Teaser Tuesday #1 (Le Jeu des ombres, Louise Erdrich)

Le jeu des ombres + mp« Irène était une lectrice indisciplinée et gardait un fouillis de livres à moitié lus près de son lit, mais aussi sur les tables basses et aux toilettes. Elle avait rarement la patience d’aller jusqu’au bout de ses lectures, même si elle prenait des notes sur des fiches. Des amas de fiches en désordre étaient entassés çà et là, déstabilisant les piles qui s’effondraient déjà au chevet du lit. Gil lisait avec davantage de méthode. S’il commençait un livre, il le terminait. Sa vénération pour les livres était née avec les merveilles mises au rebut que sa mère avait rapportées à la maison. L’odeur des pages moisies. Le dos cassé, déchiré, laissant apparaître le carton. Rien ne comptait sinon que le volume soit sauvé comme quelque chose d’humain. Gil ne posait jamais un livre par terre. Il mettait toujours un magazine, du papier, ou même un torchon de cuisine en dessous pour ne pas érafler sa couverture. Pour cette raison, les talus près du lit, du côté d’Irène, le choquaient. C’était une lectrice tapageuse, impertinente, et même irrespectueuse. Gil n’aurait jamais songé à se servir d’un kleenex en guise de marque-page. Il regardait d’un air angoissé les poches ouverts à plat et allait toujours chercher une bande de papier à enfermer avec douceur entre les pages. Il semblait croire qu’il lui fallait un marque-page fin prêt quand il refermait son livre, à la manière d’un toubib qui garde un pansement à portée de main pour étancher le sang d’une blessure, au moment où il cesse d’exercer une pression directe dessus. On aurait dit que les mots risquaient de s’échapper dès que Gil les aurait quittés des yeux. C’était une de ses petites habitudes qu’Irène trouvait attendrissantes.
Irène parcourait plusieurs livres à la fois et ne lisait même pas les essais jusqu’au bout, mais il lui arrivait d’aller tout droit aux passages passionnants, batailles, mariages, ou décès. Au moment de lire une biographie, elle ouvrait aussitôt le volume au cahier de photographies et examinait les visages avant de revenir au début. Pas étonnant qu’elle ne réussisse pas à mener son travail à terme et à passer son doctorat, pensait Gil. Comment pouvait-elle donc être une spécialiste ? Gil s’étonnait de son manque de ténacité. Il avait le sentiment qu’il valait mieux laisser le portrait d’une personne s’assembler à force de mots et, plus tard, pour information, se référer aux photographies. La façon de lire d’Irène l’exaspérait souvent, mais il l’enviait un peu, aussi, c’était encore un preuve de son assurance à l’égard des livres. Elles les traitait comme des domestiques. (….) »

Le jeu des ombres, pages 47/48, Louise Erdrich.

This Post Has Been Viewed 66 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Tout le reste, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Teaser Tuesday #1 (Le Jeu des ombres, Louise Erdrich)

  1. Claire dit :

    Un très beau teaser! Qui donne très envie de savoir la suite….
    Dernier article de Claire : Nouveaux challenges

  2. clara dit :

    J’ai beaucoup aimé ce livre !
    Dernier article de clara : Clément Bénech – L’été slovène

  3. Agathe dit :

    Alors? Que penses-tu de cette lecture?

    • Melo dit :

      Je l’ai mis en pause. Ca ne devait pas être le moment. C’est plutôt une lecture d’automne/hiver, je crois. L’ambiance m’a mise mal à l’aise.

  4. Je serai plus dans la peau de Gil à vouloir prendre soin des livres mais peut-être pas de manière aussi extrême! On espère à la fin de ce teaser qu’Irène puisse enfin terminer un livre jusqu’au bout!

  5. Lilibook dit :

    Ah oui ça donne envie !!!
    Dernier article de Lilibook : Instincts criminels

  6. Neph dit :

    Que j’aime cette auteur ! Merci pour cet extrait.
    Dernier article de Neph : Faites Vos Valises, les enfants, demain on va en Amérique !, Valérie Tordjman

  7. emmanuelle dit :

    moi aussi dans ma famille, plusieurs clans s’affrontent. Ceux qui vénèrent les livres, les soignent et les rendent impeccables. Et ceux qui les achètent et qui vivent avec. Le livre devenant le témoin de la journée de son possesseur. Un tour au bain, un break puis une reprise…

  8. Valérie dit :

    Je viens de finir son roman à paraître à la rentrée et je finis par penser que cette auteure n’est pas pour moi.

  9. Valérie dit :

    Je viens de finir son roman à paraître à la rentrée et je finis par penser que cette auteure n’est pas pour moi.

  10. Nodrey dit :

    L’extrait donne envie en tout cas!
    J’attendrai ton avis quand tu l’auras fini 😉
    Dernier article de Nodrey : Traqué, tome 1, Andrew Fukuda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.