que je dois lire La sélection le T1 il m’attend depuis des mois!
    Dernier article de Lael : i minuscule

  11. Ping : 1 exemplaire de Cruelles de Cat Clarke à gagner | Les mots de Mélo

  12. Nodrey dit :

    Je n’ai encore pas lu cette auteure mais ses livres me tentent beaucoup (pourquoi j’ai autant de livres à lire?????)
    Dernier article de Nodrey : La vie, Régis de Sa Moreira

  13. Ping : Revanche, de Cat Clarke | Carnet de lectures (et autres futilités)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.