Si loin de toi, de Tess Sharpe

IMG_8661Si loin de toi est le premier roman de Tess Sharpe, publié en mars 2014 aux Etats-Unis et en novembre en France. Je ne sais pas quel âge a cette jeune auteure mais elle ne doit pas être loin de la vingtaine si on en croit les photos trouvées sur Google. Une plume en devenir, donc. Parce que même si Si loin de toi souffre -à mon sens- de quelques défauts que j’attribue à la primauté de publication, il possède de la matière et mêle des thèmes forts (drogue – deuil – identité sexuelle – …) et une justesse de sentiments à une intrigue d’enquête qui donne a soupçonner une palette de personnages.

Ptiot résumé : Sophie Winters est devenue accro aux anti-douleurs suite à un grave accident. Elle cache sa dépendance à son entourage et s’enfonce progressivement dans l’addiction. Trois ans plus tard, alors que Sophie est âgée de 17 ans et clean depuis 10 mois, sa meilleure amie, Mina, se fait assassiner. Et c’est elle qu’on accuse : les drogués sont des menteurs, c’est bien connu. Sophie va décider de tout mettre en oeuvre, seule, puisque personne ne la croit, pour trouver le coupable, honorer son amie, et lever les accusations qui pèsent sur ses épaules.

Grâce des flash-backs astucieux, le passé de Mina et Sophie prend forme. Leur amitié très forte qu’elles ont construit toutes petites prend peu à peu un tour ambigu mais ce n’est pas simple à 15 ans de s’affranchir des codes de bonne société…
Dans le présent, la reconstruction de l’adolescente : son sevrage aux anti-douleurs, regagner la confiance de ses proches, apprendre à vivre avec le handicap causé par l’accident, et puis en parallèle, l’enquête sur la mort de son amie, faire enfin son deuil.

Tess SharpeDe très beaux thèmes dans ce roman. Pas mal d’émotion et de sensibilité, un joli portrait psychologique du personnage principal, un message un peu rédempteur, bref un joli roman pour jeunes adultes. Reste que le style m’a semblé parfois -comment dire- un peu froid, sans assez de personnalité, un peu scolaire, ce qui m’a fait un peu peiner… mais j’attribue largement ce fait au jeune âge de l’auteur et à cette première expérience de publication. Néanmoins je suis ravie de l’avoir lu parce que c’est un roman fort rempli d’émotions et de thèmes de société. Du coup, je conseille…

Si loin de toi, de Tess Sharpe (Far from you, 2014)
traduit (Etats-Unis) par Magali Duez
Collection R, Robert Laffont, nov 2014, 484 pages
3.5 étoiles sur 5
Quatrième de couv’ …
« Sophie Winters a failli mourir.
Deux fois.
Survivante.
Blessée à vie, elle est accro aux antidouleurs.
Droguée.
Mina, sa meilleure amie, a été tuée sous ses yeux.
Traumatisée.
Personne ne croit à sa version des faits.
Ni la police.
Ni sa famille.
Seule au monde.
Elle se battra pour qu’éclate la vérité.
Au nom de l’amour.
Prête à tout.
Unanimement salué par la critique aux États-Unis, ce roman ravira les fans de Nos étoiles contraires. »
source photo auteur

This Post Has Been Viewed 1,280 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Enfants / Ados, Etats-Unis, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Si loin de toi, de Tess Sharpe

  1. Ta chronique m’a donné envie de me faire mon propre avis 🙂
    Merci ! 🙂

  2. EliseM dit :

    Les thèmes de ce roman sont intéressants. Merci pour ce partage!
    Dernier article de EliseM : Lorsque les Ulis s’illumine…

  3. Il vient d’arriver sur ma table de chevet car j’ai lu quelques bons avis. Je suis contente que tu l’ais apprécié et ça me conforte dans mon envie de le lire.
    Dernier article de Livresse des Mots : In my Mailbox #70

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.