Putain !

 

mastectomieAprès 5 mois de chimio mes cheveux repoussent mais pas assez vite. Et puis ils sont gris et blancs. Mes sourcils ne repoussent pas mais je crois que mes cils repointent un peu. Je ne ressemble plus à moi avec cette tête mais on va me dire que c’est un détail et on aura raison.
Ai terminé ma dernière chimio le 11 juillet. La deuxième cure (le Taxol) s’est déroulée le mieux possible. Peu d’effets secondaires. Quelques boutons sur le visage, des bouffées de chaleur, un peu de fatigue mais rien de spectaculaire. J’ai revis, j’ai souri, j’ai savouré du mieux possible ces trois mois de répit.

Hier, 22 juillet 2016, j’étais à l’hôpital pour rencontrer l’onco-généticien, la chirurgienne, l’oncologue, l’anesthésiste et l’infirmière qui m’a préparée à l’hospitalisation de mon intervention.

La première nouvelle reçue est le fait que je sois porteuse de la mutation du gène BRCA1 (pas le 2, ç’aurait été trop simple) qui dit risques de récidive élevés, et, en prévention, mastectomie (on m’enlève les deux seins – en deux temps) puis, dans un troisième temps, ablation des ovaires. Ce fut la douche froide. Je ne m’y attendais pas, étant donné qu’il n’y a pas d’antécédant dans ma famille. La pire nouvelle reçue à ce jour est bien celle-là.
Surtout que je ne vais pas bénéficier d’hormonothérapie puisque ce putain de cancer est un triple négatif.

13094395_10206897522818506_7332169469117766598_nJe n’ai même pas pu savourer le fait que mon Petscan soit nickel : pas de métastases, tumeur endormie.

Je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir. Je me sens en sursis. Et puis je suis plutôt de nature à anticiper les galères.

Maintenant il faut juste que je digère la nouvelle, que je l’accepte et que je reparte en guerre pour longtemps.

Je dois profiter des quinze jours restants avant mon intervention. J’en ai une peur terrible : l’anesthésie, la douleur, un sein droit absent, un curage ganglionnaire qui dit kiné 3 fois par semaine pour la suite.

La radiothérapie qui m’attend après me fait limite rigoler.

Je tiens à vous remercier du fond du coeur pour tous vos messages, sur les réseaux sociaux ou par mail. Les mails se sont perdus dans le fond de ma boîte. Sur le moment je n’ai parfois pas le coeur à écrire et je m’en excuse mais je vous ai lus et vous envoie une tonne de baisers.

Des coeurs, tout plein, pour mes copines IRL qui me soutiennent depuis le début. Et pour ma famille pour qui ce n’est pas simple non plus.

Ecrire, que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur ce blog me permet d’évacuer, un peu, de faire le point, aussi, et puis surtout de vous tenir au courant, tenir au courant les copines qui me lisent et pour qui c’est parfois confus quand je raconte de vive voix.

Hey, sinon pendant le Taxol j’ai lu… Un tout ptit peu mais c’est déjà ça… Alors prochainement je vais essayer de rédiger quelques billets si je retrouve le mode d’emploi :

51RwPAQmFuL._SX195_ 9782755623970 111246868

 

This Post Has Been Viewed 259 Times

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Tout et rien, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Putain !

  1. Estellecalim dit :

    Tu sais, on ne t’en veux pas si tu n’écris pas. On comprend tout à fait (enfin moi en tout cas) que tu n’ai pas la pêche pour le faire, il ne faut pas t’excuser.
    Je te fais des bises en tout cas.

  2. ELLUL Vanessa dit :

    « Putain fais chier » même je dirais! Je pense fort à toi et je te fais de grosses bises!

  3. Courage ! Tu es une battante, tu vas y arriver !!!

  4. Je pense bien à toi.
    Courage !

  5. Frankie dit :

    Je te souhaite beaucoup de courage, Mélo, pour ces nouvelles épreuves après tous ces mois de chimio et te fais des bises de réconfort.

  6. zazy dit :

    Le positif : tu en en VIE !!
    Profite de tes 15 jours.
    Gros poutous bien baveux

  7. Nahe dit :

    Je t’envoie plein de courage, bizz

  8. titoulematou dit :

    bon courage !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  9. lorouge dit :

    Bon courage Mélo, de tout cœur avec toi, je te fais des gros gros bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.