L’infini + un, Amy Harmon

l'infini + unElle s’appelle Bonnie Rae Shelby. Il s’appelle Finn Clyde. Bonnie et Clyde.
Elle est une superstar qui a gagné un télé-crochet et parcourt les scènes des Etats-Unis. Il est sorti de prison deux ans plus tôt et souhaite rejoindre Las Vegas où l’attend un job dans un casino.
Ils sont seuls et se rencontrent sur un pont, dans un geste désespéré de Bonnie. Il l’empêche de sauter.
Les voilà sur les routes sur lesquelles leurs âmes vont peu à peu se dévoiler l’une à l’autre…

Road-trip teinté de romance, Amy Harmon prouve encore une fois son talent à conter les âmes abîmées. Avec Nos faces cachées elle était déjà dans la romance adolescente avec des personnages aux blessures invisibles. Ici c’est un parcours à la Bonnie et Clyde qu’elle propose teinté d’aventures et de quête de soi.
J’ai aimé ce couple cinématographique, l’imprévisible Bonnie à la voix d’or et le sérieux Finn aimant les maths. Les événements sont néanmoins un peu faciles, ils se sortent toujours des situations compliquées avec un peu trop d’aisance mais le couple qu’ils forment a réussi à faire soupirer la midinette terrée en moi et c’est tout ce dont j’avais besoin. ♥ L’on sent aussi un peu comme dans Nos faces cachées, la foi de l’auteure dans sa religion ce qui pourra rebuter quelque lecteur mais cela reste discret et toujours bienveillant.
Une lecture un peu fleur bleue sans être cucul, des blessures révélées et des âmes soeurs qui se trouvent, je conseille à celles et ceux qui ont envie d’une jolie romance teintée d’aventure et de bienveillance …

Quelques extraits :

« – C’étaient des criminels (…)
– Mais ils n’étaient pas que ça. (la vérité résonna de nouveau comme un gong dans mon coeur.) Les gens ne sont pas unidimensionnels. »

« (en parlant des vrais Bonnie & Clyde) :
 – Ils ont braqué des banques et abattu neuf flics, ai-je commenté en contemplant la vaste plaine (…)
– Oui, a répondu Finn
– Ce n’étaient pas des gens biens, ai-je ajouté, sur un ton plein de réticence à mes propres oreilles.
– Non
– Alors pourquoi est-ce qu’ils fascinent tout le monde comme ça ? Pourquoi leur a t-on consacré des films et des musées ? Pourquoi est-ce que cette vieille dame les aime autant ? 
Finn m’a jeté un regard sérieux et pénétrant, comme s’il attendait que je parvienne à une conclusion. (…)
– A toi de me le dire, Bonnie. Pourquoi est-ce que tu es fascinée comme ça ?
J’ai observé le profil de Finn, le dessin de sa mâchoire et la fermeté de ses lèvres. Quelques mèches qui s’étaient échappées de son catogan caressait ses joues minces. J’avais envie de les repousser afin de pouvoir le toucher. C’était bizarre ce désir que j’avais de le caresser en permanence. Alors qu’il faisait tout pour paraître intouchable.
– Parce qu’ils s’aimaient.
La réponse est sortie de nulle part. Ou peut-être de mes tripes. Ou de cet endroit du coeur humain qui recèle toutes les réponses avant qu’on ait eu le temps de dire à nos cerveaux de prendre le relais. En prononçant ces mots, j’ai su que c’était la vérité. »

« – Il est un peu taré, non ? constata Finn en soupirant, reportant son attention sur le problème qui les occupait.
Bonnie haussa les épaules.
– Je ne sais pas trop? Il a pas vraiment dit quoi que ce soit de bizarre. Les gens traitent vite ceux qui sont juste… différents de « fous » ou « émotionnellement instables ». C’est une façon de les faire taire. De les contrôler. Y a rien de plus flippant qu’un fou. Rien de plus impressionnant que quelqu’un qui est « mentalement dérangé ». (Bonnie leva les mains pour imiter les guillemets.) Mets cette étiquette sur quelqu’un et c’est fini, qu’elle soit méritée ou non. Sa liberté et sa crédibilité sont ruinées à jamais.

« – On est Bonnie et Clyde. Recherchés et mal aimés. Emprisonnés et acculés. On est perdus. On est seuls. On est un gros bordel. Un coup de feu dans la nuit. (…) »

 » Peut-être que le défi dans la vie, c’est de ne pas laisser la réalité nous convaincre qu’il n’y a rien en dehors d’elle. »

This Post Has Been Viewed 210 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Contemporain, Enfants / Ados, Etats-Unis, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à L’infini + un, Amy Harmon

  1. Il me tente bien celui-ci 🙂

  2. Mokamilla dit :

    Je ne suis pas très romance, mais le côté road trip pourrait me plaire.

  3. Malheureusement, Nos Faces Cachées n’avait pas du tout été un coup de coeur pour moi (au contraire !), j’ai donc du mal à me diriger vers celui-ci même si le côté Road Trip pourrait me plaire 🙂

  4. zazy dit :

    D’autres livres m’attendent, je passe mon tour

  5. cassie dit :

    j’ai adoré nos faces cachées et j’espère bien découvrir celui là 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.