Pour quelques milliards et une roupie, de Vikas Swarup

vikas swarupQuatrième de couv’…
Par l’auteur de l’inoubliable Slumdog Millionaire, un roman picaresque foisonnant, drôle, émouvant, doublé d’un page turner redoutable. Des paillettes des plateaux télé de Mumbai aux sous-sols des bidonvilles de Delhi, un trépidant voyage au coeur de l’Inde d’aujourd’hui.
Les contes de fées, il y a bien longtemps que la jeune Sapna Sinha n’y croyait plus. Écartelée entre un propriétaire sans scrupules, une soeur qui se prend pour Miss India et une mère malade, elle a dû renoncer à ses rêves et accepter un poste de vendeuse en électroménager.
Et puis un jour, le miracle ! Le rendez-vous qu’elle attendait avec son destin. Ou en l’occurrence avec Acharya, un industriel richissime, qui lui fait une proposition hallucinante. Son entreprise, sa fortune, il lui lègue tout. À une condition : que Sapna réussisse sept épreuves.
Don du ciel ou pacte avec le diable ?
Et voilà notre jeune Sapna embarquée dans une suite d’aventures rocambolesques où elle devra, pêle-mêle, sauver une jeune fille d’un mariage arrangé, démasquer l’avarice d’une star bollywoodienne adulée, partir à la rescousse d’enfants réduits en esclavage ou encore révéler l’odieux trafic d’un médecin au-dessus de tout soupçon.
Dans ce périple au bout d’elle-même, Sapna saura-t-elle ne pas se perdre ? Jusqu’où est-elle prête à aller pour quelques milliards et une roupie ?

Pour quelques milliards et une roupie, de Vikas Swarup
(The Accidental Apprentice, 2013)
Traduit de l’anglais (Inde) par Roxane Azimi
Belfond, avril 2014, 404 pages
2 étoiles

J’avais adoré l’indien malchanceux… j’avais surkiffé Meurtre dans un jardin indien, c’est donc avec grand enthousiasme que j’ai accueilli l’annonce de la sortie du nouveau Vikas Swarup. Je trouvais l’idée de départ sympa -bien que très convenue- encore plus quand j’ai découvert que les sept épreuves à affronter s’imbriqueraient dans le quotidien de Sapna sans qu’elle soit au courant.
Hélas j’ai bien vite déchanté, chacune des épreuves se révélant des leçons de morale pas très fines et même très cliché. Je sais que ces derniers font partie de la marque de l’auteur mais ici la sauce n’a pas pris. C’est plutôt fade et très commercial. Et puis tout est si prévisible. Les épreuves s’enchaînent et se ressemblent, les méchants seront battus et Sapna gagnera ses galons. C’est d’ailleurs un modèle d’abnégation et de vertu, cette femme. Chiant, quoi.
Alors bien entendu, sous couvert d’humour et de surréalisme, l’auteur dénonce toujours autant les travers de l’Inde et la corruption qui y règne mais quitte à lire un Vikas Swarup qui dénonce mieux vaut choisir l’un des deux premiers…
Déçue, donc. Et même si le dernier tiers m’a semblé un peu meilleur, il n’aura pas réussi à l’emporter sur ce sentiment de désappointement. Cela vient-il de moi ou ce livre est-il vraiment d’un bien moindre niveau que les précédents ? Je vais patiemment attendre les retours francophones pour comprendre d’où vient le problème… Parce que, pourtant, on reconnaît immédiatement la patte de l’auteur, son style direct et accessible, les péripéties qui s’enchaînent et son humour jamais très fin. Mais non, vraiment, je reste sur une note amère et contrariée.

vikas swarup 1Né en 1963 à Allahabad, en Inde, Vikas Swarup est diplomate et écrivain. Pour quelques milliards et une roupie est son troisième roman.
(source photo auteur)

This Post Has Been Viewed 766 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Contemporain, Inde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

20 réponses à Pour quelques milliards et une roupie, de Vikas Swarup

  1. Valérie dit :

    J’avais adoré meurtre dans un jardin indien que j’avais découvert sur ton blog. C’était drôle et très intéressant du point de vue de la critique de la société indienne. J’ai moins aimé Q&A (je préfère le film) et donc je passe pour celui-ci, surtout après avoir lu ton avis.
    Dernier article de Valérie : Yeruldelgger de Ian Manook

    • Melo dit :

      C’est peut être parce que tu as lu Q&A après Meurtre dans un jardin indien (??) (je l’avais découvert en premier). Oui, il était vraiment drôle et intéressant, avec pas mal de politiquement incorrect, je trouve.
      Là, la critique de l’Inde est toujours là mais c’est trop convenu, le message passe moins bien, trop de morale, je me suis ennuyée… Et puis à force d’écrire sur le même schéma on risque de lasser le lecteur, je crois.

