La Reine de la Baltique, de Viveca Sten

Quatrième de couv’…
Un corps est retrouvé sur une plage de l’île de Sandhamn dans l’archipel de Stockholm, en pleine saison estivale. L’inspecteur Thomas Andreasson de la brigade criminelle de Stockholm est chargé de l’enquête. Habitué des lieux, il va se voir proposer une aide inattendue, celle de Nora, son amie d’enfance, jeune avocate d’une perspicacité redoutable.
L’été vire au cauchemar quand un second cadavre est découvert dans une chambre d’hôtel. Et si, désormais, plus personne n’était à l’abri ?
L’inspecteur Andreasson, qui croyait tout savoir de sa petite île paradisiaque, n’est pas au bout de ses lugubres découvertes…

La Reine de la Baltique, de Viveca Sten (I De Lugnaste Vatten, 2008)
Traduit du suédois par Rémi Cassaigne
Albin Michel, septembre 2013
2.5 sur 5

La Reine de la Baltique est le premier roman d’une série mettant en scène l’inspecteur Andreasson et son amie Nora Linde. Selon Albin Michel elle connaît un succès phénoménal en Suède et vient d’être adaptée à la télévision suédoise. Le quotidien danois Politiken n’hésite pas à déclarer que « Sten est bien supérieure à Läckberg ». Je n’ai jamais lu Läckberg mais j’en entends beaucoup parler. Et si le Politiken dit vrai, je n’ai plus trop envie de découvrir Läckberg…

Ce roman n’est pas désagréable et serait même tout à fait agréable dans le cadre d’une lecture de vacances mais il reste somme toute vraiment trop classique par rapport à mes attentes d’aujourd’hui. Il me fait penser à ce qu’on pourrait appeler « un polar féminin ». Loin de moi l’idée d’assimiler la femme à des polars précis mais force est de constater en parcourant les publications que le monde de l’édition le pense.
Le schéma est simple : L’inspecteur Thomas Andreasson qui vit un deuil dramatique se voit missionné d’une enquête en pleine période estivale. Un corps, puis un deuxième sont retrouvés dans les eaux de l’archipel de Stockholm. Thomas est attaché sentimentalement à ces îles depuis l’enfance où il a connu Nora Linde, mariée, deux enfants, possédant une résidence secondaire sur l’île de Sandhamn. L’enquête prend de l’importance. Les journaux n’attendent que de faire chou gras alors que le drame entacherait le tourisme. Nora en tant que juriste et habitante de l’île apporte son aide à son ami.
On suit beaucoup le quotidien des personnages et notamment celui de Nora en vacances avec sa famille. Elle a des problèmes de communication avec son mari tandis que Thomas est un homme qui a tout perdu dans sa vie privée.
Le tout est assez plan-plan et ordinaire. Les protagonistes ont des aspects attachants mais stéréotypés et alors que l’enquête a des aspects intéressants j’ai découvert le coupable dès les premiers chapitres ce qui me fait dire que l’ensemble n’est pas très original…

L’aspect le plus positif que je retire de cette lecture est qu’elle m’a donné envie de visiter la Suède et plus particulièrement l’archipel de Stockholm… Je garde donc cette destination en tête pour d’hypothétiques vacances…

En trois mots : sympa sans plus.

J’ai découvert que ce livre a été publié l’année dernière en avant-première chez France Loisirs. Vous pouvez retrouver des critiques plus enthousiastes chez A propos de livres et chez Samkarine.

Lu dans le cadre de la sélection des coups de coeur de la rentrée littéraire chez Entrée Livre.

Entrée Livre

  
Challenge Rentrée Littéraire 2013 (4/6) ; Challenge Thrillers et polars (1/8) ; Challenge des Globe Readers (Archipel de Stockholm) ; Challenge Petit Bac 2013 (Lieu)

 

Viveca Sten vit près de Stockholm avec son mari et leurs trois enfants. Après une brillante carrière juridique, elle s’est lancée dans l’écriture.

This Post Has Been Viewed 620 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Polars - Romans noirs - Thrillers, Suède, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à La Reine de la Baltique, de Viveca Sten

  1. Oh j’adore Camilla Läckberg!! Du coup, j’essayerais bien de lire ce thriller pour voir si c’est vraiment meilleur que ce qu’elle fait, dommage que tu aies été déçue!
    Dernier article de La tête dans les livres : Hantée, tome 1 : Les ombres de la ville de Maureen Johnson

  2. zazy dit :

    Les polars frigos marchent bien, mais je commence à trouver qu’ils se ressemblent
    Dernier article de zazy : Laurent Seksik – Le cas Eduard Einstein

  3. liliba dit :

    Je commence à me lasser un peu de cette vague nordique… car si certains romans et auteurs sont géniaux, ça n’est pas le cas de tous, loin de là !
    Dernier article de liliba : Photo du dimanche : sauvetage

  4. Latite06 dit :

    J’aime beaucoup Läckberg, mais à petite dose. En revanche, ce livre ne me fais pas trop envie, je pense que comme Liliba je me lasse du genre suédois. J’ai l’impression que c’est toujours la même chose :-s

    Bonne soirée Mélo, gros bisous !!! 🙂
    Dernier article de Latite06 : 1er Septembre

  5. yorik dit :

    merci pour ce résumé, je viens de découvrir cet auteur,une femme de grand talent.Encore une autre facette de l’inventivité des auteurs nordiques.

  6. Ping : *** « La reine de la Baltique » de Viveca Stein | Le Hibou et le Papou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.