Tout ce qu’on ne s’est jamais dit, Céleste Ng

tout ce qu'on ne s'est jamais dit Celeste NgJe ne m’attendais à rien de particulier en entamant ce roman, pour moi c’était un thriller avec rien de plus que ses codes généraux : du suspense, un meurtre, une enquête. En fait je n’y ai rien trouvé de tout ça ; en revanche j’ai rencontré un roman noir particulièrement riche et subtil dans la psychologie de ses personnages et dans l’analyse des liens familiaux. Bluffant !  Les thèmes sont hyper bien amenés en plus d’être  intéressants : Le statut féminin des années 50 à 80 (le présent du roman se déroulant en 1977), l’intégration de cette famille dont le père est d’origine asiatique, le poids de cette différence qui pèse même chez les enfants, les attentes projetées sur les siens, la psychologie familiale, la construction de l’individu, la fratrie, … Ca paraît peut-être beaucoup vu comme ça mais faites-moi confiance pour une fois ce livre est une pépite d’intelligence et de finesse. Une rareté. Par dessus le marché l’écriture de Céleste Ng est remarquable, et c’est pourtant la VF que j’avais entre les mains. Bluffant. Lumineux. Une pépite noire. A lire ! A diffuser ! Et une auteur à surveiller de près ! Oui, tout ça.

52008720_p

Quatrième de couv’ : Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l’ignore encore…
Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu’elle n’a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d’université d’origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu’il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus.
Mais le corps de Lydia gît au fond d’un lac.
Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l’adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés. Des secrets si longtemps enfouis qu’au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées.

Pour aller + loin :
L’interview de l’auteur chez FeedBooks : « Je n’ai jamais voulu écrire un roman policier »
Le beau billet de Nelfe qui est aussi conquise que moi.

celeste Ng(Photo Celeste Ng ©Kevin Day – source : Feedbooks

Celeste Ng vit dans le Massachusetts. Tout ce qu’on ne s’est jamais dit est son premier roman.

 

Tout ce qu’on ne s’est jamais dit, de Céleste Ng (Everything I Never Told You)
Editions Sonatine (mars 2016)
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Fabrice Pointeau, 320 pages

This Post Has Been Viewed 677 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Contemporain, Etats-Unis, Polars - Romans noirs - Thrillers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Tout ce qu’on ne s’est jamais dit, Céleste Ng

  1. Kathel dit :

    Eh, eh, tu es très convaincante ! Je note tout de suite !

  2. Nelfe dit :

    Tu sais déjà ce que j’en pense puisque tu as mis ma chronique dans ton billet (merci 🙂 ).
    Il ne faut surtout pas passer à côté de ce roman magnifique, tout en finesse et pourtant d’une grande intensité. Un gros coup de cœur pour ma part !

  3. Waouh, ça donne trèèèès envie de céder à la tentation !

  4. zazy dit :

    Comme Kathel. Il me semble l’avoir déjà vu sur la blogo

  5. Quand je serai posée, j’espère le trouver parce qu’un bon thriller, ça ne se refuse pas!
    Merci pour cette chaude recommandation

  6. Oh lalala tu donnes encore plus envie de le découvrir ! 🙂

  7. noukette dit :

    Très très tentant !!

  8. Chapitre Onze dit :

    Tu m’as donné envie de le lire ! Je le note.

  9. Leshakili dit :

    Très touchée par ce que tu écris sur toi sur ce que tu vis en ce moment …
    Ta chronique fait très envie, allez hop, je sais quel va être ma prochaine lecture !

  10. Maeve dit :

    Je note pour ma Montagne à Lire : j’aime particulièrement les romans noirs subtiles. 😉

  11. éléa dit :

    J’entend parler de ce roman depuis quelques temps sans arriver à m’en faire une idée précise, donc merci pour le billet, maintenant j’ai très envie de le lire 😉

  12. Guyom dit :

    Déjà lu, c’est effectivement à lire pour ceux qui sont passés à côté !

  13. reflectim dit :

    Une tension omniprésente. Un suspense haletant. c’est avec envie que j’ai entamé la lecture de Tout ce que ne s’est jamais dit, le premier roman de Celeste Ng encensé par la critique qui ne tarit pas d’éloges dithyrambiques à son endroit

  14. Maïté dit :

    Il est dans ma liste de vacances…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.