  2. zazy dit :

    J’avais commencé « Meurtre dans un jardin anglais » . J’en ai arrêté la lecture pour quelque chose de plus urgent. Faudrait que je le ressort de la pile.
    Pas eu envie d’acheter de nouvel opus
    Dernier article de zazy : Alan Bennet – La dame à la camionnette

    • Melo dit :

      Il est indien le jardin, je sais que la blogo est très british mais bon ;)))
      Je ne le conseille pas en tout cas ce 3ème roman.

  3. Parole de Lea dit :

    Je n’ai jamais lu de livres de cet auteur. J’ai très envie de lire celui-ci en espérant ne pas être déçue comme toi, surtout que ce sera mon premier de l’auteur ^^
    Dernier article de Parole de Lea : C’est Lundi, que lisez-vous ? (20)

    • Melo dit :

      Je ne le conseille pas mais pourquoi pas si tu n’as jamais lu Vikas Swarup. Le roman ne pourra au moins pas souffrir de la comparaison avec ses aînés.

  4. noukette dit :

    Je n’ai encore jamais lu cet auteur mais je suis plus tentée par Slumdog Millionaire je dois dire…
    Dernier article de noukette : Le miroir brisé – Jonathan Coe / Chiara Coccorese

  5. Miss Léo dit :

    J’ai lu « Q&A », mais pas « Meurtre dans un jardin indien », que je vais de ce pas rajouter dans ma wish-liste !
    Dernier article de Miss Léo : L’Etranger – Jacques Ferrandez (et Albert Camus)

  6. valou dit :

    ah dommage…mais bon, il se rattrape avec ses précédents alors… que je n’ai toujours pas lu, mais chut, faut pas le dire ^^
    Dernier article de valou : Quelques nouvelles…

    • Melo dit :

      on ne peut pas tout lire non plus 😉 Et je sais que tu es très occupée avec une lecture qui parle de lave-vaisselle, ha ha ha ^^

  7. Violette dit :

    zut, zut, zut! Moi aussi j’avais adoré Meurtre dans un jardin indien (beaucoup moins Les fabuleuses aventures…), je passe donc?
    Dernier article de Violette : Yellow birds de Kevin Powers

  8. Liliba dit :

    IL semblerait que j’ai bien fait de décliner la proposition de SP, alors…
    Dernier article de Liliba : Photo du dimanche : tombera ? tombera pas ?

    • Melo dit :

      J’ai participé sur Babelio et non en service presse et là-bas il y a des tas de critiques très positives, alors moi ce que j’en dis…

  9. Aaliz dit :

    Je n’ai pas lu ses deux premiers romans donc je n’ai pas de points de comparaison. Je suis néanmoins d’accord avec tes remarques, c’est assez prévisible, pas très fin mais ce roman a eu la chance de tomber dans une période où j’avais besoin d’une lecture assez légère et j’ai donc apprécié ma lecture. Mais je reconnais que d’ordinaire, j’aurais été beaucoup plus dure.

    • Melo dit :

      Je comprends tout à fait que cela t’ait plu 🙂 Peut-être que si cela avait été mon premier titre de l’auteur je l’aurais vu différemment…
      Au plaisir 🙂

  10. Emily dit :

    Oh, dommage ! Je viens de le lire justement, et il m’a bien plu. J’avais lu son premier roman, pas son deuxième (dans ma PAL quasiment depuis sa sortie). J’ai trouvé son récit dynamique mais il faut dire que je suis plutôt bon public !
    Dernier article de Emily : Pour quelques milliards et une roupie : un roman picaresque dans l’Inde d’aujourd’hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.