Dylan Dubois, Martine Pouchain

IMG_45301

De Martine Pouchain je ne cesse de conseiller Zelda la Rouge et surtout Traverser la nuit ♥ les deux seuls autres titres que je connais. Aujourd’hui elle revient avec Dylan Dubois, l’histoire d’un ado de seize ans qui vit une situation familiale difficile et qui rêve de prendre son sac, son chien et de partir vivre en forêt, projet qu’il finit par mettre en oeuvre…
Comment vous dire qu’encore une fois, un peu comme Traverser la nuit, cette lecture fut un petit régal de réjouissances ? Me voilà encore une fois sous le charme de la plume, qui, alors même que l’histoire n’est pas toute gaie, réussit à faire flotter un sourire au dessus des pages.
Récit initiatique, la fugue du jeune garçon sera faite de rencontres impromptues, des gens au coeur ouvert, d’autres moins. Un livre « bonheur » sans être niais, une ode à la nature et à la bienveillance, des personnages vrais et attachants, de l’inventivité langagière, et beaucoup d’intelligence, cette petite pépite fait désormais partie de mon panthéon en lecture ado. C’est dire ! Et ça fait du bien ! Allez donc lire les autres blogueurs qui l’ont lu, je n’ai croisé que des critiques unanimes et Dylan Dubois le vaut bien ! 😉

Quatrième de couv’ :
Après un an en foyer, Dylan, un garçon de 16 ans tendre et solitaire, rentre chez lui… où une surprise l’attend : son père a remplacé sa mère, partie trois ans plus tôt.
A priori, Dylan n’a rien contre Cynthia, sa séduisante belle-mère. Sauf quand elle met son chien Rusty dehors « parce qu’elle ne supporte pas son odeur ».
Et puis Dylan ne comprend pas pourquoi son père mute caniche dès qu’elle le siffle…
Mais le pire c’est quand il comprend.
Cynthia n’est pas juste une belle-mère désagréable : c’est une machine à démolir les gens.
Dylan n’a plus qu’une issue : se tirer avec Rusty, direction la forêt !

This Post Has Been Viewed 666 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Contemporain, Enfants / Ados, France, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Dylan Dubois, Martine Pouchain

  1. Jerome dit :

    Je n’ai lu que Zelda la rouge mais je serais ravi de retrouver sa plume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.