La 5ème vague, Rick Yancey

Quatrième de couv’…
1re Vague : extinction des feux. 2e Vague : déferlante. 3e Vague : pandémie. 4e Vague : silence.
La 5e Vague arrive…
Le premier tome de la trilogie phénomène, bientôt adapté au cinéma par Tobey Maguire et les producteurs de World War Z, Argo, Hugo Cabret, The Aviator, Gangs of New York, Ali !
À l’aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper… Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend…

La 5ème vague (The Fifth Wave), de Rick Yancey
Robert Laffont, Collection R, mai 2013, 592 pages
Traduit de l’anglais par Francine Deroyan
2.5 sur 5

Alors voilà, j’adore le pitch, aux premiers abords ce roman a tout pour me plaire, surtout que les envahisseurs dont il est question j’ai une forte propension à y croire. Et puis je suis en général très friande des romans post-apoLa désolation, la disparition de l’humanité, la résistance des derniers, les regroupements des survivants, tout cela est very excitant. C’est pourquoi je me suis lancée dans cette lecture avec enthousiasme, surtout après avoir vu les nombreuses critiques n’hésitant pas à parler de « bombe littéraire » et de « coups de coeurs magistraux ». Mais voilà, si j’ai bien aimé je ne suis pas super excitée en refermant ce premier tome. J’ai trouvé le début relativement long et par la suite le rythme assez inégal. Le récit des premières vagues étaient tout de même pas mal plaisant, trop peu décrit à mon goût d’ailleurs, mais l’histoire se centre ensuite dans le présent, dans « Camp Haven » pour certains et à l’extérieur pour Cassie et Evan. Et si j’ai aimé les aventures que vivent ces deux-là, je n’ai pas totalement réussi à croire à « Camp Haven », beaucoup trop exagéré à mon goût. Et puis certains passages et certaines phrases m’ont semblé mal amenés, maladroits et j’ai tiqué à plusieurs reprises sur des détails, sur le style (creux) ou encore sur la cohérence. C’est plusieurs fois au court du récit que je me suis fait la réflexion que c’était n’importe nawak, mal traité et que c’en était bien dommage…. Sans parler du moment où en cinq pages on a entre 5 et 10 fois le mot « cul », ça… surprend et ne fait pas naturel…(quand elle doit lui enlever « le plomb de son cul »). La fin m’a chagrinée également… genre blockbuster américain, explosions, sauvetage de dernière seconde… Je n’arrive pas à croire à ce genre de trucs, moi, comment vous faites ?

Alors on peut dire que j’ai aimé le fond mais pas la forme. J’ai aimé l’invasion, le côté post-apo mais pas comment l’histoire est menée. Et c’est vraiment désolée que je ressors de cette lecture, j’aurais tellement adoré adorer ! Je ne peux pas dire que je n’ai pas palpité à quelques moments,la tension reste palpable, mais je n’ai pas été totalement emportée par la vague de Rick Yancey et mes reproches ont eu raison de mon enthousiasme.

Pourtant, vu mon attrait pour le pitch, je suis bien capable de vouloir lire la suite, surtout qu’une adaptation cinématographique est en projet mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs… Peut-être que j’attendais trop de cette lecture dite « young adult »… Et je cherche désespérément des billets de blogueurs un peu moins enthousiastes… Cela me rassurerait.

Ceci dit il y a de nombreux coups de coeurs et de billets passionnés. Parmi les billets à lire, celui de Thalyssa !

rick YanceyOriginaire de Floride, Rick Yancey est diplômé de l’université Roosevelt à Chicago. Titulaire d’un mastère de littérature anglaise, il travaillera quelques années comme inspecteur des impôts, avant de décider que son diplôme lui serait plus utile s’il se consacrait à l’écriture à plein temps – ce qui lui réussit depuis 2004. Auteur de romans pour adultes et jeunes adultes, Rick Yancey a été récompensé par de nombreux prix prestigieux, dont le Michael L. Printz Honor et le Carnegie Medal. Lorsqu’il n’écrit pas, ne réfléchit pas à de nouvelles histoires, ou n’est pas en tournée dans plusieurs grandes villes des États-Unis pour parler de ses livres, Rick consacre son temps à sa famille en Floride.

This Post Has Been Viewed 1,073 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Enfants / Ados, Etats-Unis, Fantastique - SF - Fantasy, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à La 5ème vague, Rick Yancey

  1. Valou dit :

    rassure-toi je ne pense pas que des détails de ce genre passeraient inaperçus dans ma lecture également. par contre je ne connais pas ce roman, il faut dire aussi que les post-apo sont pour ainsi dire inexistant dans ma PAL !
    Dernier article de Valou : Persuasion, de Jane Austen

  2. Anne Sophie dit :

    J’en ai beaucoup entendu parler, peut-être trop, alors j’attends un peu que ça se passe pour le lire car je sais que sinon je vais trop en attendre et finirai pas être déçue
    Dernier article de Anne Sophie : « Léonard – tome 2 : Léonard est toujours un génie », De Groot & Turk

  3. Dommage, la quatrième de couverture est vraiment tentante!
    Dernier article de La tête dans les livres : C’est lundi, que lisez-vous? [17]

  4. Latite06 dit :

    Je ne pense pas le tenter, mais ma bibliothèque ne s’en portera que mieux 🙂
    Dernier article de Latite06 : La mauvaise élève

  5. Mallou dit :

    J’arrive pas a me décider si je veux le lire ou pas. Peur d’être déçue face à toutes les bonnes critiques, même le tien fait pas plus pencher la balance lol
    Disons que ce sera si le hasard le mets sur mon chemin ^^
    Dernier article de Mallou : News #4

    • Melo dit :

      Et pourtant c’est plutôt le genre que tu affectionnes, Mallou ! ^^ Mais je comprends que tu aies peur de la déception, difficile de faire autrement avec toutes ces déclarations d’amour pour ce livre…

  6. Cajou dit :

    Bon et bien, je l’ai fini. J’y ai trouvé les mêmes défauts que toi mais j’avais tellement adoré le début puis j’ai tellement aimé Evan que j’ai quand même aimé dans l’ensemble 🙂
    Bisous Mélo
    Dernier article de Cajou : La 5ème Vague, de Rick Yancey

  7. Anonyme dit :

    Je connais pas du tout, alors je vais essayer de m’y mettre cet été et je te donne mon opinion après 🙂
    Dernier article de Anonyme : Coup de gueule du Pr. Louafi contre le Ministère de la Santé

  8. Lilibook dit :

    Moi aussi je pense laisser passer la déferlante sur internet et voir par la suite pour le lire, car je vais aussi trop en attendre et visiblement…
    Dernier article de Lilibook : Tom Sawyer

  9. Nodrey dit :

    Il me tente trop celui-là mais maintenant j’ai peur d’être déçue 🙁
    Dernier article de Nodrey : Traqué, tome 1, Andrew Fukuda

  10. Ping : YANCEY Rick – La 5e vague, tome 1 | Livrement

  11. Acr0 dit :

    Héhé je n’irai pas jusqu’à dire que c’est une bombe littéraire mais j’ai bien apprécié l’histoire. Hé… je suis d’accord sur la fin, très visuelle. Ce sera par-fait pour l’adaptation cinématographique pour le coup. Mais j’avoue que je l’ai trouvée juste pour un roman post apo.
    Dernier article de Acr0 : YANCEY Rick – La 5e vague, tome 1

  12. Ce livre me faisait extrêmement envie, mais maintenant, j’hésite un peu… Je vais aller voir d’autres critiques peut-être…
    Dernier article de LireSansFrontiere : Top Ten Tuesday #34

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.